Ces séries qui ne sont pas animées…sinon de bonnes intentions.

20 sujets de 1,381 à 1,400 (sur un total de 1,406)

Posté dans : Délire & Divers

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #515532

    Bon, fin de l’année, mais je ne vais pas faire un bilan en séries télé de toute cette année, parce que j’ai déjà parlé des séries que j’ai beaucoup aimées cette année, du moins sa première partie. Pour résumer, regardez The Orville, Cobra Kai, Pennyworth, Doom Patrol, the Swamp Thing, c’est de la bombe, des lingots d’or.
    Mais pour la seconde partie 2019, j’ai été plus discret, et pour cause. Je préfère éviter de parler de la série télé the Watchmen, sinon je vais être très vulgaire (une honte, une fanfiction qui est à Watchmen ce que Star Trek Discovery est à Star Trek), ou des séries DC de la CW que je ne suis plus qu’à moitié (pour ceux que ça intéresse, allez voir mon avis sur la saison précédente donné un peu avant cet été), pareil pour la licence télé the Walking Dead que je considère morte et enterrée.

    Bref, je n’aurais pas eu grand-chose à dire s’il n’y avait eu ce petit miracle qui vient de terminer sa première saison, à savoir The Mandalorian, la série qui m’a redonné foi en Star Wars après la trilogie plus que calamiteuse qui vient de se terminer au cinéma.

    Plutôt que d’en parler en détail (pas de résumé, désolé, mais si ça vous intéresse, vous n’en aurez pas besoin, c’est une série qui se vit), je vais donner mon ressenti pas à pas, de l’épisode 1 à l’épisode 8. Sépaleur, j’ai adoré ! 😀
    Mais sinon, sérieusement, aucun sépaleur dans cette revue. ^^

    Semaine 1 :
    Bon, j’ai vu le premier épisode de cette série créée par Dave Filoni et Jon Favreau, et ça commence plutôt bien. J’ai pas tout compris honnêtement, mais c’est pas très bavard, y a Lando Calrissian (petite parenthèse du futur : il s’avère en fait que je me suis trompé de noir à moustache, en fait c’est Appolo “l’oeil du tigre, mec !” Creed) et c’est assez chouette niveau visuel et mise en scène, alors ça me plaît bien !
    Je crois que je reverrai ce premier épisode, parce qu’il m’a un peu perdu à un moment (ça voyage beaucoup). Mais bonne ambiance, bon début.

    Semaine 2 :
    La vache ! Est-il possible que je puisse à nouveau prendre plaisir à suivre du Star Wars en prises de vue réelles ?
    Pourvu que ça dure ! 😀

    Semaine 3 :
    Arrivé au troisième épisode, je comprends ce qui me plaît dans cette série, l’atmosphère Western crépusculaire associée à un duo qui rappelle par bien des aspects Kozure Ôkami, et bien sûr l’ambiance Star Wars à l’ancienne. Ça prend son temps, sans pour autant se perdre dans des sous-intrigues inutiles, et pour enrober le tout y a aussi un petit côté Genndy Tartakovsky dans la mise en scène qui achève de me vendre le truc ! Bref, tout ce que j’aime ! 😀

    Semaine 4 :
    Quatrième épisode, encore de la référence au chambara et au western avec les Sept Samouraï et les Sept Mercenaires, on ne parlera plus de coïncidences, cette série assume parfaitement ses choix. Toujours fan.

    Semaine 5 :
    Cinquième épisode plus conventionnel, même si je ne dis jamais non à un combat contre un sniper. Mais cette fois, les références lorgnent plus du côté de l’oeuvre mère avec les épisodes IV et I, et Filoni (à la réalisation et à l’écriture) se fait plaisir en installant un début d’intrigue à suivre. Les évènements qui ont lieu ici sont cependant un peu trop vite expédiés, tout comme les perso introduits cette semaine. L’épisode est court aussi, faut dire.

    Semaine 6 :
    Ce qui est grandiose avec cette série c’est que même sans un vrai fil conducteur, une intrigue principale, elle parvient à captiver avec simplement ses situations du moment, parce qu’elles embrassent tellement de références aux oeuvres de genre. Un vrai plaisir.
    Avec l’épisode 6, on se trouve face à un “casse” typique, impliquant un groupe de raclures ayant chacun une personnalité affirmée et un domaine de prédilection (le fou de la gâchette, la grosse brute, l’experte en armes blanches, le spécialiste des ordi). L’ambiance Star Wars et les différentes espèces en plus lui apportent une saveur et une personnalité qui ne feraient vraiment pas tache dans un épisode de Cobra de Terasawa.
    Et tu rajoutes Bill Burr au tableau ça fait la blague ! 😀

    Semaine 7 et 8 :
    Épisodes 7 et 8 vus, fin de la première saison, une série qui tient ses promesses, qui ne s’encombre pas de trouze mille personnages et de piou piou dans tous les sens pour donner l’illusion d’un semblant d’intrigue et d’enjeux. Une série qui joue cartes sur table et qui balance la sauce dans son final avec de bonnes révélations qui ne semblent pas sorties tout droit du trou de balle d’un Rancor, sans artifices parce que y a rien à cacher quand tu sais où tu vas. Pour moi, et sans hésitation, c’est LA série de cette seconde moitié de l’année.
    Jean-Charles Époux n’a pas grand-chose à faire, mais il sait toujours en imposer dans le rôle du méchant, il le prouve encore ici.
    Une poignée de personnages récurrents, des enjeux simples mais palpa… bles, une évolution du héros, des références à ce qui a construit l’identité de Star Wars, le pulp, le western, le chambara, une aventure qui garde sa taille et sa dimension humaine. Si The Mandalorian n’est pas du Star Wars, je sais définitivement pas ce qui peut être du Star Wars.

    Épisode Bonus :

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #515535

    Oui, j’ai effectivement entendu parler du plus grand bien de The Mandalorian et j’avoue que cette série live de Star Wars m’intéresse au plus haut point. 🙂

    J’attendrai patiemment son arrivée officielle en France via la chaîne Disney + qui débarquera le 31 mars 2020.

    Oui, je compte bien m’abonner à cette chaîne qui aura un catalogue prestigieux, car outre The Mandalorian on retrouvera aussi des titres prestigieux du catalogue des séries animées de Disney comme la sublime série d’animation Gargoyles réalisée et produite par le grand Greg Weisman (à qui l’on doit les géniales séries animées de super héros Spectacular Spider-Man et Young Justice !).

    Sinon, outre bébé Yoda (le perso le plus médiatisé de la série), l’un des personnages ressemble à s’y méprendre au célèbre chasseur de primes Boba Fett…

     

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #516744

    Better Call Saul

    Pour rappel, la saison 5 de l’excellente série Better Call Saul vient d’arriver aujourd’hui sur Netflix. 🙂

    Cette saison sera diffusée au rythme d’un épisode par semaine, ce qui personnellement me convient tout à fait.

    Le dénouement de la saison 4 m’avait époustouflé notamment la scène où Kim Wexler 

    Spoiler

    découvrait horrifiée que l’éloge que Jimmy McGill a fait au sujet de son frère Chuck était du flan et qu’il n’en pensait pas un mot. Je pense que c’est à partir de cette scène clé que l’on assiste à la fin de Jimmy et la genèse de Saul Goodman

    [collapse]

    .

    Une série remarquable qui ne m’a jamais déçu jusque là et elle a su se démarquer de la série mère Breaking Bad en ayant des qualités qui lui sont propres.

     

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #516900

    Vu les deux premiers épisodes de Better Call Saul saison 5 !
    J’apprends à la fin du premier épisode que Robert Forster, qui joue le “vendeur d’aspirateurs”, est décédé, depuis le mois d’octobre 2019. Ça fait plaisir de le revoir une dernière fois dans cette saison.
    Premier épisode, dès le début, l’intro avec Gene dans le présent, et le “vendeur d’aspirateurs”, puis plus tard avec Saul Goodman, je suis dans le bain. Je n’ai pas vu les BA, ni lu quoi que ce soit, je découvre et comme d’habitude, même avec près d’une heure de durée je ne vois pas le temps passer.

    Un épisode 2 intense (Nacho) mais aussi avec un humour et un style qui rappellent parfois Breaking Bad.
    L’origine du surnom de Krazy-8, personne ne la demandait, mais vu de qui ça vient et de comment c’est amené, c’est plutôt bien fichu.
    J’aurais un seul reproche à faire à cet épisode, c’est le pétage de plomb de Mike. Même en sachant que l’évocation de son fils est toujours un sujet très sensible pour le bonhomme, je n’arrive pas à l’imaginer un seul instant réagir de cette façon face à cette personne en particulier, c’est même certainement la dernière personne envers qui il ferait ça.

    Maintenant il y a les circonstances que l’on connaît de la fin de saison dernière, et il a l’air de particulièrement morfler moralement depuis le début de cette saison. Tout de même, ça me semble exagéré, en tout cas par rapport à la personne visée.

    Spoiler

    Pour être plus précis, ce n’est pas le pétage de plomb en lui-même qui me gêne mais le fait que Mike ait laissé sa petite-fille toute la journée s’enfermer dans sa chambre, même à l’heure de dîner, sans être allé la voir.

    [collapse]

    C’est surtout ça que je trouve exagéré et un peu hors caractère pour le personnage de Mike.
    Soit dit en passant, pour l’anecdote, Rainer Bock, l’acteur allemand qui interprétait Werner Ziegler la saison dernière, avec qui Mike s’était lié d’amitié, est depuis le tournage devenu véritablement ami proche avec Jonathan Banks. L’acteur l’a même invité chez lui avec sa famille pendant des vacances. Ils sont copains comme cochon maintenant. 😀

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #518030

    Fin de l’avant-dernière saison de Better Call Saul, et je le dis, cette série n’a aucune difficulté à rivaliser en qualité avec sa grande soeur, Breaking Bad !

    Je vais parler des trois derniers épisodes, et ça va sépaleurer un peu, soyez avertis si vous n’avez pas encore vu la saison !

    L’épisode 8 était l’épisode le plus Breaking Badesque de toute la série jusqu’ici, et je suis persuadé que plus on approchera de la fin de la série plus on aura d’épisodes dans ce style histoire de bien raccorder les deux séries en une seule. Peu de dialogue, des décors désertiques gigantesques et superbes, une ambiance western à couper au couteau, de l’ironie (la couverture en aluminium, inévitable souvenir de Chuck, rappelant le déni de Jimmy), on joue avec l’effet préparation – paiement (la bouteille de pisse / Mike qui va chercher la bouteille d’eau dans la voiture dézinguée), la maladresse de Saul qui essaie de rassurer Kim, la détresse de Kim lorsqu’elle va voir Lalo, l’horrible nonchalance de ce dernier, la détermination de Mike, etc…
    J’ai adoré cet épisode d’un bout à l’autre, autant sur ses aspects technique que scénaristique. Pas étonnant, il a été réalisé par Vince Gilligan !

    Épisodes 9 et 10 vus à la suite, un bonheur cette série.
    Jim et Kim sont du genre à vous couper le souffle à chaque fois qu’ils sont ensemble dans la même scène, on ne sait jamais ce qu’il en sortira, et c’est toujours fascinant de voir le résultat. Que ce soit la scène avec Lalo à la fin de l’épisode 9 ou celles où tous deux “fantasment” sur la façon dont Jimmy pourrait récupérer les 20% de l’affaire SandPiper le plus rapidement possible (incluant inévitablement la perte de Howard), je suis à chaque fois resté sur le cul. Et si j’ai eu un certain nombre d’idées concernant l’avenir de ce couple, je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à découvrir cet aspect de la personnalité de Kim. Certes elle a souvent suivi Jimmy dans ses petites arnaques, mais ce qu’elle sous-entend dans le dernier épisode est d’un tout autre niveau. C’était ni plus ni moins la version Wexlerienne du “It’s all good man” de Jimmy à la fin de la saison précédente !

    Grande hâte de voir la prochaine saison, pour ça et tout le reste, Lalo et Nacho vont avoir de quoi faire eux aussi ! 😆

    En attendant la prochaine et dernière saison (officiellement annoncée par Gilligan, et dans laquelle il s’investira plus que dans celle-ci), un joli mix musical hommage à Breaking Bad trouvé sur Twitter !

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Benjamin
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    benjamin le #519334

    parmi les séries tv qui se passent en ce moment sur netflix akiko je te conseille le visionnage de la mini série unorthodox qui est formidable de chez formidable tu m’en diras des nouvelles ma maman et moi l’avons vu ensemble et l’avons adorer de chez adorer c’est l’histoire d’une jeune fille juive orthodoxe qui fuit sa communauté pour aller rejoindre sa mere en Allemagne
    et je te conseille enfin le visionnage de snowpiercer une série américaine qui est egalement sur netflix et qui est tiré une bd française cocorico !!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 an et 3 mois par Benjamin benjamin.
    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #521490

    This is the way… Haddaway

    Spoiler

    https://www.youtube.com/watch?v=Pe5q_TdKbsk

    [collapse]

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #523777

    Quel plaisir de retrouver du vrai Star Wars avec the Mandalorian ! La vache, Favreau, c’est lui qui aurait dû être en charge de la trilogie. C’était divin cette deuxième saison. Et ce final ! O____O

    Spoiler

    Autant j’ai trouvé le CGI de Luke aussi dégueulasse que celui de Leia dans Rogue One, autant quand il a débarqué j’ai pris un panard de la même intensité que la scène où Vador défonce les rebelles, toujours dans Rogue One.

    [collapse]

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #523867

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 2 semaines par Feanor-Curufinwe Feanor-Curufinwe.

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #523871

    Ah oui la fameuse dernière vidéo du Coroner: j’avais justement pensé à toi Feanor étant donné que je sais que Breaking Bad est ta série préférée, je voulais poster le lien dans ce topic… Mais je me demandais si il était possible de le mettre dans une balise spoiler (comme les messages écrits), mais tu m’as devancé.

     

    J’aime énormément les vidéos du Coroner, d’une part, parce que les créateurs de cette chaîne Youtube ne sont pas sectaires et qu’ils parlent aussi bien d’oeuvres live que d’animation ou de jeux vidéos, d’autre part, parce que leur analyse est recherchée et passionnante.

    Bon alors là attention, pour les SPOILERS je vais y aller franco dans ce que je vais écrire dans la suite du message, vous voilà prévenus !

    Je trouve que l’analyse psychologique du Coroner sur le personnage de Walter White alias Eisenberg est tout simplement parfaite.

    Quant on parle de Walter White à beaucoup de gens, que ce soit les fans de Breaking Bad ou les gens connaissant un peu la série, tout le monde s’accorde à dire que c’est un homme très intelligent, mais que c’est également une ordure, un véritable fumier ainsi qu’un génie du Mal… Ce qui est parfaitement vrai. Mais, et comme le souligne avec justesse le Coroner, il n’en a pas toujours été ainsi, car au début de la série, Walter était un homme amer et désabusé par sa situation, très maladroit, mais pas à proprement parler méchant.

    Comme l’analyse avec justesse le Coroner, lorsqu’il a été contraint de tuer Crazy Eight qui était son premier meurtre, il éprouvait des scrupules, avait envisagé la possibilité de le laisser vivre et partir… Et quand il l’exécute, il s’excuse auprès de sa victime, a les larmes aux yeux et éprouve des remords.

    Et pour le meurtre de Gus, là c’est différent, le Coroner a vu juste, Walter était déjà devenu un monstre depuis bien longtemps. Je rejoins aussi ses propos sur la mort de Gus qui est… tragicomique ! Le voir remettre sa cravate comme il le faut alors qu’il a la moitié du visage dont la peau est arrachée avant de rendre l’âme a quelque chose d’assez cocasse, on tape vraiment dans l’humour noir !

    Non, le facteur déclenchant, l’acte déterminant de Walter qui le fit définitivement sombrer dans le côté obscur… c’est quand il a laissé mourir Jane Margolis, la bien aimée de Jesse Pinkman.

    Cette jeune femme symbolisait l’espoir pour Jesse, ils formaient un couple heureux, elle aurait pu l’extirper de la situation dans laquelle il se trouvait…

    Mais pour Walter, celle ci symbolise une entrave à l’objectif qu’il s’est fixé, elle était à ses yeux un obstacle la privant d’un collaborateur indispensable pour concrétiser ses desseins.

    Et effectivement, il laisse délibérément mourir la jeune femme, victime d’une overdose et étouffée par son vomi, les larmes qu’il verse sont les dernières bribes d’humanité qui disparaissent pour céder la place au rusé et machiavélique Eisenberg…

    Et dans la 5e saison, dans la première moitié de la saison, il n’a plus rien d’humain, on le voit même siffloter joyeusement après qu’il ait entendu aux informations télévisés qu’un jeune garçon a été assassiné… et le dit gamin avait été tué par ses complices ! Jesse a été horrifié par l’inhumanité de son mentor !

    Ceci dit, comme l’a dit le Coroner, avant cela, il a également délibérément empoisonné un enfant pour mieux manipuler Jesse afin qu’il travaille à nouveau à ses côtés.

    Et dans les dernières saisons, Skyler l’épouse de Walter a cessé d’aimer ce dernier depuis longtemps. J’ai été marqué par cette scène où elle dit haut et fort à son époux “J’attends”… ce qui signifiait explicitement qu’elle patiente jusqu’à ce ce que le cancer de Walter agisse et l’emporte dans la tombe.

    Dans les derniers épisodes, Walter réalise que ses agissements de fabricant de Méthamphétamine ont détruit sa famille et cesse de se voiler la face, étant donné que dans sa dernière conversation avec Skyer, il lui dit franchement que si il s’est comporté ainsi, ce n’était pas pour sauver sa famille contrairement à ce qu’il clama pendant longtemps, mais il l’a fait avant tout pour lui, car c’était selon lui grisant, exaltant et stimulant d’être devenu un Caïd plein de pouvoirs.

    Et le moment où il sauve la vie de Jesse en se sacrifiant fait ressurgir son humanité perdue.

    Le dernier geste de Walter est également symbolique, car, avant de passer de vie à trépas, on le voit caresser un des appareils qu’il employait pour fabriquer de la drogue car c’est ce qui l’exalta le plus au cours de sa vie…

    En tout cas, Mike Zonnenberg et Fabio Soares ont encore accompli un travail d’orfèvre via cette analyse psychologique de Walter White, un des personnages les plus iconiques et marquants, non seulement des séries live de ces quinze dernières années, mais aussi de la Pop Culture Mondiale… Ils ont bien décortiqué et observé la descente aux enfers de ce personnage mémorable.

    Enfin, l’élocution et la diction de Stefan Godin associés à sa voix pleine de prestance sont du caviar pour les oreilles !

     

    <span style=”caret-color: #050505; color: #050505; font-family: system-ui, -apple-system, BlinkMacSystemFont, ‘.SFNSText-Regular’, sans-serif; font-size: 15px; background-color: #f0f2f5;”>,</span>

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #523873

    Ben j’aurais pas dit mieux, rien à rajouter ! ^^
    Si ce n’est que personnellement, le meurtre de Walter qui m’a le plus retourné et qui de plus était le plus inutile (dans la logique de Heisenberg bien entendu, à savoir dans l’optique de la réussite de son entreprise), c’était celui de mon personnage préféré, Mike Erhmantraut. Et il s’en rend lui-même compte après avoir commis le crime en plus !

    En tout cas je ne connaissais pas du tout cette chaîne YT avant ce matin lorsque j’ai vu cette vidéo dans mes recommandations, j’ai regardé en suivant une autre vidéo (sur le Roi Lion) et effectivement c’est une chaîne qui a l’air très plaisant, notamment grâce au timbre de voix de Stefan Godin, j’y retournerai. 😀

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #523874

    Oui, je dois dire que SPOILER  l’assassinat de Mike m’avait bien marqué, d’autant plus que c’est l’un des personnages les plus fascinants de Breaking Bad ainsi que de Better Call Saul sa personnalité nuancée et son côté dur à cuire le rendent fascinant.

    J’avais suivi Breaking Bad de 2017 à 2018 sur Netflix et même si cela fait trois ans que j’ai fini la série, j’en ai gardé des souvenirs très clairs et très forts…

    Au fait, je me souviens d’une anecdote touchante au sujet de Bryan Cranston l’interprète de Walter et il me semble que c’est toi qui me l’avait appris dans tes critiques des épisodes de la série: quand on le voit pleurer en assistant à la mort de Jane, Bryan Cranston s’est imaginé voir sa propre fille mourir ses yeux c’est ainsi qu’il put pleurer…

    Et ce fut l’une des scènes les plus éprouvantes qu’il ait tourné tant ce fut pour lui un véritable cauchemar.

    On ne s’en rend pas toujours compte, mais même si certain(e)s acteurs/actrices interprètent des personnages imaginaires, ils s’impliquent émotionnellement bien plus qu’on ne pourrait l’imaginer.

    Je pense qu’avec la chaîne du Coroner tu vas te régaler car ils ont fait des vidéos tout aussi excellentes sur des oeuvres mondialement connues telles que Blade Runner, Scarface, Pulp Fiction, Le Roi Lion, Game of Thrones, 300, Final <b>Fantasy VII</b>…

    Pour Stefan Godin, j’avais pu le rencontrer au salon des séries et du doublage en 2019 où je l’avais félicité pour son interprétation de Batman dans les trois dernières saisons de La Ligue des Justiciers ainsi que pour son doublage de l’acteur Xander Berkeley l’interprète de George Mason le patron de Jack Bauer dans 24 Heures Chrono

    Il m’avait remercié pour mes compliments mais il disait qu’il se considérait juste comme un “Batman de remplacement” pour lui, les meilleurs comédiens français à avoir interprété Batman dans le domaine de l’animation étant Richard Darbois et Adrien Antoine. 🙂

    En tout cas, non seulement Stefan Godin est un excellent comédien mais il est aussi humble et très modeste 🙂 .

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #523877

    Honnêtement, je ne me souvenais plus de cette anecdote de Bryan Cranston sur sa fille ! J’ai dû l’apprendre grâce aux excellents, passionnants et parfois hilarants, commentaires audio des épisodes dans les DVD.
    D’ailleurs je te recommande vivement de les acheter, ou en BR. Que ce soit pour Breaking Bad ou Better Call Saul, ils sont toujours riches en bonus et avec une présentation irréprochable. Y a plein de suppléments aux épisodes qui enrichissent cet univers passionnant. Par exemple, de mémoire tu as le clip du groupe de Jesse, Twaught Hammer, qui chante “Fallacies”, ou les pubs délirantes de Saul Goodman en version intégrale !

    Je ronge mon frein personnellement, parce que ça fait des années que je n’ai pas revu Breaking Bad, depuis le début de Better Call Saul même, et j’attends la fin de cette dernière pour me faire l’intégrale des deux séries dans l’ordre chronologique, en commençant par BCS donc. L’attente n’est plus très longue puisque la saison 6 qui sera bientôt diffusée sera la dernière. Et vu que je n’avais cette série qu’en DVD (à part la saison 5), j’en profiterai pour me prendre l’intégrale BB en BR d’ici-là.

    Et pour Stefan Godin, je me disais bien que sa voix et son nom me disaient quelque chose, mais j’avais pas capté que c’était le Batman de JLU ! O___o

    Autrement, la saison 3 de Cobra Kai est disponible depuis hier sur Netflix ! J’en reparlerai dès que je l’aurai vue, c’est une excellente série (qui par certains aspects se rapproche de BB) qui fait honneur aux films Karaté Kid d’origine, en particulier grâce à son personnage principal, Johnny. Un bijou.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 2 semaines par Feanor-Curufinwe Feanor-Curufinwe.

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #523963

    J’ai en effet entendu le plus grand bien de Cobra Kaï et j’y jetterai un oeil dès que possible. 🙂

    Mais pour le moment, je termine de me revoir Dark Crystal: Le Temps de la Résistance (la super fiche de Mauser91 m’a fortement donné envie de revoir ce joyau faisant honneur au chef d’oeuvre de Jim Henson) et j’ai découvert récemment Lupin: dans l’ombre d’Arsène avec Omar Sy. Le premier épisode m’a vraiment plu, je tâcherai d’en toucher un mot quand j’aurai fini la série et faire une critique détaillée :).

    Ah et il faut que je vois aussi la cinquième et dernière saison de I<b>Zombie</b>  série aussi originale que rafraîchissante et très plaisante de surcroît qui ne s’est jamais essoufflée. 🙂

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #523964

    Ah, je compte essayer Lupin : dans l’ombre d’Arsène, convaincu par une très intéressante interview d’Omar Sy. De plus j’ai toujours trouvé le Louvre, notre labyrinthe d’art national, assez sous-exploité par les séries TV. Exceptions : le préhistorique mais culte Belphégor ! Qu’on se souvienne aussi du raz-de-marée mondial du roman, mais aussi du film Da Vinci Code, et en 2017 du téléfilm excellent de Léa Fazer Mystère au Louvre… (dommage, Léa Fazer a beaucoup moins réussi son tout récent Mystère à la Tour Eiffel)…

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #524021

    Voilà, ai vu les dix épisodes de la saison 3 de Cobra Kai.

    Quelques facilités scénaristiques (comme le revirement bien trop abrupt de certain personnage à la fin, ce qui est dommage vu que la construction vers ce moment s’est faite progressivement tout au long de la saison), des chorégraphies pas toujours réussies, et des invraisemblances malheureuses dans quelques combats qui avaient pourtant toujours été évitées dans les précédentes saisons (comme un gars de forte corpulence qui se fait mettre au tapis en deux coups par une nana qui fait de plus deux têtes de moins), et c’est à peu près tout ce que je pourrais reprocher à cette saison qui m’aura tout autant emporté que les autres !

    À vue de nez je dirais que cette saison était bien plus centrée sur Daniel et Johnny que la deuxième, qui mettait plus en avant les élèves des deux dojos dans leurs relations. On était donc plus proche de l’ambiance de la saison 1, mais le facteur perturbateur qu’est John Kreese étant toujours de la partie, les nombreuses rancœurs entre élèves (et aussi entre Johnny et Daniel) ne font que s’accentuer, ce qui laisse finalement peu de place à leur évolution, jusqu’à la seconde partie, qui de plus, comme on pouvait s’y attendre, fait revenir quelques têtes connues des films. 😀

    La saison 4 est déjà annoncée et au vu du dernier épisode elle devrait remettre en avant l’esprit de compétition et les combats, tout en continuant de faire souffrir ce pauvre Johnny, et ce pour notre plus grand plaisir, parce qu’il en ressort toujours plus fort ! ^^

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #524110

    Sweep the Leg, clip vidéo de No More Kings, réalisé en 2006 par William Zabka en personne (Johnny Lawrence), le chaînon manquant entre Karaté Kid et Cobra Kai ? 😀

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #526110

    The Flash saison 6

    J’ai terminé récemment le visionnage de la saison 6 de The Flash et… pfoulàlàlàlà, on assiste là à une descente aux enfers du bolide écarlate, tant la série s’est engoncé dans les méandres de la médiocrité.

    Comme le disait Feanor dans le topic des cartoons, la série n’a plus de Flash que le nom…

    Et cela me désole de dresser un bilan pareil car J’ADORAIS cette série dans ses premières saisons, je la considérais même comme la meilleure série live de super héros produite à ce jour depuis… la série TV originale de Flash de 1990 (qui elle heureusement était et demeure excellente, un vrai classique).

    La première saison était un bijou: on y retrouvait des ennemis majeurs des comics de Flash tels que le Captain Cold ou encore le Trickster alias le Charlatan (rôle que Mark Hamill qui l’incarnait originellement dans la série de 1990 reprit avec maestria !), elle était truffée de scènes d’action d’anthologie, elle était drôle, fun, et cela faisait plaisir de voir un super héros comme Barry Allen aimer être un justicier aidant les gens: cela changeait agréablement des super héros vus à la TV qui maudissaient leurs conditions. Certes Barry avait ses problèmes, mais il n’était pas torturé, c’était un homme qui croquait la vie à pleines dents et altruiste. Son entourage était chouette aussi: Joe West son père adoptif qui est vraiment sympa, Cisco l’informaticien de génie adepte de la pop culture nous gratifiant de références cinématographiques cocasses nous faisant sourire ou rire et fournissant une aide précieuse au bolide écarlate. Et impossible d’oublier le machiavélique et perfide Eobard Thawne, alias le Nega Flash qui a usurpé l’identité du scientifique Harrison Wells afin de pouvoir se venger de notre héros et qui entretenait avec lui un rapport ambivalent d’ennemi jurant d’abattre Flash et père de substitution, éprouvant à la fois de l’estime et de la haine envers le jeune homme… Flash ETAIT une excellente série !

     

    Mais cette saison 6 mon dieu… Il y a à présent beaucoup trop de personnages dans la série, Flash étant relégué au second plan, voire au millième plan. Toutes les occasions sont bonnes pour les scénaristes afin de réduire les apparitions de Flash à la portion congrue.

    Tous les prétextes sont bons pour que les apparitions de Flash soient réduites au minimum: Barry et Iris qui partent en vacances tandis que Cisco doit élucider le mystère du meurtre d’une personne chère à son coeur, Ralph Dibny qui doit mener son enquête en tant qu'”espion” demandant à Barry de ne pas agir en Flash afin de ne pas éventer sa couverture…

    Et ooooh comme ça arrange les scénaristes: 

    Spoiler

    La Force Véloce meurt après que Flash l’ait accidentellement infecté, conduisant notre héros à perdre petit à petit ses pouvoirs: pratique pour économiser les effets spéciaux !

    [collapse]

    Le ton devient beaucoup trop larmoyant, se fourvoie dans le pathos de bas étage, avec les amis de Barry et son épouse Iris qui passent leur temps à pleurer, persuadés qu’il ne pourra pas survivre à la future crise (la fameuse Crisis on Infinite Earths) et au lieu que l’on éprouve de l’empathie pour eux, on ressent de l’agacement. Seul Nash Wells est déterminé à sauver notre héros sans fléchir et s’apitoyer sur son sort.

    Si le méchant de cette première partie de saison Bloodwork a des motivations intéressantes et qu’on a pitié de lui, dès lors qu’il sombre dans le côté obscur, l’acteur opte pour un jeu trop caricatural le desservant.

    Et il y a des facilités scénaristiques ahurissantes: Barry veut élucider un message que Oliver Queen alias Green Arrow lui a légué, il part sur une île… et pendant ce temps Iris et ses copines doivent affronter une organisation criminelle doté de fusils désintégrateurs et elle n’en a même pas parlé à son époux ! Et 

    Spoiler

    c’était la vraie Iris avant qu’elle se fasse enlever à travers un miroir et remplacée par son “clone” et c’était avant que Barry perde peu à peu ses pouvoirs !

    [collapse]

    Il y a aussi d’autres épisodes qui anéantirent totalement ma suspension de l’incrédulité: je pense à celui où Ralph Dibny n’arrive pas à assommer… un homme ordinaire qui est un gros costaud. Mais BON SANG DE BOIS Ralph, tu es Elongated Man, l’Homme Elastique ! Tu as mis au tapis des méta humains ou des monstres dotés de pouvoirs surnaturels et tu n’arrives pas à mettre KO un bandit lambda ? Et le comble du ridicule, il se fait secourir par Sue Dearbon qui assume la grosse brute… d’un simple coup de pied !

    Et ce n’est pas une femme dotée de super pouvoirs comme Frost !

    Aaaah, ça m’énerve quand les scénaristes se moquent de moi !

    Et puis on a un Speedster ennemi qui s’en va aussi vite qu’il est arrivé le temps d’un épisode…

    Quant à la fin de la saison, elle se conclut en jus de boudin… Même si là, pour une fois, je ne jette pas la pierre au staff, étant donné que la crise du Coronavirus frappa de plein fouet les Etats Unis lors du tournage des derniers épisodes.

    Et j’étais écoeuré d’apprendre que Hartley Sawyer l’interprète de Ralph a été licencié pour… des tweets datant d’il y a 10 ans.

    Ceux-ci auraient été racistes, xénophobes et misogynes. Bon bien sûr que des messages comme cela sont odieux… Mais Hartley Sawyer a fait amende honorable depuis, il avait déjà effacé ses tweets (c’est un individu qui a voulu le compromettre qui les a remis en ligne) et il s’est excusé pour ses propos. Mais non: on le jette comme un malpropre malgré le soutien des fans.

    Quelle belle société dans laquelle nous vivons où une personne peut voir sa carrière professionnelle et sa vie privée annihilées pour des erreurs de jeunesse.

    On a un système judiciaire et carcéral où en emprisonne des gens malhonnêtes pas seulement pour les punir mais AUSSI pour les aider à trouver la voie de la rédemption et à se réinsérer dans la société.

    C’est à cela que sert aussi la prison !

    Il y a un excellent film intitulé American History X réalisé par Tony Kaye qui narre l’histoire de Derek Vinyard, un raciste jeté en prison pour un crime grave: il a tué un noir qui a assassiné son père. Néanmoins, lors de sa peine carcérale, il se remettra petit à petit en question, réalisera qu’il s’est fourvoyé et jettera à la poubelle ses préjugés racistes et trouvera la paix de l’âme. C’est un long métrage dur, sans concessions mais aussi porteur d’espoir démontrant que certains criminels peuvent changer en bien.

    Et je trouve minable que Hartley Sawyer ait été ainsi licencié sans autre forme de procès pour d’anciennes erreurs.

    Les départs annoncés des acteurs Carlos Valdes (Cisco) et Tom Cavannagh (Wells) après le tournage de la saison 7 (la série ayant été renouvelée pour une saison 8) me confortent dans l’idée qu’il serait temps d’abandonner cette série que j’ai tant aimé jadis et qui s’est totalement essoufflée…

    Bon au moins, elle m’aura donné envie de replonger avec délectation dans mon livre Flash Anthologie recueillant certaines des meilleures histoires de Flash (et aussi bien Jay Garrick, Barry Allen et Wally West !), c’est déjà cela de pris… Et ce livre ainsi que le premier (et unique à ce jour) tome de l’intégrale du run de Carmine Infantino sur Flash demeurent inlassables à lire.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par Xanatos Xanatos.
    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #526150

    Ah la saison 6 a été pour moi le dernier clou sur le cercueil de mon intérêt pour cette série. Et dieu sait que je l’ai aimée, mais quand tu vois que les producteurs et certains des nouveaux venus sur l’écriture de la série se fichent complètement du sujet principal, celui-là même qui donne son nom à la série, tu en viens à te demander pourquoi toi tu en aurais quelque chose à faire de ce désastre ambulant.
    Et je sais à quel moment j’ai lâché, à quel moment je me suis dit “c’est fini”, c’est lorsqu’ils ont annoncé l’eviction de Hartley Sawyer. J’ai continué de regarder jusqu’à la fin de saison, mais je savais dès ce moment que je perdrais pas plus de temps à espérer que la série retrouve son inspiration.
    S’ils sont tombés aussi bas au point de virer ce qui restait encore à ce stade le SEUL personnage intéressant, pour des conneries qui plus est, et pire, que Grant Gustin en rajoute derrière et condamne son collègue sur twitter comme un pourri de vendu avec un discours de corporatiste hypocrite, je n’ai aucun regret à les lâcher moi aussi.

    Au passage, je pensais ne plus regarder une seule série de super-héros de la CW (à part peut-être Legends of Tomorrow, parce que jusqu’ici elle tient toujours lieu d’OVNI de la chaîne, jubilatoire, pas donneuse de leçon ni moralisatrice, mais je n’ai pas encore vu la saison actuellement en cours), mais je n’ai entendu que du bien sur Superman et Lois, alors je vais peut-être attaquer celle-ci. Mais j’attends quand même la fin de la saison pour savoir si elle tient ses promesses et ne tombe pas dans les travers de ses consoeurs.

    En revanche, je ne sais pas si j’en ai déjà parlé ici, mais je conseille fortement la série Stargirl, qui possède la même vibe que la première saison de Flash, avec un côté Buffy extrêmement plaisant ! Malheureusement la deuxième saison est produite et diffusée par la CW… donc je ne te garantis pas que ça continuera comme ça. Mais la première saison est à voir absolument ! 😀

    "With the first link, the chain is forged. The first speech censured, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably." -Jean-Luc Picard
    Star Trek - The Next Generation / The Drumhead

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #526162

    Aaaah d’accord ! C’est parce que de nouveaux scénaristes ont participé au show et qu’ils ont dénaturé ce qui fit sa force et son charme dans les premières saisons (en plus de la première) que la série a autant régressé ! Je trouvais déjà qu’elle s’était beaucoup essoufflée depuis la saison 5 avec Nora la fille de Barry et Iris que je trouvais exaspérante et insupportable, mais la série se laissait encore regarder. Mais cette saison 6 à part deux ou trois épisodes (et encore je suis gentil quand je dis ça) elle est comme tu dis, un désastre ambulant.

    Pas cool aussi en effet de la part de Grant Gustin de descendre ainsi Hartley Sawyer, surtout quand on sait que Barry Allen dans la série a souvent accordé une deuxième chance à des criminels désireux de se repentir.

    Oui, comme tu dis, il vaut mieux arrêter de s’acharner à regarder une série si elle n’offre plus rien d’intéressant.

    J’en étais même arrivé au point de 

    Spoiler

    me ficher complètement du sort de Iris quand elle a explosé/s’est volatilisé à la fin du dernier épisode !

    [collapse]

     

    Legends of Tomorrow j’ai juste vu les épisodes liés aux cross overs entre les séries, mais j’ai aimé ce que j’ai vu. MC Alex, un pote du forum de Planète Jeunesse m’en a dit beaucoup de bien et je lui laisserai sa chance :).

    Superman et Loïs ! Oui, il y a beaucoup de critiques très élogieuses à son sujet ! Pareil, je lui laisserai sa chance ! Et puis pour avoir découvert Tyler Hoechlin dans Supergirl où il y interprétait déjà Clark Kent/Superman, je l’avais trouvé très convaincant dans le rôle de l’homme d’acier ! 🙂

    Stargirl ! Je n’ai pas le souvenir que tu en aies parlé sur le forum, mais je me souviens que plusieurs membres du forum de Mad Movies (en panne depuis 7 mois, je crois que la rédaction se fiche autant de le remettre en ligne que le staff de The Flash se moque de respecter l’esprit de la série) en avaient dit le plus grand bien !

    Si on y trouve la fraîcheur, l’humour et le fun de la première saison de The Flash combiné à l’efficacité et la profondeur de Buffy contre les Vampires je suis partant pour la voir ! 😀

    Après, si je n’ai pas le souvenir d’avoir lu beaucoup de comics de Stargirl (je pense cependant l’avoir vu dans le cross over culte Crisis on Infinite Earths de Marv Wolfman et George Pérez), j’ai toujours trouvé cette héroïne sympathique et attachante dans les séries animées où je l’ai vu: La Ligue des Justiciers, Batman l’Alliance des Héros et Justice League Action.

    En plus la saison 1 ne fait que 13 épisodes ! Nickel ! 🙂

    Je viens de voir que la saison 1 est disponible à l’achat sur Itunes. Je pense bientôt la découvrir ! 😉

    Sinon pour les séries de super héros de CW tu as vu ? Ruby Rose, l’interprète de Kate Kane alias Batwoman dans la série du même nom la quitte après seulement UNE saison ! Alors qu’elle incarnait l’héroïne principale !

    Ahurissant !

     

     

     

20 sujets de 1,381 à 1,400 (sur un total de 1,406)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 1
Cyril
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 9
Cyril, Tom-le-chat, Mauser91, Sharbettt, geoff34, feanor-curufinwe, Xanatos, veggie11, akiko_12
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 166, Members: 48
Welcome to our newest member, Ermi7
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min