Ces séries qui ne sont pas animées…sinon de bonnes intentions.

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 1,387)

Posté dans : Délire & Divers

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242724

    A y est !!
    Noob saison 2 est arrivée! Le premier épisode est sorti la semaine dernière, et c'est du bon!
    15 minutes en plus! Je ne sais pas si les autres épisodes dureront aussi longtemps mais en tout cas ça commence bien! Et bonne nouvelle pour les fans de Cardona et Torta (Sentai School), ils vont sortir la BD Noob!
    Que du bon!
    Et enfin, si vous voulez découvrir cette excellente série, je vous invite à aller sur leur site officiel Très agréable !
    Cette série devrait être regardée par tous les fans de MMORPG et les autres, comme moi, qui n'y connaissent rien!
    Nolife ne sort que du bon lorsqu'il s'agit de séries (Nerdz, Flanders company, Noob donc)!
    Nolife mérite vraiment d'exister rien que pour ça, et pour toutes les autres choses aussi d'ailleurs!

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242725

    Encore du bon Flannoob! Episode 7!

    Aragooooorn !!

    Naoko3
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    naoko3 le #242726

    Bon je sais pas trop si mon post a sa place ici puisque que j'ai envie de vous conseiller une série américaine.
    Il s'agit de "The BigBang theory" que j'ai découvert il y a 2,3 semaines sur NRJ 12 et maintenant je suis accro.
    Pour résumer il s'agit d'une bande 4 potes intellos et surtout totalement geek:
    -Léonard le geek naif et réveur, celui qui assume le moins bien le fait d'en être un
    -Sheldon le roi des geek, asocial et avec son ego surdimensionné
    -Howard le geek obsédé extraverti avec un look plus qu'improbable
    -Rajesh le geek obsédé introverti, incapable de parler à une femme sauf s'il est bourré ou qu'il sert de cobail pour un médoc contre la timidité maladive (attention aux effets secondaires)
    L'histoire commence avec l'emménagement d'une nouvelle voisine Penny qui va devenir leur amis, changer leur quotidien et essayer de les rendre plus sociables.
    Bref si vous aimez Star wars, Star trek (tout ce qui est SF en gros), les sciences, le seigneur des anneaux et les comics; essayez.Les références ne manquent pas. Bon visionnage!

    Leonard : "Tu as vraiment besoin de ta carte de la Justice League of America?"
    Sheldon : "Elle est dans mon portefeuille depuis que j'ai cinq ans."
    Leonard : "Pourquoi ?"
    Sheldon : "C'est marqué : "À garder sur soi en toutes circonstances."
    C'est là, sous la signature de Batman."

    Penny : "C'est quoi, ça ?"
    Leonard : "Attention. C'est ma combinaison de vol de Battlestar Galactica."
    Penny : "Pourquoi tu ne l’as pas portée à Halloween ?"
    Leonard : "Ce n’est pas un déguisement, c'est une combinaison de vol."

    Howard : Tu sais, la biologie. La seule chose qui puisse faire chuter un génie internationnal.
    Leonard : Il a 15 ans.
    Howard : Et alors ? À 15 ans, j'ai rencontré Denise Palmeri, et ma moyenne est passée de 20 à 7,2.
    Rajesh : Elle couchait avec toi ?
    Howard : Non, mais je… Je passais énormément de tempsà imaginer comment ce serait.

    Nadjachan
    Membre
    • Offline
      • Nouveau
    Nadjachan le #242727

    Citation (feanor curufinwe @ 16/10/2009, 15:20)
    Ouh là y a du lourd, du gros, pour les fans de Kaamelott, à venir: le 31 octobre sur m6 Nuit Kaamelott ! A la suite des trois derniers épisodes de Kaamelott Livre 6, dès 23h25, six heures non-stop de Kaamelott, les meilleurs épisodes de la série!
    Va y avoir commande de pains dans la gueule dans l'air!!
    Encore 28 heures à attendre (rongement de frein niveau 2)…


    Bonjour,

    Les proches d'Alexandre Astier sont très bêtes parait-il (une amie a travailler avec eux) ; ils sont très orgueilleux.

    Mais ça n'enlève pas l'originalité des scripts 😁.

    Merci pour l'information (ce soir M6) !!! Je regarderai 😛.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242728

    Samedi dernier (le 14), Caleb, Cindy, M Trueman, M Kurtzman, Mlle Nadége, Mme Carla Burnelle ainsi que Nicolas Hitoride (dessinateur), sont venus à la Fnac d'Amiens pour une séance de dédicaces maléfiques! J'y étais et c'était génial ! Merci à eux d'avoir fait le déplacement, je m'en souviendrai longtemps! Des vrais passionnés et totalement disponibles! J'aurais juste aimé que l'on soit un peu plus nombreux mais j'espère que de tels événements se reproduiront ici à Amiens, ça fait plaisir d'être considérés! 😂

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #242729

    The clip qui déchire : Je suis un Noooooob (Oh oh)

    J'adore 😂 !!!

    Je joooouuue… Avec aux MMORPG !

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242730

    Joie! Joie! Joie!
    C'est le retour de la Flander's Company!
    Saison 3!

    Et ça commence super bien, surtout quand on est comme moi fan de Buffy!
    Once more with Devils!

    Gexian
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lady Gexian le #242731

    C'était mignon 😃.

    Par contre c'est pas un peu limite au niveau des droits ?

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242732

    Bonne question, en même temps, depuis la première saison, la Flander's company utilise des OST d'animes, et même avant,à l'époque des Guardians (qui éxistent toujours d'ailleurs) avec Damned…
    Mais bon, faut oser faire ça en sachant qu'aucun d'entre eux ne sait chanter! Du coup je me suis fait dessus… 😂
    A signaler aussi dans cet épisode l'apparition de Nicolas Hitoride, dessinateur des SD dans la série, et Amiénois entre autres choses, qui se fait malmener par M. Kurtzmann!

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #242733

    Vu les 6 livres de Kaamelott. (Les 6 saisons pour les non adeptes)

    Que dire… que dire…

    Je savais déjà que j'étais fan de l'humour d'Astier mais ça dépasse même largement le simple humour, l'ami Astier est juste un boss. Magnifique directeur d'acteur, magnifique scénariste, magnifique compositeur (bah oui, la musique est de lui !) et magnifique dénicheur de talent.

    Si on ajoute un jeu d'acteur plus que correct et des débuts de vrai réalisation à partir de la 5eme saison, ne serait ce pas un peu beaucoup pour une seule personne ?

    Et maintenant je suis sur les nerfs. Le film étant prévu pour 2012, cela fait encore deux ans à attendre pour le premier volet de la trilogie (c'est ce qui était prévu). C'est un peu long…

    Ce qui m'impressionne le plus c'est ce qu'arrive à sortir Astier de ses acteurs. Quasiment tous sont exceptionnels. Je n'ai été déçu que par Frédérique Bel dans la saison 6.

    Tiens au passage je vais crier mon admiration d'une scène en particulier. Dans la saison 6, Léodagan (Lionnel Astier) et Dame Seli (Joëlle Sevilla) sont à Rome devant un bâtiment romain. La caméra en contre plongée tourne autour des deux personnages alors qu'ils lancent leurs répliques où Léodagan s'étonne de ne pas avoir envie de fracasser le crâne de tous les romains présent .

    Cette scène est un bon indice du travail que peut réaliser Astier avec des moyens. La contre plongée donne un côté héroïque qui colle bien avec le style de Léodagan et Seli tout en donnant dans le dialogue savoureux.

    Mais là ou Kaamelott m'a cloué c'est dans le tragique. Je savais déjà qu'Alexandre Astier savait toucher ma corde sensible grâce à l'épisode "pupi" mais la saison 5…

    Bon ! Allez ! On veut les films !

    Clea
    Membre
    • Offline
      • Nouveau
    clea le #242734

    Citation (feanor curufinwe @ 04/09/2009, 14:01)
    J'ai créé ce post pour qu'ici on puisse discuter de ces mini-séries françaises,ou séries tout simplement (apportez votre découverte ici),qui nous ont marqués.Des séries comme Kaamelott, Nerdz,Flander's Company ou Noob (parmi d'autres…).Je vais commencer avec une série que j'ai découverte il y a un peu plus de deux mois.Flander's Company, une série créée par une bande de malades mentaux, d'hysterico-démentiels, dont, et je n'ai pas peur de l'écrire ici, je dénonce, Animeland est le complice.
    Alors la Flander's Company, qu'est-ce que c'est? Ce n'est pas une usine internationale de produits pour gauchers, mais une entreprise qui recrute des super-vilains, une sorte de World Company version comics-manga donc.On y croise M. Kurtzmann, le DRH Sadico-dépressif en charge du recrutement des super-vilains, qui la plupart du temps sont plutôt…nazes…plus vilains que super en fait.Ca va du mec qui peut résister aux diatribes lapidaires de Laurence Boccolini au mec qui peut faire miauler les chatons, sauf les Persans, en passant par Saoûle Girl qui porte bien son surnom (“Si j'entends encore un mot sortir de l'éolienne à merde qui te sert de bouche, je te la cloue à l'agrafeuse!” Dixit M. Kurtzmann). Il y a aussi Caleb au pôle Recherche Innovation et Développement où il recherche, innove et développe, mais il cherche surtout…la machine à café principalement…Cindy,16 ans, des nattes à faire pâlir d'envie la fille Ingalls et…une hache, et une aversion pour les elfes et les schtroumpfs…et la tête qui explose quand on lui parle comptabilité, mais à la force digne de Kenshirô (“BOUCHERIE!!!”).
    En cas de dépression , allez voir M. Parker, le geeeeentil psychologue d'entreprise, et puis enfin il y a M. Trueman, le PDG de la Flander's Company au charisme de boss de fin d'un Fatal Fury.
    Voilà une série qui fourmille de références aux comics, aux manga, aux jeux vidéo et séries télé américaines. On rigole, on se marre, on se gausse, et même on passe outre le “jeu d'acteur” de certains tellement c'est passioné et fait avec coeur.De plus cette série permet de découvrir les locaux d'Animeland!
    Mais un extrait valant mieux que mille mots, je vous laisse juge en regardant l'un des meilleurs épisodes spécialement reservé aux fans de Saint Seiya.


    A propos d animés , vous connaissez des studios de doublage de manga en français sur Paris ?

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242735

    Salut Baki, depuis le temps, ça boume?

    Je suis content de savoir que tu adores Kaamelott, étant moi-même fan de la série…
    D'ailleurs il faut que je m'achète le livre 6… Sinon est-ce que tu as vu la série du petit frère, Simon Astier, Hero Corp?
    Je te la recommande à donf, même si elle ne supporte pas la comparaison avec Kaamelott, mais bon est-il nécessaire de comparer ?
    Et en même temps il n'y a qu'une saison de sortie et une deuxième en cours sur Comédie ou une autre chaîne du câble (mais bientôt sur france 4)
    Pour ceux qui ne connaissent pas, les super-héros existent, et quand ils partent à la retraite, il existe une agence qui leur procure une nouvelle identité et un endroit reculé où ils pourront couler des jours heureux…Sauf qu'ils sont vraiment loin de tout… en France, dans un petit village, loin de tout…Et puis leur nouvelle identité, c'est juste leur prénom francisé (exemple: John devient jon,prononcé comme écrit…)

    Je n'en dirai pas plus et vous laisserai le plaisir de la découverte , c'est une série qui vaut le détour…
    Et pour les fans de Kaamelott vous y verrez beaucoup de visages connus!

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #242736

    Vu la fin de la saison 5 de Bones. Je sais pas si des gens parmi vous suivent cette série (perso j'adore), mais j'ai trouvé cette fin de saison bien triste T_T !! Globalement cette S5 était du même acabit que la 4, un peu en dessous des précédentes malgré certains épisodes géniaux (le lycée de psychopathes de Bones !! Le procès de Taffet aussi grand moment, pendant tout l'épisode je gueulais “Il est où Max ? Vas-y règle-nous ça en deux deux !!” puis quand il va passer à l'action “Ah mais non qu'est-ce que tu fais, tu vas encore atterrir en taule 😂 !!” – c'est là qu'on regrette que Dexter traine pas dans les parages).
    Mes saisons préférées restent pour l'instant la 1 et la 2 centrées sur Brennan, maintenant qu'on sait à peu près tout de son passé il y a moins de suspense. Mais dès qu'on en revient aux persos principaux ça redevient du gros dossier, il faudrait plus d'épisodes du genre ! Les scénaristes doivent s'arracher la tête pour faire évoluer la relation Booth/Brennan en la faisant précisément pas évoluer. On sent qu'ils tirent un peu sur la corde, j'espère que le début de la S6 va un peu débloquer l'affaire et s'orienter vers les “capacités au changement et d'adaptation” de Bones parce que bon, cette S5 était quand même hyper triste pour Booth, entre les problèmes de santé et les problèmes de “partenariat” (aller s'aérer l'esprit en Afghanistan, c'est quand même une drôle d'idée, plus que de s'aérer aux Maluku Islands ! Et quel dommage que Sweets/Mister Adventure reste au bercail, chaque fois que je le vois je trouve qu'il a un air de Taïg Khris 😂).
    Bon ben, vivement la S6 alors 😃 (ça va être long, tout l'été à passer T_T !!!)

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242737

    Lost: Fin d'une série

    Qu'est-ce qu'on retiendra de cette série?
    Sûrement plus qu'une simple promotion pour la randonnée…
    Mais alors quoi?
    Que tout le monde devrait avoir un ami comme Hurley? Certainement.
    Qu'Evangeline Lilly a des jambes sublimes? Oui, aussi.
    Qu' Elizabeth Mitchell (Juliet Burke) a le plus beau sourire que la télévision américaine nous ai jamais offert? Indubitablement.
    Que l'on peut croire que dans une autre réalité, on vit la vie dont on rêvait? Et pourquoi pas avec la personne dont on rêvait? Peut-être.

    Quelle est la connexion entre deux réalités? Une émotion forte contre une vie heureuse? contre des souvenirs d'une autre vie heureuse?
    Avec Lost, On entre alors dans une "mise en abîme", n'a-t-on jamais rêvé de vivre les aventures de nos héros préférés, avec les bons et les mauvais côtés? Ces héros de séries deviennent dès lors nos avatars, on ressent leurs joies, leurs tristesses, on se lance à corps perdu dans un combat contre le grand vilain au bord d'une falaise, sous la pluie. Et finalement, on se sent encore plus vivant lors de cette catharsis qui, comme le dirait Aristote, nous purifie. Par les larmes. Et on en sort grandi. Peut-être que finalement, cette autre réalité est notre rédemption, tout comme pour Benjamin Linus…Ne recherche-t-on pas à devenir meilleur, au travers de nos avatars?
    Ou alors nous permet-elle de ressortir ce qu'il y a de meilleur en nous, ce qui a toujours été là, et de le mettre en lumière? "cool"…

    Et, toujours dans la mise en abîme, "on se retrouve là-bas", dans une communion des esprits, en ressentant les mêmes émotions, au même moment, nous spectateurs.
    Après tout, la vie ne reste qu'un chemin, parmi tant d'autres. Quand une série se termine, ses personnages se disent au revoir, tout en continuant leur vie. La mémoire des fans a ceci d'exemplaire qu'elle garde au fond d'elle ceux qui ne les ont jamais déçus…ou si peu. Un jour, des années après, au détour d'une conversation, on se souvient, en communion:
    – Tu te rappelles de Lost? Quelle série!
    – Ouais! mon perso préféré, c'était Locke!
    – Première ou deuxième version?
    – Ahah! Les deux, mon capitaine!

    Et comme la première référence assumée de Lost est Le Prisonnier du grand Patrick MacGoohan, quoi de plus naturel dès lors que le dernier clin d'oeil lui soit dédié, au travers de cette phrase de Hurley à Ben:
    "Tu as été un excellent Numéro Deux"…

    "Dis-moi qu'on s'reverra" (Kate, sic). Toujours…

    Vongola-79
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    vongola 79 le #242738

    Je suis tombé totalement accro à Gossip Girl !! Malheureusement, la saison 2 est terminé (pour ceux que ça intéresse, l'épisode final ne sera pas difusé autre part que sur internet donc rué vous sur TF1.fr !! Il doit resté à peu près 12 jours pour le voir).
    Ce n'est pas une fin de saison qui nous boulverse comme à pu le faire Grey's Anatomy ou Desperate Houswives (je surkiff ses deux dernière d'ailleurs), mais ce n'est ps une mauvaise conclusion non plus. On assiste au retour de Georgina Sparks, enfin Chuck et Blair se sont déclaré leurs flammes, et la saison 3, n'annonce que du bon !! J'ai hâte de la voir débarqué !!

    J'ai également super hâte de voir la nouvelle saison de Grey's Anatomy et Desperate Houswives !! Arg, c'est tellement dur d'attendre !!
    En parlant de série dont j'ai hâte de voir la suite, on peut citer Physique ou Chimie, si vous ne connaissez pas courez vite acheter le coffret DVD de la saison 1 !!

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242739

    Ouhophophop, on lâche tout, on se détend! Dès ce soir, et tous les samedis qui suivront, séance de rattrapage pour les novices,

    Soirée KAAMELOTT INTEGRAALE sur M6!!!

    C'est le moment ou jamais de découvrir l'une des plus grandes séries françaises de tous les temps, ce soir!
    Il s'agit de plus de soirées thématiques, ce soir, ce sera la spéciale Guest: Guy Bedos, Alain Chabat, Patrick Bouchitey, Lorant Deutsch, quelques têtes bien connues des fans de Palace (Gamelon, entre autres…), Antoine De Caunes, Emma De Caunes, Elie Sémoun, François Morel, et bien d'autres encore!

    De mon côté, je vous recommande de ne rater sous aucun prétexte la spéciale Perceval/ Karadoc/ Kadoc à venir! Et prévoyez large niveau becquettance, Va y avoir commande de pains dans la gueule dans l'air!! (je sais, je l'ai déjà sortie celle-là…), et le pire, vous en redemanderez!!

    En résumé, L'INTEGRAALE DE KAAMELOTT, c'est le Samedi de 20:40 à 01:15 sur M6!
    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242740
    Malcolm (Malcolm in the middle)
    "Life is unfair…"
    "Vous savez ce qu'il y a de mieux dans l'enfance? C'est qu'un jour ça se termine."

    Malcolm raconte la vie d'une famille moyenne américaine. Dis comme ça, on a le pitch de 90% des séries américaines, sauf que là on est dans la partie basse de la classe moyenne, très basse. Pas de voitures à 16 ans ici, à moins de travailler avec maman à la supérette pour trouver une voiture d'occase dans la décharge du coin. Pas de dimanches à la messe, ils sont athées et Dieu est pour eux une donnée inconnue (subversif aux USA!), encore que, ici Dieu c'est la télé, et le démon c'est maman, mais un démon bienveillant. Pas d'argent de poche, on est ici chez les vrais prolos américains, ce que l'on n'avait plus vu depuis Roseanne et Mariés, deux enfants, dont Malcolm est le digne héritier. Au fait, ne cherchez pas à savoir leur nom de famille, jamais, au long des sept saisons, il n'est révélé.

    "Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil."

    On suit l'histoire du jeune Malcolm, génie qui s'ignore, obligé d'intégrer la classe des "têtes d'ampoule" pour cause de QI trop élevé. Malcolm est notre interlocuteur privilégié, il s'adresse directement au téléspectateur en lui décrivant le quotidien au sein de sa famille, et à l'école. Il est l'avant-dernier de la famille, devant son petit-frère Dewey, derrière son frère Reese, et Francis, ainé de la fratrie. Son credo pourrait être "la vie est injuste", terme bien mis en image et en chanson dans le générique d'intro de la série (interprété par le groupe They Might Be Giants), et c'est vrai qu'il n'a pas la vie facile, le petit génie. Son quotidien est marqué dès le matin par les reproches de sa mère, les coups de Reese, les moqueries dues à sa condition de tête d'ampoule à l'école, les railleries dues à sa condition sociale (porter les vieux habits de ses frères n'arrange pas les choses), même son nouveau professeur en classe de surdoués l'a dans le pif (dès la deuxième ou troisième saison). Reste que Malcolm prend les choses avec philosophie, ses apartés nuancent les discussions, les situations, voire apportent même un point de vue nouveau.

    "Y a quelque chose qui cloche avec ma famille, non?"

    Dewey rythme les journées par ses réflexions faussement innocentes ("Tu sais parler aux chiens? Moi oui…") et ses aventures personnelles avec ses amis imaginaires peuvent l'emmener très très loin de chez lui. Etonnamment il retrouve toujours son chemin. Si Malcolm est une taupe, Dewey est un oiseau. Tandis que Reese est une hyène.

    Reese est la brute de la famille, et accéssoirement aussi la brute de l'école (tant qu'à faire…). Il possède un radar à têtes d'ampoule, c'est d'ailleurs bien la seule chose qu'il y a dans sa tête, puisque le cerveau est aux abonnés absents. Cependant il possède aussi un don, c'est un vrai Chef cuisinier né, ses plats font le ravissement de sa famille. Reste qu'il préfère frapper, c'est un autre don, finalement.

    Francis, l'ainé de la famille, est l'inspiration de ses frères. Envoyé à l'école militaire pour avoir dépassé les limites (expérience chimique, semble-t-il), il n'y reste que deux saisons, pour ensuite sillonner le pays. Une saison en Alaska où il fera connaissance avec la diabolique Lavernia ("Arrête de regarder ma poitrine!") mais aussi avec sa femme, qui de plus ose tenir tête à Loïs. Puis Francis s'occupera quelques saisons durant du ranch Grotto, tenu par un couple d'allemands débonnaires, Gretchen et Otto, qui ont l'incroyable capacité de ne voir que le bon côté des choses.

    Hal, croisement improbable de Al Bundy (Mariés, deux enfants) et Homer Simpson, est le père de famille.
    Quand on le regarde, on comprend d'où vient l'innocente folie du petit Dewey. Il passe ses journées au bureau à se demander en quoi consiste son métier. Il est véritablement le coeur de la série (interprété par le grand Bryan Cranston).
    Les meilleurs moments ont souvent pour origines ses frasques hors-maison et hors-travail. Comme par exemple ses visions lui donnant la conviction d'aller dépenser le peu d'économie de la famille dans un casino, ou encore ses mésaventures avec une guêpe vengeresse qui l'a pris en grippe. Hal est fou amoureux de sa femme, il ne voit qu'elle. Il est le parent cool, Loïs tient la famille d'une poigne de fer, et ses colères ainsi que ses punitions sont aussi terribles qu'inventives. Hal étant le gentil flic, ses enfants tentent souvent d'en profiter, sauf que les rares fois où il est en colère sont dix fois pires que les crise quotidiennes de Loïs. Raison de se méfier. Hal est imprévisible, sa douce folie permet néanmoins de tempérer les actes de tyrannie de sa femme.

    Loïs, le méchant flic, dont un seul regard peut faire taire le plus bruyant des bébés, interprétée avec grand talent par Jane Kaczmarek. Elle aime ses enfants, aucun doute là-dessus, sinon comment ferait-elle pour trouver toujours autant de nouvelles idées de punitions et de châtiments? Partisane de la maxime "une poigne de fer dans un gant de fer", Loïs sait tenir ses démons de fils en respect ("Maman: 629437, les garçons: 0"). Si Dewey tient de son père, Reese tient de sa mère ce plaisir sadique. Elle sait parfaitement ce que valent ses fils, ce qui la rend si sévère avec ces derniers.

    Et puis, la série ne tient pas seulement sur ce cercle familial, les personnages secondaires sont nombreux, Kraig, le collègue de travail de Loïs, geek et totalement fou d'elle, la famille Kenarban dont le fils Stevie, tête d'ampoule, est le meilleur ami de Malcolm, les autres élèves têtes d'ampoule, le milieu scolaire, les voisins. Et surtout la mère de Loïs, Ida, originaire d'Europe de l'Est, qui ferait passer Tatie Danielle pour une gentille vieille mémé à qui on donnerait le bon dieu sans confession. Elle s'évertue à ne pas mourir et surtout à gagner le prix de la pire grand-mère qui soit. N'essayez absolument pas de chercher un bon côté en elle ("Une fois j'ai tué un homme à la frontière" dit-elle à son petit-fils qui essayait de lui retirer sa bouteille de rhum), c'est comme vouloir atteindre le pied d'un arc-en-ciel.

    Malcolm est une série hors-norme à suivre absolument sur M6. Parce que, malheureusement, on n'est pas près d'avoir une sortie DVD en France, à cause des droits sur les chansons qui émaillent la série, comme pour Cold Case.

    Malcolm tous les jours du lundi au vendredi, sur M6, de 11:45 à 13:45
    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242741

    Décidément, ce mois de juillet aura été riche en retour de séries:

    Le Prisonnier
    De et avec Patrick Mc Goohan
    "-Dans quel camp êtes-vous?
    – Vous le saurez en temps utile…Nous voulons des renseignements"
    "-Je suis le nouveau numéro 2…vous êtes le numéro 6.
    – Je ne suis pas un numéro, je suis un homme libre!"

    Série britannique des années 60, Le Prisonnier est LA série de la condition humaine. Sous fond de guerre froide, d'espionnage, nous découvrons le village, métaphore de la société de consommation émergente des années 60, préfigurant ce qu'elle sera plus tard, une société de manipulations, de fausses libertés, de non-sens, de restrictions, de codes-barres. Le héros, numéro 6, est joué par Patrick Mc Goohan. Il se réveille dans ce village après avoir été enlevé, il fera connaissance au long des 17 épisodes de la série avec les secrets de ce village, la Boule, les portes automatiques, et d'autres choses qu'il serait criminel de ma part de vous révéler, car Le Prisonnier, c'est comme Lost, c'est une série qui se découvre seul, égoïstement, qui se déguste avec silence, avec le cerveau attentif au moindre détail. Une seule chose, pour savoir qui est le numéro 1 (nyark!), il vous faudra attendre, comme il se doit dans une série aussi élégante, le dix-septième et ultime épisode de cette série culte.

    Vous en reparlerez dans quarante ans, croyez-moi!
    Lost lui a rendu hommage en six saisons, faites l'effort de regarder l'unique saison de ce chef-d'oeuvre télévisuel.

    Dilemme, Kaamelott passe en même temps sur M6, ressortez votre vieux magnéto!

    Le Prisonnier, tous les samedis sur Arte de 22:20 à 00:50
    "Bonjour chez vous"
    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242742
    Star Trek

    1966 – 1969
    "Space, the final frontier. These are the voyages of the starship Enterprise. Its five-year mission: To explore strange new worlds, to seek out new life and new civilisations, to boldly go where no man has gone before."

    En Français, l'épisode commencait ainsi:

    "Espace, frontière de l'infini vers laquelle voyage notre vaisseau spatial. Sa mission de cinq ans: explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations, et, au mépris du danger, avancer vers l'inconnu."

    Fait étrange, les épisodes ne sont pas diffusés chronologiquement, en clair le premier épisode de la série se déroulera, dans sa chronologie, après un épisode ultérieur. Mais la série reposant sur des épisodes auto-conclusifs, ce n'est pas dérangeant pour la compréhension.
    Nous suivons les aventures de l'équipage de l'Enterprise, commandé par le capitaine Kirk et son second Spock, chargé de découvrir de nouvelles planètes, de nouvelles formes de vie, le tout dans une optique absolument pacifique.

    Série en avance sur son temps, d'une intelligence absolue, créée par un vétéran de la guerre, Gene Roddenberry, pacifiste convaincu qui croyait fermement, tout comme Leiji Matsumoto, que la technologie sauverait l'humanité et l'aménerait vers la paix.
    Si, je pense, beaucoup trouvent Star Trek dépassée, voire ringarde, il n'en est absolument rien. Star Trek est avant tout un récit d'aventure, épique, où la discussion et la réflexion priment sur les combats et les menaces.

    Les personnages ne sont absolument pas stéréotypés, ils détonnent même par rapport aux canons de l'époque (humour linguistique…). La série repose en grande partie sur le trio Kirk-McCoy-Spock, leurs disputes, leurs moments de détente.

    James (jim) Tibérius Kirk.
    "Le pouvoir absolu conduit à la corruption absolue"
    Capitaine de l'Enterprise, il ponctue chaque épisode de ses réflexions sur les événements en cours, qu'il enregistre dans son journal de bord.
    Kirk est connu, et reconnu, pour ses remarques pince-sans-rire propres à déstabiliser le stoïque Spock qui ne sait jamais comment réagir:
    Spock: – Ne trouvez-vous pas qu'il est plutôt…inefficace de m'interroger en permanence sur des décisions déjà arrêtées?
    Kirk: – Cela me donne un sentiment de sécurité.
    Il sait aussi être un fin stratège, et quand toutes (mais vraiment toutes) les solutions pacifiques échouent, il fait aussi preuve d'une froide détermination, puisqu'il a été très près de devoir détruire une planète (A taste of Armaggedon – Echec et Diplomatie), et qu'il a sacrifié son amour pour sauver l'avenir de la Terre (The city on the edge of Forever – Contretemps):
    McCoy: – Vous m'avez délibérement empêché d'y aller, Jim. J'aurais pu la sauver. Vous savez ce que vous avez fait?
    Spock: – Il le sait, docteur. Il le sait fort bien.
    Kirk est aussi un ami sincère pour McCoy et Spock, toujours à trouver le bon mot:
    (Kirk et Spock sont coincés dans les années 1930 dans l'épisode A taste of Armaggedon)
    Kirk: – Il semble que nos habits ne soient pas au goût du jour.
    Spock: – J'ai peur d'être difficile à expliquer, capitaine.
    – Eh bien, M. Spock, si on ne peut pas vous déguiser, on trouvera un moyen de…vous expliquer.
    – ça devrait être intéressant.

    Léonard McCoy
    "– Où suis-je?
    – Vous êtes sur un lit, un couteau à la gorge de votre médecin.
    – Répondez à ma question.
    – Le plus efficace serait de trancher la carotide, sous l'oreille gauche.
    – J'apprécie le courage.
    – Je voulais simplement éviter la confrontation."

    Médecin de bord, ami de longue date de Kirk, Léonard McCoy met un point d'honneur à être en constant désaccord avec Spock. Il représente la raison de Kirk, le conseillant d'écouter son coeur dans les moments de grande tension, nombreux dans la série. Ses remarques acerbes font le sel de la série.

    Spock
    "- Capitaine, vous me feriez presque croire à la chance.
    – Et vous M. Spock, me feriez presque croire aux miracles."

    Métis, fils d'une Terrienne et d'un Vulcain, Spock représente l'esprit logique de Kirk, lui rappelant les probabilités de mort ou d'échec dans les moments de grande tension, nombreux dans la série. Il fait aussi preuve, grâce à son sang froid, d'une capacité d'analyse exceptionnelle, qui a plusieurs fois permis de sauver l'équipe d'une mort certaine.
    Spock embellit la série par ses réflexions laconiques et sa prise du sommeil, encore parodiée de nos jours.

    L'équipage comporte aussi d'autres têtes importantes, comme Sulu le timonier Filipo-japonais adepte du fleuret, Scotty le machiniste Ecossais, Uhura l'Afro-américaine en charge de l'ordinateur, aux mini-jupes affriolantes, et Tchekov l'ingénieur Russe.

    On pourrait longuement discuter des thèmes scientifiques que la série a abordés, mais même s'ils sont importants, ils n'en restent pas moins justifiés au prime abord par une volonté de cohérence scénaristique (puisque même en voyageant à la vitesse de la lumière, il faudrait des dizaines d'années pour atteindre une planète, autant utiliser le "warp", le quota étant presque un épisode/une planète), voire un problème bêtement financier (filmer un vaisseau qui se pose est plus coûteux que d'utiliser la fameuse "téléportation").
    Star Trek se concentre donc plus sur des thèmes humains. Beaucoup de sous-entendus sexuels abreuvent la série, de manière visible (Star Trek voit défiler beaucoup de pin-up! Il y a aussi le baiser Uhura-Kirk dans la troisième saison qui a fait couler beaucoup d'encre!) ou plus sibylline (Uhura paradant devant un Spock visiblement charmé, exploit!)
    Les échanges Kirk-McCoy-Spock représentent autant de points de vue sur une même situation: un regard humain (McCoy), rationnel (Spock), stratégique (Kirk). Ces échanges apportent de temps en temps quelques disputes, surtout entre McCoy et Spock.

    Le thème principal de Star Trek reste celui de l'absurdité du conflit, déclenché souvent par la peur de l'inconnu, idée combattue par Kirk, au-travers de qui parle Gene Roddenberry. Comme lors de cet épisode mémorable (The Corbomite Maneuver – Fausse Manoeuvre) où, face à une force inconnue qui retient l'Enterprise et le menace, Kirk préfère la réflexion à la panique. Et sa réflexion sur la situation est fine, juste et intelligente:
    " Le plus grand danger auquel nous faisons face, c'est nous, cette peur irrationnelle de l'inconnu. Mais ça n'existe pas. Il n'y a que des choses temporairement cachées, incomprises. Dans la plupart des cas, une intelligence capable de civilisation est capable de comprendre les gestes pacifiques. Une forme de vie assez avancée pour voyager dans l'espace est assez avancée pour comprendre nos motivations."
    Il s'agit là du discours d'un homme qui a connu la guerre, et c'est l'essence même de Star Trek. Dépasser la peur de l'inconnu et repousser les frontières de l'imagination.
    Star Trek est un chef-d'oeuvre.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #242743

    J'ai enfin maté le dernier épisode de l'exceeeeellente troisième saison de la non moins exceeeeellente série Flander's company!! Toujours super agréable à regarder, ça va être dur d'attendre la sortie DVD et encore plus d'attendre la saison 4, pas avant janvier 2011!

    Alors, profitez bien de cet épisode de presque 19 minutes! ça se passe ici!!
20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 1,387)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 1
Mauser91
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 6
Mauser91, veggie11, Xanatos, Lord-Yupa, dekamaster2, Cami-sama
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 165, Members: 47
Welcome to our newest member, Anne
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min