Sherlock Holmes, ce cabot.

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

Posté dans : Anime & Animation

  • Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #416483

    Evidemment, il s’agit de la production de la RAI diffusée en 1981, ce Sherlock Holmes des frères Pagot et de divers réalisateurs japonais, dont le débutant Hayao Miyazaki, lequel ne fut pas sans imprimer sa marque à bon nombre d’épisodes.
    La chaîne Mangas nous rediffuse la série (notamment en semaine à 11h 30 / midi), occasion donc d’en reparler.
    D’une très belle qualité pour l’époque, on remarque vite qu’elle a également très bien vieilli ! La fluidité de l’animation, le soin apporté aux décors et costumes ainsi qu’à la caractérisation des personnages, les scenarii bien construits, le mélange d’humour et d’émotion, le rythme enlevé, tout cela fait que ce n’est pas à rater si vous ne l’avez jamais vue !
    Un des points amusants est que nos célèbres héros, Holmes, Watson, Mme Hudson, l’inspecteur Lestrade, sont des chiens et vivent dans un monde de chiens. Le Pr. Moriarty lui est un loup, intelligent mais aidé par deux bras cassés de sbires, Todd et Smiley, plus aptes à faire échouer ses plans qu’à l’appuyer.
    Quand on consulte une de ces antiques planches Larousse des races de chiens, on remarque vite que ceux-ci sont différenciés dans la série :
    Watson = Griffon-terrier
    Mme Hudson = Levrette
    Lestrade = Mastiff
    Smiley = Chien courant saintongeois
    Todd = Bouledogue anglais
    Holmes = Berger briard (certains penchent toutefois pour un renard, mais le museau très canin ne m’en convainc pas).
    On rencontre aussi des femmes-caniches très bouclées, des hommes-labradors, etc.
    Enfin, les intrigues sont bien menées : les plans du crapulard Moriarty (voix de la VF par l’inénarrable Gérard Hernandez) se montrent plutôt habiles et déroutent toute enquête au départ, mais Holmes (conformément à son modèle) repère de minuscules détails qui lui feront découvrir le pot aux roses juste à temps.
    A noter que les aventures de Holmes par Conan Doyle se déroulent vers 1880, donc dans un monde sans voitures ni avions, alors que dans cette série Holmes et Watson se déplacent dans une automobile 1910 environ, et que les avions de la même époque n’y manquent pas !
    Et parlant de ne pas manquer, il s’agit de ces rediffusions !

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #416488

    Sherlock Holmes

    Une formidable série, qui résiste avec une facilité déconcertante face aux ravages du temps  et qui demeure toujours aussi plaisante et passionnante à revoir plus de trente ans après ! 😀

    En tout cas, chapeau bas à toi pour avoir identifié les races de chiens auxquelles appartiennent les personnages principaux de la série (excepté effectivement Moriarty qui est un loup).

     

    C’est toujours un régal de regarder cette série. Les scénarios sont bien construits et passionnants, et c’est fascinant de voir l’esprit de déduction dont fait preuve Holmes pour repérer des indices lui permettant de remonter la piste de son ennemi juré.

    C’est un héros très calme, distingué, flegmatique et extrêmement intelligent et qui s’énerve rarement. Il garde toutefois un travers commun avec le personnage original des romans de Sir Arthur Conan Doyle: sa passion maladive pour la chimie ! Il arrive fréquemment qu’une odeur pestilentielle se répande dans l’appartement dans lequel il réside, cette odeur incommodant tout le monde… sauf Mme Hudson !

    J’aime bien aussi le docteur Watson, l’ami fidèle et dévoué qui est ébahi face au QI extraordinaire du détective et qui est toujours prêt à l’aider en toutes circonstances, bien qu’il lui arrive occasionnellement de râler.

    Cependant mon personnage masculin favori est l’inoubliable professeur Moriarty:

    Moriarty

    Rien ne le rend plus heureux que de concevoir des plans machiavéliques pour s’emparer des trésors qu’il convoite et de berner la police. Il est vrai qu’il est très intelligent, calculateur et réfléchi, malheureusement pour lui, il est très malchanceux, ses projets étant tantôt contrecarrés par les interventions de son ennemi attitré Sherlock Holmes, tantôt ce sont ses deux complices Todd et Smiley qui fichent tout en l’air !

    Un de mes épisodes favoris est “l’enlèvement de Mme Hudson”. Pour battre une fois pour toute le détective, il décide de capturer la personne à qui il tient le plus au monde, la ravissante Mme Hudson.

    Cependant, ce qu’il ignorait, c’est qu’il allait tomber amoureux de son otage !

    Un épisode à la fois hilarant et attendrissant et qui dévoile certaines facettes plus sympathiques de la personnalité du machiavélique professeur.

    Son tout dernier dialogue avec Mme Hudson où il lui déclare que, si il l’avait connu plus tôt, il aurait peut être mené une carrière plus honnête est l’un des plus beaux de toute la série…

    Moriarty et Mme Hudson

     

    Celui ci est mon épisode favori de la série, ainsi que “L’aéropostale” centré sur Mme Hudson: il nous dévoile son passé, nous apprend des élément sur son défunt mari mais aussi sur ses nombreux amis. Enfin, elle se montre particulièrement courageuse et héroïque en volant au secours de Sherlock Holmes menacé par Moriarty.

    Mrs Hudson

    Cet épisode à la fois intimiste et spectaculaire annonçait les prémices de l’un des futurs chefs d’oeuvres de Miyazaki: Porco Rosso.

    Le Maître n’a réalisé que 6 épisodes de cette série (tous magnifiques) heureusement, les 20 autres épisodes réalisés par Kyosuke Mikuriya respectent très bien l’esprit de la série.

    Inspecteur Lestrade

    J’ai aussi un énorme coup de coeur pour les fantastiques courses poursuites en voiture entre l’inspecteur Lestrade et le professeur Moriarty, l’obstination et la ténacité dont fait preuve ce cher inspecteur force l’admiration ! Et ces poursuites sont toujours très drôles et très impressionnantes !

    En bref, Sherlock Holmes est un joyau de l’animation, à voir et revoir sans se lasser… 🙂

     

    Mauser91
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    Mauser91 le #416489

    J’adore cette série ! Quand Miyazaki réalise des films et des séries d’aventures, ça donne souvent des trucs excellents, attendrissants…

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #416491

    à noté que Nobuteru Yūki (Escaflowne, Lodoss) est certainement un fan de cette série, sur les design qu’il a réaliser pour les jeux vidéo Tail Concerto et sa suite Solatorobo, l’influence de la série de Miyazaki est plus qu’évidente.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #416498

    Sherlock Holmes

    Un de mes épisodes favoris est “l’enlèvement de Mme Hudson”. Pour battre une fois pour toutes le détective, il décide de capturer la personne à qui il tient le plus au monde, la ravissante Mme Hudson.

    Cependant, ce qu’il ignorait, c’est qu’il allait tomber amoureux de son otage !

    Un épisode à la fois hilarant et attendrissant et qui dévoile certaines facettes plus sympathiques de la personnalité du machiavélique professeur.

    Son tout dernier dialogue avec Mme Hudson où il lui déclare que, si il l’avait connu plus tôt, il aurait peut être mené une carrière plus honnête est l’un des plus beaux de toute la série…

    Moriarty et Mme Hudson

    Celui ci est mon favori de l’épisode, ainsi que “L’aéropostale” centré sur Mme Hudson: il nous dévoile son passé, nous apprend des élément sur son défunt mari mais aussi sur ses nombreux amis. Enfin, elle se montre particulièrement courageuse et héroïque en volant au secours de Sherlock Holmes menacé par Moriarty.

    Mrs Hudson

    Cet épisode à la fois intimiste et spectaculaire annonçait les prémices de l’un des futurs chefs d’oeuvres de Miyazaki: Porco Rosso.

    Et moi aussi, ce sont mes épisodes favoris ! Ils révèlent magnifiquement Moriarty par deux citations, lorsqu’il “craque” en pleurant “Jamais personne n’avait été gentil avec moi !!”, et celle que tu mentionnes, Xanatos ; quant à “L’Aéropostale”, cet épisode prouve par les actes toute la valeur dont peut faire preuve Mary Hudson. Mais ne soyons pas chiens, la série se montre souvent très féministe : le courage et l’ardeur des femmes et jeunes filles n’y a rien à envier à celui des hommes !
    Arf ! Bien vus, les ratages en chimie de Holmes !

    Tiens, geoff, aurais-tu des images des jeux vidéo dont tu parles ? Terrain qui m’est très peu connu…

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #416516

    Bien sûr, j’ai des images des artworks des jeux, les voici :

    Tail Concerto
    Solatorobo

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #416519

    Et moi aussi, ce sont mes épisodes favoris ! Ils révèlent magnifiquement Moriarty par deux citations, lorsqu’il “craque” en pleurant “Jamais personne n’avait été gentil avec moi !!”, et celle que tu mentionnes, Xanatos ; quant à “L’Aéropostale”, cet épisode prouve par les actes toute la valeur dont peut faire preuve Mary Hudson. Mais ne soyons pas chiens, la série se montre souvent très féministe : le courage et l’ardeur des femmes et jeunes filles n’y a rien à envier à celui des hommes ! Arf ! Bien vus, les ratages en chimie de Holmes ! Tiens, geoff, aurais-tu des images des jeux vidéo dont tu parles ? Terrain qui m’est très peu connu…

     

    Ah oui, le passage où Moriarty éclate en sanglots ! C’est bel et bien la toute première fois de toute la série où on le voyait aussi ému, tant il a été touché par la gentillesse de Mme Hudson. La scène où il imaginait comment serait sa vie si Mme Hudson devenait sa femme, sans qu’il ait pour autant abandonné sa carrière criminelle était aussi très amusante. En tout cas, il se sera comporté comme un gentleman envers elle et à la fin, il lui a même juré que plus jamais il ne lui ferait du mal. Il avait déclaré à un ingénieur qu’il avait enlevé dans un épisode précédent “Je mens toujours. Tous ceux qui me connaissent le savent bien”, mais là, je pense qu’il a réellement été sincère dans ses propos.

    Tout à fait d’accord avec toi sur l’aspect féministe de la série: les femmes comme les petites filles font preuve d’un fort tempérament.

    On peut penser notamment à l’épisode “le rubis bleu” (où Holmes rencontrait pour la première fois Moriarty d’ailleurs !): la petite Paulie qui est une pick pocket se retrouve à un moment donné capturé par notre professeur: il la menace de la faire souffrir si jamais elle ne lui dit pas où se trouve le rubis qu’elle lui a dérobé, et, non seulement elle n’a pas du tout  peur de lui, mais en plus, elle le mord, le frappe et ne lui laisse aucun répit ce qui déconcerte énormément notre Napoléon du Crime qui ne s’attendait guère à ce qu’elle lui oppose une telle résistance !

    Il y a aussi l’épisode dont nous avions parlé dimanche dernier, “L’étalon” où une talentueuse cambrioleuse s’empare d’un trésor au nez et à la barbe de Moriarty qui voulait mettre la main dessus !

    Et elle parvient encore à le berner à la fin de l’histoire. J’aime beaucoup cet épisode, ce personnage féminin est attachant, et elle veut faire honneur à la mémoire de son père qui était un grand voleur. Un gentleman cambrioleur auquel avait du faire face Lestrade par ailleurs quand il était plus jeune et qu’il était encore un policier et pas encore inspecteur.

     

     

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #416549

    Ce midi je suis tombé sur un épisode qui est censément le premier de la série, puisque Holmes en embarquant dans un paquebot et sur la passerelle y empêche de tomber à la renverse un brave homme qui n’est autre que le Dr Watson, qu’il ne connaît pas encore. Ils nouent ensuite amitié. Très curieusement, une bande de pirates “du Bengale” cherche à s’emparer d’un trésor en pierres précieuses, et leurs complices sont Todd et Smiley qui font sauter les machines du paquebot, mais il n’y a nulle trace de Moriarty dans l’épisode. Qui n’est pas le meilleur (un peu trop décousu).

    Ah, en effet, geoff, on peut penser à une influence !

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #416586

    Je te confirme en effet que cet épisode est bel et bien le tout premier de la série et c’est effectivement le seul où le professeur Moriarty est présent.

    Ce n’est certes pas le meilleur , en raison de petites longueurs dont le récit souffre, toutefois, il pose bien les bases de la série il bénéficie aussi de quelques jolies trouvailles comme le fait que Holmes et Watson échappent aux tirs des pirates sur cet îlot à bord de leur voiture.

    Il est intéressant de noter qu’il y a tout de même une continuité entre les tout premiers épisodes: le premier narre la rencontre entre Holmes et Watson, dans le second notre détective fait connaissance avec son futur ennemi juré, et dans le troisième, Todd et Smiley évoquent leur passé de pirates, ce qui explique qu’ils soient aussi doués à conduire un bateau.

    En tout cas, nous avons eu de la chance: nous sommes le tout premier pays au monde à avoir découvert cette série animée de Sherlock Holmes, quatre jours avant sa première diffusion au Japon !

    J’avais d’ailleurs vu sa toute première diffusion, étant donné que mes parents s’étaient abonnés à Canal + qui venait de “naître”, et que le premier épisode de la série a été diffusé le tout premier jour où la chaîne a émit !

     

    Ce cas de figure s’était reproduit avec le long métrage animé Jin-Roh sorti en 1999 en France au cinéma et l’année suivante au Japon.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #416626

    Tiens, la France d’abord ? Très possible, mais quid de l’Italie, puisque c’était une production de la RAI ?
    Aujourd’hui, je rentre chez moi trop tard pour Sherlock Holmes, zut ! Ah mais non, juste comme ça, sans respecter les programmes (“On s’en fout, c’est pour les gosses!”), voilà que démarre à midi 05 l’épisode “L’enlèvement de Mme Hudson” ! Chouette, je prend mon lunch en le revoyant et le regardant mieux.
    Du très très bon. Moriarty a pris des photos en gros plan et repéré les regards en coin de Holmes vers Mme Hudson, et l’on est sûr comme lui que le détective cache un amour secret envers elle ! Dès que leur boss annonce son plan kidnapping à ses deux complices, le sentimental Smiley est scandalisé et se querelle violemment avec lui, alors qu’il est si faible et dominé d’habitude !
    L’enlèvement a lieu, et le coup du cercueil est génial, avec l’échange :
    Moriarty : – Oh, les mesures sont parfaites.
    Mme Hudson : – Les mesures ? Mais… pour qui ?
    Moriarty : – Mais pour vous, chère madame !
    Et il l’asperge de somnifère.
    Or dès que Smiley voit que dans son cercueil elle ne se réveille pas il devient fou de rage, traite son patron d’assassin, et une hache à la main est prêt à le trucider, dans un tournoiement confus. Le rêve plus tard de Moriarty quand il tombe fou amoureux de cette femme angélique, débouche tout à coup (et c’est finement observé sans le préciser) sur le retour au réel : “Oh ! je vais l’humilier !!” car il le sait bien au niveau conscient, le tableau mental qu’il s’est bâti concerne Holmes et non lui.
    Les adieux des 3 truands à Mme Hudson sont touchants : Todd et Smiley lui donnent ce qu’ils ont de plus cher au monde : un dé truqué pour Todd, une fleur en inclusion pour Smiley. Et Moriarty les embarque presque joyeusement sur une simple planche accrochée à un cheval, vers leur prochaine aventure ! “Magnificent Losers” ! Très jolie fin !

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #417665

    Je continue à regarder tranquillement Sherlock Holmes et c’est fou comme les histoires regorgent de bonnes idées. 🙂

    Il est intéressant de constater que c’est parfois Mme Hudson qui donne des indices à Holmes lui permettant de s’orienter vers la bonne piste.

    Ainsi, dans le 13e épisode, un wagon rempli d’or a été dérobé par Moriarty et ses sbires.

    Notre détective réfléchit au moyen ingénieux auquel a eu recours le sinistre gredin pour accomplir son forfait. Puis, il remarque que Mme Hudson a des gants de cuisine qui sont attachés à un fil, ce qui évite à ceux ci d’être perdus. Holmes estime que c’était une très bonne idée de Mme Hudson et c’est là que EUREKÂ ! il trouve la solution !

    En effet, Todd et Smiley étaient passés sous le wagon contenant de l’or, ils ont attachés avec une corde le wagon avant et arrière et ainsi, leur chef a pu orienter le wagon contenant l’or sur une autre voie et ainsi, ni vu, ni connu !

     

    A noter que dans un épisode de la deuxième série de Cat’s Eye (produite à la même époque par la même TMS), Tam, Sylia et Alex ont eu recours à la même ruse, mais cette fois, c’était pour sauver des enfants capturés par d’infâmes criminels.

    Il y a aussi le 14e épisode “Les Langoustes” qui avait une belle trouvaille: Moriarty avait réussi à s’emparer de langoustes incrustés de joyaux, au nez et à la barbe de son propriétaire. Ce dernier ne comprend pas car il avait minutieusement fouillé le professeur Moriarty (habilement déguisé ainsi que son acolyte Todd) et il n’avait rien trouvé. Holmes en a déduit qu’en fait, il avait mit les langoustes dans une petite boîte, y avait ajouté des ballons gonflés à l’hélium et il l’avait fait voler à travers la fenêtre.

    Puis, Smiley à bord d’une barque a prit son fusil et a abattu les ballons pour récupérer ensuite les langoustes remplies de joyaux.

     

    Il y a aussi quelques références culturelles délectables dans quelques épisodes.

    Ainsi dans le 16e épisode, nos trois bandits partis en quête d’un fabuleux trésor tombent sur un grimoire pouvant mener éventuellement à l’objet de leur convoitise: et bien au tout début de cette scène, nous entendons le début de la musique “Toccata en fugue et ré mineur” de Jean-Sébastien Bach ! 😀

     

    Toutefois, mon épisode favori réalisé par Kyôsuke Mikuriya est “L’Etalon”.

    Il est visuellement splendide, l’animation est parfaite, et les personnages arborent des mimiques expressives très drôles (mention spéciale à nos trois bandits favoris).

    Et c’était rafraîchissant et original de voir Moriarty se faire damer le pion par une rivale qui le devance toujours et dérobe ce qu’il projetait de voler !

    Mme Hamilton la fameuse cambrioleuse est par ailleurs une jeune femme très intelligente, astucieuse, pleine d’assurance et de prestance à laquelle nous nous attachons immédiatement.

    L’évocation du passé de son illustre père est passionnante, on sent qu’elle était à la fois triste de ne pas l’avoir connu davantage de son vivant (il est mort quand elle était toute petite), et heureuse d’avoir eu comme père un homme aussi droit et altruiste.

    En effet, ce talentueux voleur employait le fruit de ses larcins pour les donner aux plus pauvres et aux plus démunis afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins, il oeuvrait pour une noble cause. Mais comme le lui a fait comprendre Holmes, on peut aider les personnes nécessiteuses sans être contraint d’avoir recours au vol.

    Ce qui était habile, c’est que le récit alternait les passages intimistes et touchants où Hamilton se confiait à Holmes et au docteur Watson avec des moments comiques absolument hilarants où Moriarty est le dindon de la farce.

    Un passage qui m’a fait mourir de rire, c’est lorsque notre cher professeur tente de capturer l’étalon royal (il se débouillait comme il pouvait car il y avait une épaisse fumée) et a capturé le capitaine de la garde royale ! Dépité et en colère, il a voulu jeter par dessus bord le capitaine et a déclaré “Je n’ai pas peut être pas l’étalon, mais toi tu vas avoir les miens” !

    PTDR !

    Et ensuite le capitaine qui le menace “Vous allez me le payer !” et Moriarty qui surenchérit “J’ai pas de monnaie !”

    Ces jeux de mots ne sont certainement pas présents en VO, mais ces improvisations de Gérard Hernandez l’interprète de Moriarty sont géniales et hilarantes et accentuent l’humour de cette scène déjà désopilante ! 😀

     

    Quoi qu’il en soit, merci à toi Yupa de m’avoir donné envie  de revoir encore une fois ce bijou qu’est Sherlock Holmes via tes excellentes critiques ! 😀

     

     

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #417681

    Ya pa dkwa, cher Xan’ !
    Justement ce midi, rediff de “L’étalon Royal”, excellent épisode en effet que tu commentes très bien ! En le revoyant, on remarque que Miss Hamilton joue la curieuse en discourant avec d’abord Todd et Smiley, puis avec Holmes, mais quand elle part, ce dernier marque un temps d’étonnement – sans doute de ce qu’elle soit au courant de tant de choses “passionnantes” selon elle et que seul le coupable peut connaître – Quand elle le quitte en disant “Nous nous reverrons peut-être”, il se dit donc à lui-même à voix haute “Nous nous reverrons sûrement !”. Bonne construction, qui explique d’avance le fait que Holmes devine aisément plus tard l’identité du “garde à cheval”.
    C’est dans “Le Trésor de la mer” qu’une bourde dans la VF fait appeler tout au long de l’épisode “Mme Edison”(!) notre chère Mme Hudson. Le cuirassé hérissé de canons et ses multitudes de marins qui grouillent font directement penser à certaines séquences de Miyazaki dans “Le Château dans le Ciel”.
    De petits détails sont tordants, comme lorsque Lestrade s’accroche très dangereusement au ballon de Moriarty, et que l’image nous montre l’émoi de toute la horde de flics en bas, – sauf un, qui rigole au contraire, sans doute lassé de son inspecteur-dictateur hystérique.
    L’épisode “Le Monstre de la Tamise” est sans doute le plus “romantique”.
    On remarque un Français caricatural dans “La Pierre de Rosette”, vêtu en Napoléon, et aussi un Japonais fort traditionaliste, en hakama et geta, appelé Natsume, tel l’écrivain célèbre Natsume Sôseki ! Bien vu car cet auteur mêlait “réformisme” et “conservatisme” de façon inextricable…
    J’aime bien le soin sur les décors et détails de l’épisode “Le Dirigeable”, encore un pré-miyazakien !

    Geoff34
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    geoff34 le #465275

    Nouvelle vidéo de Tchoucky et al qui parle de Sherlock Holmes

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 9
Melanie, geoff34, Lord-Yupa, dekamaster2, Bruno, Cami-sama, Matthieu Pinon, Xanatos, feanor-curufinwe
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 163, Members: 47
Welcome to our newest member, CollegeEstherBlondin
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min