violet evergarden

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)

Posté dans : Anime & Animation

  • Benjamin
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    benjamin le #490337

    bonjour est que quelqu’un sur le forum a jeté un oeil au premier episode de violet evergarden ? sur netflix si oui commment l’a t’il trouvé ?
    moi j’ai adoré l’histoire est tres poétique et cerise sur le gateau le graphisme est magnifique
    j’ai adoré la scene du début avec la lettre qui s’envole …
    L’histoire se passe dans un monde où des poupées du nom de Auto Memories Doll peuvent lire l’esprit des humains pour leur faire vivre les moments qu’ils recherchent tant.
    synopsis :
    Créées par le Dr. Orlando pour aider sa femme bien-aimée, ces poupées se sont maintenant répandues dans le monde entier et sont louées par des entreprises à différentes personnes.

    Cette histoire se centre sur Violet Evergarden, une Auto Memories Doll un peu particulière qui envoie des lettres contenant les souvenirs des différentes personnes qui lui demandent son aide.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #490343

    J’ai vu des extraits sur Netflix et c’est vrai que ça a l’air pas mal du tout.

    Je tâcherai de la découvrir une fois que j’aurai terminé Devilman Crybaby.

    Ce Violetevergarden semble prometteur. 🙂

    Benjamin
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    benjamin le #490356

    hé hé crois moi tu ne vas pas le regretter ! sinon je te conseille une fois fini de visionner violet evergarden et devilman crybaby de jeter un oeil a darling in the franxx le dernier anime du studio trigger … et a steins gate disponible sur netflix si tu as aimé erased tu devrais adorer steins gate crois moi !!!

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #491187

    Violet Evergarden

     

    J’ai vu les quatre premiers épisodes de Violet Evergarden et pour le moment, j’aime plutôt bien.

    Visuellement, c’est vraiment magnifique, le character design est somptueux et l’animation est d’une fluidité tout à fait remarquable. Quant aux décors, ils sont très détaillés et franchement sublimes.

    Pour ce qui est de l’histoire, ma foi, sans être exceptionnelle, elle est intéressante.

     

    Voir cette jeune fille Violet qui a connu les affres de la guerre (qui lui ont laissé des séquelles physiques irréversibles) tenter de se réadapter en devenant une messagère est fort intéressant. C’est une jeune fille qui est froide, mais pas insensible (notamment son attachement, voire son amour envers Gilbert).

     

    Mon épisode favori à ce jour est le troisième où elle a su écrire un message d’une soeur envers son frère qui ne s’est jamais remis de la guerre a laquelle il a participé, je l’ai trouvé réellement très touchant.

     

    Si au début, elle faisait des gaffes monstrueuses, notre héroïne apprend petit à petit de ses erreurs.

     

    En bref, Violet Evergarden est une série plus originale qu’il n’y paraît que je prends plaisir à suivre chaque semaine. J’en ferai ensuite une critique globale quand la série sera terminée, mais avant cela je ferai quelques critiques d’épisodes m’ayant marqué. 😉

     

    A noter aussi que le doublage Belge est très convaincant, les voix sont bien choisies et les interprétations sont globalement à la hauteur. 🙂

    Akiko_12
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    akiko_12 le #491202

    J’avais vu passer les trailers sur FB, les images étaient de toute beauté ! Je pense que je m’y mettrai aussi, mais probablement quand la série sera terminée.

    Merci pour votre retour ! 🙂

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #491212

    L’épisode 3 est effectivement le plus réussi tandis que j’ai trouvé le 4 assez faible, je n’ai pas vraiment eu l’impression qu’on avançait beaucoup.

    Vu l’univers et les personnages, c’est une série qui a un énorme potentiel si bien exploitée mais pour l’instant, même si je suis chaque épisode avec intérêt, j’attends toujours le déclic.

    La VF de Netflix est pas mal du tout mais je trouve que certains choix donnent une perception différente de l’anime. Dans la VO, Violet a une petite voix qui colle bien au côté enfantin que les gens lui trouvent tandis que dans la VF elle a une voix plus adulte, plus affirmée qui lui donne un côté plus dur, ce qui colle bien aussi avec son passé de soldat? De plus, dans la VO, j’ai l’impression que le patron est plus paternaliste, appelant notre héroïne Violet-chan tandis qu’en VF les personnages sont plus formels, se vouvoyant la plupart du temps ; ce qui colle assez bien à l’idée qu’on se fait d’une histoire se passant dans une société apparentée à celle de l’Europe du début du XXe siècle.

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #492033

    Le forum a encore buggué, je savais bien que je n’aurais pas dû éditer. Je reposterais mon texte un peu plus tard. 🙁

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Bruno
    Participant
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Bruno de la Cruz le #492068

    Violet Evergarden est une production absolument remarquable ! On l’avait dit très tôt dans nos news héhé

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #492134

    Je dois dire que j’aime de plus en plus cette série, celle ci devient de plus en plus prenante au fil des épisodes.

    Le dernier épisode en date, le septième est un bijou.

    Violet Evergarden travaille en collaboration avec un romancier devant conclure son dernier roman inachevé à ce jour, la jeune femme aidant du mieux qu’elle peut cet homme esseulé et dépressif. Il a vécu une terrible tragédie et sa dernière oeuvre lui permettrait d’exorciser son chagrin et de le surmonter.

    Par ailleurs, le récit du roman émeut et touche beaucoup Violet car elle s’identifie facilement à l’héroïne.

    Elle qui d’ordinaire est si froide (même si elle nous a gratifié d’un magnifique sourire dans le sixième épisode), là, elle laissait véritablement transparaître les sentiments qui l’animaient.

    Il s’agit également d’un épisode clé car 

    Spoiler

    notre héroïne apprend finalement la disparition de son mentor et de son grand amour: le lieutenant Gilbert. Saura-t-elle aller de l’avant et surmonter son immense peine ou sombrera-t-elle dans le désespoir le plus profond ?

    [collapse]

    Il me tarde de voir la suite ! 😀

    Et techniquement cette série est magnifique, le character design est somptueux, les décors sont sublimes et l’animation est parfaite. C’est un pur enchantement visuel.

    J’ai hâte aussi de lire ta critique des derniers épisodes Tom. Dommage que le satané bug de l’édition n’est toujours pas été réglé…

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #492168

    L’épisode 8 de Violet Evergarden diffusé hier est très beau.

    Il nous permet d’en apprendre beaucoup plus sur le passé de Violet, comment elle a été adoptée et élevée par Gilbert et comment celle ci a évolué à son contact.

    On découvre également ses aptitudes exceptionnelles de combattante hors pair.

    Et n’en déplaise au grand frère de Gilbert, Violet, en dépit de sa façade froide, n’en demeure pas moins très sensible et touchante.

    L’épisode se conclue sur un cliffhanger nous donnant ardemment envie de voir la suite !

    Ce huitième épisode tranche par rapport aux précédents dans son ton, évitant au récit de sombrer dans une certaine routine (même si chaque épisode avait un charme qui lui était propre).

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #492217

    Repost de mon avis sur la suite de la série avant que le forum ne l’efface ; j’y ai ajouté mon avis sur l’épisode 8 et quelques réflexions, avec ça ça devrait passer.

    Quand on aborde l’épisode 5, on se sent en terrain connu : un mariage royal à forte portée politique ! On s’attend à une histoire classique de mariage non consenti mais non, l’anime veut nous parler d’autre chose et on n’y perd pas du tout au change ! L’épisode fait preuve d’une très grande sensibilité quand il aborde les doutes de la princesse Charlotte à l’approche d’une union qu’elle a pourtant souhaitée mais qui signifie aussi rompre d’autres liens. La scène où Charlotte prend la main d’Alberta est vraiment poignante parce qu’elle résume la complexité du lien entre la princesse et la servante qui s’est occupée d’elle depuis sa naissance : à la fois très proches par leur vécu commun mais aussi séparées par leur rangs social respectifs.
    Apparemment, ce geste est traditionelement utilisé aux Philippines pour montrer son respect aux personnes plus âgées, une référence culturelle un peu surprenante compte tenu du contexte pseudo européen de l’anime mais ça peut aussi petre un clin d’oeuil à Megumi Nakajima (Ranka Lee dans Macross Frontier), la comédienne qui prête sa voix à Charlotte et qui est à moitié philippine.

    J’ai trouvé l’épisode 6 un peu moins bon ; j’ai eu l’impression que le personnage de Léon évoluait de manière un peu brutale et qu’il nous manquait des pans de l’histoire (contrairement à la plupart des épisodes précédents, celui-ci est directement adapté du light novel original). Ceci dit, Léon est tout de même attachant et on poursuit l’évolution de Violet de sa personnalité de robot insensible à quelqu’un doué d’empathie et même ici d’une certaine tendresse.

    Dans l’épisode 7, Violet va être profondément bouleversée par sa nouvelle mission. Dans cet épisode, plus que dans celui d’avant, on aborde la question de l’absence, de la douleur d’être privé des êtres aimés. Et soudain, Violet fait le lien entre l’histoire de son client et la sienne avec les conséquences des actes de sa vie passée. La juxtaposition du “je ne brûle pas”-“je brûle” traduit tout le chemin parcouru depuis le premier épisode.

    Avec l’épisode 8, on découvre le passé de Violet, quand elle servait l’armée sous la protection de Gilbert. Pris isolément, cet épisode bien que très bien réalisé comme d’habitude m’a moins marqué que l’épisode précédent, nous connaissons déjà plusieurs éléments du passé de notre héroïne à travers les quelques flashbacks des deux premiers épisodes. Ce qu’on apprend ici, c’est surtout à quel point Violet était dangereuse pour l’ennemi mais surtout à quel point elle n’était pas sociabilisée. On ne parle pas d’une fille dénuée d’émotions mais quasiment d’une enfant sauvage qui ne connais pas le langage humain et dort par terre plutôt que dans un lit. Comme Rei Ayanami, la Violet du début éprouve des émotions (sa panique quand quand elle cherche en vain Gilbert dans le manoir ou qu’elle ne retrouve plus sa broche dans le premier épisode) mais son inexpérience des rapports humains fait qu’elle ne sait pas les exprimer et encore moins comprendre celles des autres.
    C’est plutôt bien vu d’avoir placé cet épisode juste après l’épisode 7 plutôt qu’au tout début de la série :

    Spoiler

    Dans un autre contexte, on aurait juste été épaté par les exploits meurtriers de Violet mais après avoir vu Violet « brûler» a posteriori par son sentiment de culpabilité, ces scènes de batailles ont forcément quelque chose de triste. Si elle avait été dotée de plus d’empathie à cette époque, elle aurait peut-être cherché des façons moins meurtrières de neutraliser ces sentinelles ennemies ?

    [collapse]

    Comparer Violet à un chien comme l’a fait le frère de Gilbert est certes cruel mais je ne peux m’empêcher d’y trouver une part de vérité quand j’observe certains comportements de la jeune fille. D’abord, sa tendance à utiliser sa bouche pour palper une peluche ou sa si précieuse broche mais aussi dans l’un des premiers flashbacks pour essayer de traîner Gilbert alors qu’ils sont tous les deux gravement blessés. Dans l’épisode 8, on voit aussi sa fidélité inamovible à un « maître » qui la traite bien au point qu’elle ne peut pas supporter d’être séparée de lui et qu’elle n’hésite pas à mettre sa vie en péril pour le défendre.
    D’un autre côté, ça me fait aussi penser aux très jeunes enfants qui portent souvent des objets à leur bouche et sont très attachés à leurs parents. Il y a peut-être quelque chose à creuser de ce côté-là également.

    Enfin, il y a un autre point qui m’interroge. Le rôle du nom. Pourquoi la série s’appelle-t-elle Violet Evergarden ? Autant pour une oeuvre occidentale, il est très courant d’avoir le nom et le prénoom du héros comme titre (je trouve même ça un peu paresseux comme pratique) autant cela me semble beaucoup plus rare pour des anime ou des manga.
    D’abord, Violet a reçu son prénom de Gilbert, la personne qui compte le plus pour elle, probablement la première à l’avoir traité comme un être humain et non un simple outil. Ce prénom vient des fleurs du même nom (en VF elle se fait d’ailleurs appelers « violette »).
    Le nom Evergarden lui vient d’une famille qui avait accepté de l’adopter au début de la série mais qui y a renoncé après une première rencontre pour le moins cocasse. Pourtant, je me trompe peut-être mais j’ai l’impression que ce nom est important d’un point de vue narratif, que le fait que Violet le mentionne à quasiment chaque épisode ou qu’il soit présent dans le titre de l’anime va avoir une signification à un moment donné. Et puis, je ne sais pas trop comment on peut interpréter l’expression « ever garden » mais le jardin n’est-il pas un endroit où grandissent les fleurs ?

    Après un démarrage un peu lent et inégal d’un épisode à l’autre, Violet Evergarden a fait un sacré bon en intérêt depuis le cinquième épisode. On n’est pas à l’abri d’une mauvaise surprise mais si la série continue avec au moins ce niveau de qualité aussi bien technique que narrative, on tiens là une très, très bonne série !

    ***

    L’épisode 8 de Violet
    Ce huitième épisode tranche par rapport aux précédents dans son ton, évitant au récit de sombrer dans une certaine routine (même si chaque épisode avait un charme qui lui était propre).

    Ca tranche même par rapport à ce que nous fait Kyoto Animation d’habitude ; on en oublierait presque que c’est le studio spécialiste des clubs lycéens qui a réalisé ces scènes de guerre.

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #492740

    L’épisode 9 ressemble à un épisode final où après avoir sombré dans la dépression, Violet parvient à remonter la pente et réalise tout ce qu’elle a pu apporter à travers ses actions de “poupée de souvenirs mécanique”. C’est un très joli épisode mais je trouve tout de même que les épisodes qui se concentrent sur Violet elle-même ne sont pas les plus réussis. Peut-être parce que je n’accroche pas spécialement à l’histoire d eViolet avec le major Gilbert.

     

    A contrario, les épisodes les plus réussis sont parmi ceux qui se focalisent sur les différents personnages que Violet rencontre au cours de ses voyages. L’épisode 10 est l’un de ceux-là et il réussit le tour de force d’être encore plus touchant que les épisodes 5 et 7 !

     

    Cet épisode est presque entièrement raconté du point de vue d’Anne, une fillette frustrée de ne pas pouvoir passer plus de temps avec sa mère ; d’autant plus quand cette dernière s’isole pendant sept longues journées avec Violet, cette étrange créature qu’Anne prend pour une vraie poupée, pour écrire des lettres à un mystérieux correspondant.

    Cette histoire n’est pas particulièrement originale mais fonctionne extraordinairement bien en grande partie grâce au personnage d’Anne qu’on peut trouver un peu agaçante au début mais qui devient extrèmement touchante quand on réalise pourquoi elle est si énervée de ne pas pouvoir passer plus de temps avec sa mère.

    La prestation de <span class=”st”>Sumire Morohoshi qui prête sa voix à Anne en VO est d’ailleurs à saluer. La scène où Anne en pleurs se sert de Violet comme d’un punching ball est telement bien interprêtée que ça en est presque insupportable !
    </span>

    Et puis il y a la révélation finale pendant le générique de fin ;__;  :

    Spoiler

    “Anne, joyeux anniversaire”

    [collapse]

    Et l’épilogue ;_____;  :

    Spoiler

    “Elle est si jeune.”

    [collapse]

     

     

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #493461

    Le forum fait encore n’importe quoi quand je fais un copié collé. Je reviendrai cette nuit aux alentours de minuit sur ce topic pour publier mes critiques des épisodes 9 à 12 de Violet Evergarden.

    Non content d’effacer les messages que l’on édite, ce forum fait aussi n’importe quoi quand on copie colle un message, pfffttt. Mais je suis tenace et je ne lâche pas l’affaire !

     

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #495000

    Voici la bande annonce de l’OAV spéciale de Violet Evergarden prévue pour Juillet au Japon. L’histoire se déroule chronologiquement entre le quatrième et le cinquième épisode de la série télévisée.

    Avec un peu de chance, elle sera disponible le même mois sur Netflix. 🙂

    Sinon, au sujet de mes critiques des épisodes 9 à 13, elles sont prêtes, mais je les publierai ce week end. 😉

     

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #496060

    <p>Bon, je vais quand-même donner mon avis final sur Violet Evergarden.<br /><br />Si la réalisation reste très bonne dans son ensemble, Violet Evergarden est par contre une série très inégale d’un point de vue narratif. Certains épisodes comme le 10 sont d’une puissance émotionnelle rare tandis que d’autres semblent se contenter de “faire le job” sans plus. Le soucis, c’est que les épisodes les moins intéressants sont pour la plupart ceux centrés sur Violet elle-même et sa relation avec Gilbert ; c’est-à-dire l’intrigue principale de la série… <br /><br />Gilbert est la raison de vivre de Violet mais c’est un personnage peu développé auquel on a du mal à s’intéresser, c’est l’archétype du mec bien qui a été le seul à montrer de la compassion pour Violet, sa personnalité ne va pas plus loin. Si on peut comprendre les sentiments de Violet, on a ainsi du mal à réellement être en empathie avec elle s’agissant de Gilbert.<br />Mais la faiblesse de l’intrigue principale ne tient pas qu’à ça, de manière générale, la série n’est pas très à l’aise quand il s’agit d’aborder le thème de la guerre. En dehors de la scène où Violet réduit en cendres un camp ennemi après avoir appliqué une interprétation un peu spéciale du terme “mission d’infiltration”, les batailles sont généralement peu inspirées, même la scène pourtant très importante où Violet se retrouve amputée de ses deux bras est très mal amenée et frise même le ridicule. Pire encore, la série envoie des signaux contradictoires : d’un côté, on cherche à humaniser les soldats, on dit qu’ils ont une famille et une vie en dehors de la guerre mais dans les scènes de bataille, rien n’est fait pour montrer cette humanité chez les adversaires, au contraire, on les présente parfois comme des sadiques capables de tirer sur des blessés tentant de fuir. Le pire, c’est qu’il semble que l’anime ait plutôt tendance à amoindrir ces défauts par rapport aux romans originaux…<br /><br />Mais comme je l’ai dit plus tôt, Violet Evergarden est une série très inégale : alors que j’ai eu du mal à m’impliquer dans l’histoire principale, j’ai par contre trouvé les autres épisodes axés autour de divers clients de Violet plus intéressants voir, disons le clairement pour certains d’entre eux, exceptionnels. Tandis que la série a pris plusieurs épisodes pour essayer sans succès de nous faire apprécier Gilbert, il suffit parfois de quelques minutes pour entrer en empathie avec certains personnages rencontrés l’espace d’un seul épisode. Paradoxalement, j’apprécie beaucoup plus le personnage de Violet quand l’histoire n’est pas centrée sur elle et qu’elle se tient un peu en retrait, son attitude est plus réservée mais on voit le personnage évoluer par ses réactions aux événements ou les initiatives qu’elle prend. La formule où Violet évolue en découvrant et aidant de nouvelles personnes marche plutôt bien et la série aurait peut-être dû se concentrer sur ça à défaut de pouvoir développer le passé de Violet avec plus réussite.<br />Je retiendrais ainsi surtout les épisodes 5 et 10 dont j’ai déjà parlé en détails quelques posts plus haut ; j’ai revu la scène où Violet fait le punching bag dans l’épisode 10, elle et toujours aussi émouvante même plusieurs mois après !<br /><br />Donc est-ce que je conseillerais Violet Evergarden malgré le fait que la série m’ait en partie déçu? Ce n’est pas ce qu’on pourrait appeler une grande série, mais il y a quand-même quelques épisodes qui valent vraiment le coup de s’y intéresser, donc plutôt oui.</p>

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #496061

    <p>Désolé pour mon texte très compact, je l’ai tapé sur le bloc notes de Windows avant de le coller ici et il semble que le forum ne reconnaisse pas les sauts et retours à la ligne. :(</p>

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #500859

    Violet est de retour

    Un épisode inédit spécial de Violet Evergarden est disponible depuis aujourd’hui sur Netflix. Il s’agit de l’épisode 4.5.

    Dans le moteur de recherche de Netflix, il s’intitule Violet Evergarden <b>Spécial</b>.

    Il dure un peu plus longtemps qu’un épisode ordinaire: 34 minutes.

    Je vais essayer de le regarder ce soir et d’en faire la critique demain. 😉

    Il faudra aussi que je donne mon avis détaillé sur la deuxième moitié de la série, je n’avais pas pu le faire à l’époque, la faute à mes problèmes de connexion Internet récurrents et intempestifs à l’époque (qui sont heureusement révolus) couplés à une certaine fatigue…

    Cela m’a frustré, j’aurai été ravi d’en discuter avec ce cher Tom…

    Mais là, les conditions techniques sont de retour et je suis en forme ! 🙂

    J’ai hâte de revoir Violet, j’adore cette héroïne et elle m’a beaucoup manqué !

     

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #508050

    Violet Evergarden

    La date de sortie du film d’animation cinématographique de Violet Evergarden est maintenue. Le long métrage a pu être finalisé avant l’incendie meurtrier ayant frappé le studio.

    Espérons en tout cas qu’il y aura un hommage dédié aux victimes de l’incendie dans le générique de fin…

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Xanatos le #511697

    Violet Evergarden le film

    Le long métrage d’animation cinématographique de Violet Evergarden sortira en France au cinéma le 15 Janvier 2020.

    Le film sera distribué par Eurozoom.

    Source: page Facebook de Kyoani.fr

    Pour ma part, en tant que grand fan de la série animée originale et de cette chère Violet, je foncerai voir le film au cinéma ! 😀

    Et ce sera aussi ma manière symbolique et personnelle d’apporter mon soutien aux studios Kyoto Animation après la tragédie qui les ont accablé l’été dernier…

     

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 7
Cami-sama, Bruno, feanor-curufinwe, cfourteau, Xanatos, geoff34, dekamaster2
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 164, Members: 47
Welcome to our newest member, aurelie22
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min