Nos oeuvres.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 315)

Posté dans : Délire & Divers

  • Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240315

    Parce qu'il n'y a pas que les professionnels qui possèdent du talent.

    Parce que créer est un acte sublime.

    Parce que faire partager participe au bonheur commun.

    Et surtout parce que sans l'art l'humain n'est rien.

    Voici l'endroit où poster vos créations. Peu importe le thème, la nature de l'œuvre, tant que vous en êtes l'auteur cet espace est pour vous.

    Et je commence avec un texte que je viens d'écrire:

    Petite, j’avais peur du noir.

    J’ai eu 37 ans il y a deux jours. Anniversaire bateau: déprime, gâteau, cadeau et déprime encore. J’ai l’impression d’avoir encore gagné des rides. Seuls les hommes d’un age avancé se retournent quand je passe dans la rue. Je déteste ma vie.

    Il fera bientôt nuit, mais le soleil est encore là, me couvrant encore de sa douce chaleur comme pour me faciliter les adieux. J’en suis un peu triste mais la nuit, en ville, les soleils artificiels prennent la relève. Si dans les villages on sent la lumière diminuer jusqu’à ne presque plus exister, en ville les soleils sont assez proches les uns des autres pour donner l’illusion d’un soleil éclairant toute la cité sans pour autant enflammer le ciel.

    Je suis supposée passer voir ma mère à l’hôpital. Rien de bien grave mais des tests de routine. Ma petite sœur y est. On se passera de moi. Je veux marcher sous les soleils artificiels. Petite, j’avais peur du noir.

    Les heures sont passées rapidement. Mon I-pod sur les oreilles, j’ai parcouru les quais dans toute leur longueur. La musique me fait oublier mon mari qui ne m’attend probablement pas, trop occupé à jouer sur sa console. Il a essayé de m’initier mais je n’accroche pas. Serais-je déjà vieille? Mais je ne veux pas penser à ça, j’augmente le son de mon I-pod et Radiohead reprend ses droits.

    Après un bref passage sur un banc je sens que la fatigue m’a rattrapée. Je décide de rentrer doucement, je ne veux pas rapprocher ce moment ou ma vie me jaillira de nouveau au visage, je veux m’habituer à l’idée. Bientôt je serai devant ma glace. Une crème exfoliante, puis une crème anti-age et hydratante. Le tout précédé d’une douche. Mon visage et mon corps me rappellerons alors que ma jeunesse n’est plus. Je ne suis pas encore âgée, mais la pente est descendante. Je me vois déjà dans un fauteuil roulant. Mâchonnant mon dentier. Dire qu’il y a si peu de temps pour ma mémoire j’appelais ma mère dans les ténèbres la suppliant de laisser la porte ouverte. La sienne et la mienne. Elle refusait toujours. Mais dès qu’elle était endormie mon père me soulageait de ma peine et de ma peur. Il ouvrait les deux portes. Petite, j’avais peur du noir.

    Il ne me reste plus beaucoup de chemin à faire. Yann Tiers en pris la place de Radiohead. Le volume est plus bas.

    Le soleil s’éteint. Panne de courant. Je me sens mal à l’aise. Mon foyer me manque subitement. Je suis pressée de rentrer. J’ai besoin de sentir le contact de la peau de mon mari. J’ai envie de revoir ma mère, je regrette de ne pas être allé la voir. Je mets ce que j’ai de plus énergique dans ma playlist. SOAD. Je monte le son. Sans soleil je vois des ombres partout. Mon ouïe toute occupée par "Dreaming" n’arrange pas cet état de fait. J’accélère encore le pas. Plus que quelques rues et je retrouverais la lumière. Petite, j’avais peur du noir.

    Alors que je traverse la rue, le sol et le ciel se confondent, le monde tourne beaucoup trop vite. Mais un bruit fait tout cesser. Je suis allongée au sol. Je crois que j’ai mal. Je ne comprends pas ce qui s’est passé. Deux jeunes me regardent paniqués. Ils crient. Et ils s’en vont. J’arrive à apercevoir l’un d’entre eux monter dans une voiture. Ses phares sont éteints. La voiture part en trombe. J’en suis maintenant certaine j’ai mal. Je n’arrive ni à bouger ni à comprendre la position de mon corps. Mais mon visage plaqué contre le sol baigne dans le sang. Il y en a trop. Merde. Je ne suis pas allé voir ma mère. Mon mari va m’attendre en vain. Ce soir je ne rentre pas. Une ville sans soleil, une voiture sans phares.

    Petite, j’avais peur du noir.

    Titamatth
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    titamatth le #240316

    Que c'est beaux … ouinnnnnnnnnnnnnnnnn !
    Nan je plaisante mais c'est pas mal.
    Tu m'a devancé car je comptais faire un topique similaire ^^ ( 😡 ) lol
    En tout cas tu as une vrai âme de poète Baklael, bravo ! 😉

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240317

    Désolé de t'avoir doublé!! 😉

    En ce qui concerne l'âme de poète, merci! Ça fait plaisir. 😎

    J'ai retrouvé un poème que j'ai justement écrit il y a quelques temps. (quelques mois)
    Je l'avais écrit suite à une bravade de ma part. J'avais assuré à des connaissances pouvoir écrire quelque chose de meilleur que les messages d'une banalité effrayante que l'on peut se procurer pour des évènements comme la Saint Valentin en envoyant 6 12 12 a je ne sais quel arnaqueur. Autant dire que le soir venu j'étais plutôt embêté… Finalement j'ai réussi à sortir un texte qui ressemblait beaucoup à ce qui va suivre (si ce n'est que j'ai corrigé quelques problèmes techniques. Mais pas tous…). J'en suis à vrai dire assez content car je maîtrise mieux la prose que le vers en temps normal.

    J'espère que ça vous plaira. Ça ne vaut pas Baudelaire que j'aime beaucoup bien que n'arrivant pas à mémoriser trois vers issus des fleurs du mal, mais qui vaut Baudelaire? (en vérité je ne sais pas. C'est le seul poète que je lise.)


    Un certain jour.

    Un certain jour, rongé par la solitude,
    Il désespérait de trouver un jour la plénitude.
    Et si Elle était nécessaire à son bonheur,
    Son mirage n’arrivait qu’à renforcer sa peur.

    Un certain jour, mirage cessa
    Enfin, ce jour, elle était là.
    Mourir; et triste; et seul, sans connaître Passion.
    Un « non » transforma viles craintes en obsessions.

    Un certain jour pourtant, la mort devint vie,
    Le monde empli, quand il entendit « oui »
    Et c’est de bonheur qu’il pleura un jour,
    Quand pour réveil, il entendit « Bonjour! »

    Incertain jour qu’est devenu demain,
    Où peut être tout cela aura été vain.
    Mais aujourd’hui demain n’est point.
    Et dans sa main, il tient Sa main.

    Lewis-Scarole
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lewis Scarole le #240318

    Bon, bin je me lance avec un petit fan-art de la mort fait maison 😁

    Titamatth
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    titamatth le #240319

    wouah t'es pas mauvais(e) lewis !
    Juste une toute petite critique et demi, le manche du parapluie me parait un peu gros ainsi que la croix d'Anubis (c'est sa je crois mais je ne peux pas l'affirmer a 100 % …) mais bon, c'est tellement dérisoire par rapport au dessin, qu'on s'en fou ^^
    En tout cas bon boulot 😉
    p.s = j'adore le décors !

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240320

    Ma foi, Lewis, je trouve que ton dessin dégage un quelque chose entre la mélancolie et la joie de vivre. J'aime assez le contraste.
    L'arbre en arrière plan est somptueux. J'accroche beaucoup au décor presque vide mais extrêmement détaillé dans ce qu'il montre.
    J'ai un peu de mal à définir ce que le personnage ressent, mais sa position est vraiment agréable à l'oeil.

    Tu as du passer un temps considérable sur cette illustration, non?

    Au fait, tu disais Fan Art. Mais de quoi?

    Lewis-Scarole
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lewis Scarole le #240321

    Citation (Baklael @ 25/06/2009, 00:38)
    Tu as du passer un temps considérable sur cette illustration, non?

    En fait, il s'agit d'un croquis que j'avais fait il y a plusieurs années et que j'ai encré à la plume et au pinceau récemment, histoire de me remettre un peu au dessin… Du coup, je ne peux pas vraiment dire combien de temps j'ai passé dessus. Au moins deux heures pour l'encrage à la plume (qui me donne beaucoup de mal).

    Citation (Baklael @ 25/06/2009, 00:38)
    Au fait, tu disais Fan Art. Mais de quoi?

    De Death, un personnage de comics créé par Neil Gaiman dans la série Sandman, et dont les formidables histoires en solo ressortent en ce moment chez Panini.

    Kinara
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    kinara le #240322

    Trés jolie ton FAN ART Lewis, j'aime beaucoup ton style, le persso est vraiment trés bien,et l'ariére plan avec l'arbre et les feuilles, donne un trés bon rendu niveau décore. Je doit dire que tu est trés doué, vu comment c'est bien réussi, je pense que tu doit en avoire fait d'autre, ou c'est peut etre ton premier. Si t'en a d'autre a montré n'hésite pas car c'est trés beau a regarder 😉 Sinon backlael tu t'en sort bien je trouve,Sinon moi bha je manque d'inspiration, alors j'ai rien a montré, peut être un jours quand ? je sais pas, oui j'araite parce que la j'encombre ce topic pour rien…

    Maow38
    Membre
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    maow38 le #240323

    C'est à mon tour ! Je suis loin d'être au niveau de Baklael mais comme pas mal de monde dans mon entourage aime bien, je poste quelques uns de mes poèmes. Comme ils sont plutôt court, j'en mets quatre ^^

    Bout d'chou

    T'es pas plus lourd qu'un moineau
    Tu fais des gestes rigolos
    Ton p'tit corps est plein de bobos
    T'es encore qu'un marmot
    Pourtant elles sont déjà toutes sous ton charme
    J'en fais pas un drame
    J'suis pas jaloux
    J'me demande comment tu fais, c'est tout
    Ça vient p't'être de tes petites mains
    Pas plus grosses qu'un quignon d'pain
    Ou de ton sourire et tes yeux rieurs
    Qui, pendant quelques instants
    Nous fait penser à un avenir meilleur
    Malgré ton succès auprès du sexe faible
    J'veux pas qu'tu grandisses
    Je te le dis sans artifices
    Je t'aime mon fils.

    Désenchantement

    Elle a le cœur en feu
    Lui, juste un petit peu
    Ses yeux sont emplis de tendresse
    Pourtant, il la délaisse
    Elle le comble d'amour
    Mais n'obtient rien en retour
    Elle recherche sa compagnie
    Lui, il la fuit
    Elle veut le couvrir de baisers
    Il ne fait que les refuser
    Elle lui pose des questions
    Il n'a pas de réponses
    Elle a le cœur en larmes
    Lui, le sien n'a plus d'âme.

    Mon monde à moi

    Demain sera mien et sera bien
    J'inventerai un monde
    Où les martiens vivront avec nous
    Et nous ferons toujours les fous
    Des trompettistes patraques
    Souffleront dans des grenouilles verdâtres
    Les saucissons siffleront comme des serpents
    En se faufilant sous des farfadets
    Les dindons feront des farces
    Et je serai le roi de l'univers !
    Mais avant je dois faire la punition
    Que la maîtresse m'a donnée…
    En tout cas, c'est sûr, un jour
    Demain sera mien !

    A travers les âges

    A la naissance, la famille est une inconnue.
    Des visages par milliers viennent vous observer.
    Ces étrangers pourtant si familiers,
    Vous regardent buller, d'un air amusé.
    Dès l'enfance, vous leurs faites confiance,
    Les appelez papa, maman, tonton, tatan, mamie, papy,
    Un simple regard vers eux et vous semblez ravi.
    Ce n'est pas les cadeaux qu'ils vous offrent qui vous feront changer d'avis.
    L'adolescence, quelle difficile existence !
    L'amitié, l'amour, tout paraît compliqué.
    Pourtant vos proches sont là pour vous aider,
    Mais, bien souvent vous les rejetez.
    L'âge adulte. La maturité, les responsabilités, une famille à fonder,
    Vous devez tout gérer ! Le foyer, le loyer et bien d'autres difficultés.
    Le temps passe très vite et vous courez après.
    Vos enfants grandissent sans que vous ne le remarquiez.
    Arrivé à un âge avancé, vous contemplez votre passé.
    Vous esquissez un sourire aussi heureux qu'inquiet.
    Vous ne serez pas toujours là mais vos proches seront à vos côtés.
    Votre richesse n'est pas la monnaie mais celle des instants passés,
    Avec ceux qui ont construit votre réalité.

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240324

    Je ne dirais pas que tu es loin d'être à mon niveau. Tu écris différemment c'est tout.
    Et puis est ce qu'il y a vraiment des niveaux en art… (là j'essaye de me rassurer en me disant que je ne suis pas si loin des gens que j'admire…)

    Bref! J'ai mon favori: Désenchantement.
    Je l'aime beaucoup celui là! Très simple dans la forme, voire même dans le fond et pourtant il fait si bien ressortir la souffrance des deux protagonistes.
    Les autres sont pas mal non plus. On sent le papa gâteau dans le premier (ou le futur papa gâteau si ce poème n'est pas basé sur le réel.).

    Le troisième est amusant. (moi aussi je veux voir des saucissons siffler! ^^)

    En ce qui concerne le dernier "A travers les âges", j'adhère tout à fait au message final!

    Ton style est simple, sans prises de têtes sur la forme technique et ça n'empêche pas tes mots de toucher.
    Il faut de tout. En tous cas j'ai ressenti des choses en lisant tes poèmes. Et ça fait du bien.

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240325

    Voici le dernier né de mes poèmes. (Dont j'ai perdu la majeure partie (de mes poèmes pas de ce poème…) mais vu le niveau ce n'est pas bien grave! ^^°)
    Celui ci, je l'ai écrit dans le TGV. Entre Paris et Bordeaux. Je voyais ce paysage défiler et j'en étais presque hypnotisé. D'ailleurs c'était la première fois que je prenais le TGV. (ça m'a à peine fait un petit quelque chose… C'est vraiment triste de vieillir, on perd toute surprise.)
    Bref, entre l'écriture de chaque vers, mon regard était inexorablement attiré vers ce paysage qui par moment touchait au magnifique. Le soleil commençait à décliner rendant les choses les plus banales magiques. Dans ces conditions j'ai pu produire un texte qui me satisfait encore aujourd'hui. (Mais je ne suis pas certain de pouvoir un jour écrire une autre chose de ce niveau.)

    Donc voici ce que j'ai fait de mieux à ce jour en poésie (selon mes critères d'appréciation bien sûr!)

    Ta présence se dessine, temps qui file
    Et mon fluide, insatiable hydrophile,
    Par succion tu contrains à scission
    M’accablant de ton horrible attention.

    Hilare, la fourmi mourir je vis,
    Ignare aussi d’être tel la fourmi,
    Quand l’arbre aux racines centenaires
    Pleure mon étincelle éphémère.

    Aussi éloigne rides et sillons, Ô Temps!
    Vois-tu, même toi tu ne saurais
    Dans un égoïsme forcené,
    Souffrir la peine de cet arbre clément.

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240326

    Vu que je m'ennuie pas mal ces derniers temps (Pas de travail toussa => toussa c'est le fait de perdre de l'argent quand on accepte des missions d'une journée en intérim… Deux jours travaillés dans le mois= perte de plus de 100€ au final… Avantageux non? Donc je ne prends que les grosses missions. Donc rien. Donc je m'ennuie ferme. Donc j'écris!) comme je disais je m'ennuie pas mal en ce moment et plutôt que de ne rien faire j'ai décidé de commencer un blog. Pas un blog ou on raconte sa vie. Non un blog où je raconte une histoire. Elle sera assez courte je pense. Je vais essayer de poster un chapitre par jour.

    bref voila le lien: Bienvenue dans H. G.

    Chapitre 1 déjà disponible. Critiques bienvenues, mais je ne promets pas de les suivre! 😂 (je suis un peu têtu. 😛 )

    J'espère que vous passerez un bon moment.

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #240327

    Citation (Baklael @ 24/06/2009, 01:30)
    Parce qu'il n'y a pas que les professionnels qui possèdent du talent.

    Parce que créer est un acte sublime.

    Parce que faire partager participe au bonheur commun.

    Et surtout parce que sans l'art l'humain n'est rien.

    J'approuve chaleureusement ces justifications à cette bonne idée de topic, Baklael !
    Chacun fait ce qu'il veut, ou peut, mais moi je ne suis pas sur Terre pour avoir du confort, manger bien, me reproduire, et confier cette minable mission à ma progéniture, étant donné que je ne suis pas un termite. Et je n'en reviens pas que certains n'aient aucune autre eschatologie politique, mais bref.
    Beau texte, vraiment, Baklael, “Petite, j'avais peur du noir” ! ce serait peut-être encore mieux si en mourant la narratrice exprimait comme une sorte de joie : après tout, n'échappe t-elle pas à ce qui l'horrifie, le déclin fripé du vieillissement ?
    J'aime beaucoup aussi la première strophe de ton poème écrit dans le train, et beaucoup de tes trouvailles.
    Maow38, très chouette, le Bout d'chou, et les autres pièces – la dernière est peut-être un peu lourde littérairement. Faut pas croire que je la joue prétentieux et supérieur, mais avec une maîtrise, j'ai pas mal enseigné les Lettres avant de me réorienter vers la philo / histoire et de devenir guide-conférencier.
    Mais ce qui m'intéresse le plus est d'écrire, et malgré le refus de mon premier roman (d'ailleurs impubliable), je mise beaucoup sur le second, que j'écris. J'en reparlerai ici volontiers, pas le temps maintenant.
    En fait j'ai commencé à écrire à 12 ans, mais mon rendement a toujours été discontinu, et faible donc.
    Agréable dessin, Lewis ! mais d'autres l'ont très bien commenté.

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #240328

    Wouah, mais c'est le topic des artistes ici !! Etant un brêle en dessin et en poésie, je ne peux être qu'admirative. Vous croyez qu'à la remise du Goncourt y'a des petits fours sinon ? Non parce que si oui vous m'inviterez hein 😃 !

    Citation (Lord Yupa @ 26/06/2009, 11:42)
    Beau texte, vraiment, Baklael, “Petite, j'avais peur du noir” ! ce serait peut-être encore mieux si en mourant la narratrice exprimait comme une sorte de joie : après tout, n'échappe t-elle pas à ce qui l'horrifie, le déclin fripé du vieillissement ?


    Entièrement d'accord. Pour ma part si j'avais écrit ce texte je l'aurais fini sur une note de fausse désinvolture, du genre :

    “Après tout, c'est peut-être mieux comme ça.
    Au moins, je me verrai pas mon visage se flétrir, ma beauté se faner, et ma vie s'envoler. Je ne connaitrai pas la longue route qui mène à la tombe, la décrépitude, la résignation et la mélancolie. Fauchée en pleine force de l'âge, n'est-ce pas là le sort le plus enviable ? C'est ainsi que meurent les héros, que se bâtissent les légendes : l'important, c'est de laisser une belle image.
    L'important, c'est de laisser un beau cadavre.”

    Quant au leitmotiv que tu utilises “Petite, j'avais peur du noir”, je trouve que tu l'utilises trop. Pour ma part j'ai tendance à utiliser ce genre de procédé mais plutôt en début et en fin de texte. Ca crée ainsi une boucle, une unité, sans toutefois créer une lassitude chez le lecteur (car trop répétée la phrase “saoule” et perd de son impact).
    Voilà voilà 😃 ! (conseils à prendre… ou à laisser 😂)

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240329

    Ici la joie et la désinvolture ne me semblaient pas envisageable. Mon héroïne n'est pas prête à partir. Ses considérations sont celles des personnes en bonne santé, à la vie réglée, que l'habitude du confort, des privilèges ont habitué à se pencher sur ces problèmes d'apparence. Mais elle n'est pas aussi vide, c'est la vie qui lui a caché l'important. Aussi au moment de partir, elle laisse en plan des choses qui pourtant comptaient beaucoup pour elle. A sa mort elle n'est que regret et elle repense à cette ironie que sa peur enfantine lui ai finalement été fatale quand toutes ses pensées allaient vers une vieillesse pourtant encore loin et nécessaire à l'être humain pour réagir dans la vie, ne pas se laisser couler. Vieillir rappelle que l'on mourra. En se focalisant sur l'aspect physique de cette vieillesse, elle diminuait sa peur de mourir en apparence, mais absolument pas dans le fond. Et une fois plaquée au sol par une gravité soudain trop forte, les cheveux flottants dans ce liquide rouge que certains pensent retrouver dans du vin, elle n'est que regrets, incapable même de sangloter, elle maudit ce temps perdu.

    C'est définitivement un drame que cette histoire. Mais je l'ai écrit pour me donner une leçon personnelle.

    En ce qui concerne le "Petite, j'avais peur du noir", il est vrai qu'à la lecture silencieuse la phrase pèse. Inconsciemment je l'entendais avec un ton différent à chaque fois, ce qui fait que l'impression de redondance disparait. Ou est plus agréable. Je ne changerais pas le texte parce qu'une fois écrit un petit texte comme cela ne peut plus changer sans courir le risque de perdre sa nature. (Je le considère presque comme un être vivant…)

    Sinon je doute fort que le prix Goncourt ne croise jamais Baklael… Et je ne suis pas certain de le vouloir vraiment. (Je n'ai jamais lu un seul Goncourt… ça viendra mais pour l'instant pas un. Donc je n'ai aucune idée du niveau qu'il faut atteindre pour s'y hisser.) Mise plutôt sur notre Lord à nous. Ça me semble plus probable. D'ailleurs j'espère que ce roman sortira rapidement. (Bonne chance à toi Lord Yupa!)

    Ps: Tu m'as vraiment donné envie de lire ton premier roman aussi.

    Re Ps:
    "L'important c'est de laisser une belle image."
    "L'important c'est de laisser un beau cadavre."

    Et tu dis que tu n'as pas de talent? Ça sonne extrêmement bien! (modestie quand tu nous tiens!)

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #240330

    Citation (Baklael @ 26/06/2009, 17:29)
    Et tu dis que tu n'as pas de talent?


    Ah non non je n'ai jamais dit ça ^^ ! Je suis une brêle en dessin et en poésie, mais la prose c'est encore ce que je fais de mieux (c'est pour ça que je me permets de commenter d'ailleurs).

    Sinon le Goncourt j'ai toujours eu l'impression que c'était un truc de vieux, c'est pour ça que ça me fait marrer. Mais cela dit je n'ai jamais lu un seul Goncourt ni même un seul prix, en fait je ne lis plus qu'Harry Potter (qui est fini, donc en gros je ne lis plus rien 😂)… Ce qui ne m'empêche pas d'imposer ma prose à qui veut la lire quand la flemmingite n'est pas trop aigüe (une prose le plus souvent scénaristique car l'écriture littéraire c'est trop fatiguant 😂). D'ailleurs je trouve ça conceptuellement très fun, écrire et ne pas lire, ça c'est la classe ! (enfin Yupa si tu sors ton bouquin je le lirai surement, mais juste parce que je te connais <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” />)

    Baklael
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Baklael le #240331

    Citation
    Sinon le Goncourt j'ai toujours eu l'impression que c'était un truc de vieux


    Ah bon? (c'est même pas ironique comme remarque… ^^°)
    Quand je regardais la TV (cad quand t'avais 20 ans ou moins et moi pas beaucoup plus), je passais pas mal de temps à regarder des bouses. Mais parfois je tombais sur une émission littéraire. (Jamais de mon plein gré!) Étrangement quand cela arrivait, cad assez souvent vu les heures tardives ou la lucarne restait éveillée, j'étais happé par ce qui se disait. Tous ces gens en général intelligent, sinon cultivés, qui discouraient sur des thèmes plus ou moins évaporés à grand renfort de mots savants, ça me fascinait. Et parfois le sujet m'interpellait particulièrement :je me souviens incroyablement bien avoir suivi un débat entre Michel Onfray et plusieurs autres personnes dont des représentants de religions pour la sortie de Traité d'athéologie, où j'avais été très impressionné par Onfray et sa philosophie. (et c'est d'autant plus le cas depuis que j'ai lu le traité en question.) Mais bref! Tout ça pour dire que dans ces émissions on parlait aussi Goncourt et que je ne voyais pas ça comme ringard à travers leurs mots.

    Citation
    D'ailleurs je trouve ça conceptuellement très fun, écrire et ne pas lire, ça c'est la classe !


    Et ça peut même se tenir logiquement! (pas d'influences)

    Moi c'est la lecture qui m'a donné envie d'écrire (et si possible de la littérature…)à la base j'étais plus attiré par les images. Mais je dessine mal et j'ai trop de lacunes pour espérer pouvoir tirer quelque chose de mes capacités avant de très nombreuses années. Je sais que ma confiance en moi ne me permet pas une telle folie! (j'arrêterais avant de peur échouer après trop d'efforts.) Mais en découvrant la littérature (récemment) j'ai aussi découvert que les mots même sans images peuvent être beaux. On rajoute à ça mes questionnements perpétuels et existentiels, une sensibilité assez forte, une imagination qui a toujours bien fonctionné et un égo démesuré. Et on arrive à mon envie d'écrire. (avec cette certitude que je finirais par écrire quelque chose qui vaudra la peine d'être lu par un grand nombre.) Mais sans lecture, j'ai peur que cette envie finisse par disparaitre. (En lisant un bon livre je m'émerveille, et je me dis que j'aimerais bien donner ça à quelqu'un.)

    Sinon franchement la fin de Harry Potter… (surtout comparées à la fin de la coupe de feu (IV) et du prince de sang mêlé(VI) )

    Ps: L'exposition est toujours ouverte! Dessins, écrits (poésie ou prose => ça vaut pour toi aussi Akiko! 😉 ), musique, animation, film. Ne soyons pas timides!

    Kuronoe
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kuronoe le #240332

    Citation (akiko_12 @ 26/06/2009, 20:37)
    mais la prose c'est encore ce que je fais de mieux (c'est pour ça que je me permets de commenter d'ailleurs).

    tu oublies le chant 😂

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #240333

    Citation (kuronoe @ 27/06/2009, 11:14)
    tu oublies le chant 😂


    Tout à fait 😂 !! D'ailleurs ceux qui viendront samedi ou dimanche à la JE auront la primeur de découvrir une nouvelle facette de mes divers et incroyables talents 😂 (ou pas ^^°).

    Gexian
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lady Gexian le #240334

    Je me contenterai de dire qu'Akiko a définitivement de la voix (surtout quand on est la personne à côté dans l'amphi… 😰 ).

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 315)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 1
Mauser91
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 6
Mauser91, veggie11, Xanatos, Lord-Yupa, dekamaster2, Cami-sama
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 165, Members: 47
Welcome to our newest member, Anne
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min