Bd Disney

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 184)

Posté dans : Manga & BD

  • Karaokelao
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    karaokelao le #286795

    ouhlalla j'aurai du demandé ça au papa Noel, je n'étais absolument pas au courant que Glénat sortait un intégrale de Carl Barks !! 😉

    En tout cas, j'ai été et je suis toujours une fan des BD Disney. Encore aujourd'hui j'achète les Mickey Parade (neufs) et quand je trouve des occasions, je n'hésite pas à les acheter !

    Les Mickey Parade d'aujourd'hui sont très biens, agréables à lire ! On le doit bien sur aux scénaristes et dessinateurs italiens ! De plus, maintenant on y retrouve des rubriques avant chaque début de BD, un résumé de la biographie des auteurs et éventuellement la date de la première parution dans tel magazine. Ce qui est bien aussi, l'édition a su s'adpater au temps (ainsi que les auteurs) : du coup on retrouve souvent des histoires parodiant des séries américaines et des expressions plus travaillés (par rapport à avant).

    On peut retrouver de temps en temps des hors série de Picous qui regroupent les histoires phares de Carl Barks et Don Rosa notamment !!! J'essaye de les collectionner et bha je peux vous dire que certains HS sont chers (pour les connaisseurs, ça peut aller jusqu'à 60€, surtout ceux avec Don Rosa).

    voilà juste mon avis, étant un topic qui m'intéresse particulièrement 😁

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #286796

    Citation (karaokelao @ 28/12/2010, 18:29)
    On peut retrouver de temps en temps des hors série de Picous qui regroupent les histoires phares de Carl Barks et Don Rosa notamment !!! J'essaye de les collectionner et bha je peux vous dire que certains HS sont chers (pour les connaisseurs, ça peut aller jusqu'à 60€, surtout ceux avec Don Rosa).

    voilà juste mon avis, étant un topic qui m'intéresse particulièrement 😁

    Soit la bienvenue parmi nous ! ^^

    Cette intégrale de Barks est vraiment pas dégueulasse, et le tome 2 sort – déjà ! – le 12 janvier prochain. Le tome 3 devrait sortir lui en avril.

    Je possède tous les HS consacrés à Don Rosa et je comprends parfaitement ta passion pour ce grand monsieur, hélas devenu quasi aveugle aujourd'hui…
    Je croise les doigts pour que Glénat publie aussi un jour le magnifique recueil de la jeunesse de Picsou que j'ai vu un jour en Autriche, un album superbe, aux couleurs somptueuses.
    Et je rêve d'une intégrale d'Al Taliaferro, et de pleins d'autres encore ! ^^

    J'essaie d'alimenter régulièrement ce sujet, mais tu es la bienvenue pour parler de tout ce que tu veux concernant les BD Disney de près ou de loin ! N'hésites pas ! 😁

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #286797

    Citation (bub @ 28/12/2010, 23:19)
    Je croise les doigts pour que Glénat publie aussi un jour le magnifique recueil de la jeunesse de Picsou que j'ai vu un jour en Autriche, un album superbe, aux couleurs somptueuses.

    Tu n'est pas le seul !

    Karaokelao
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    karaokelao le #286798

    Citation
    Soit la bienvenue parmi nous ! ^^


    Merci beaucoup !

    Il est rare que je rencontre des gens fans des BD Disney <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” />

    Don Rosa reste un des maitres des BD de Picsou je trouve. Il a su créer des scénarios à base des histoires de Carl Barks et les dessins !!! Wow !!! Pour moi c'était une complète révolution !!!

    D'ailleurs il me semble qu'on le considère comme l'un des maitre incontournables dans une université de dessin Disney en Italie (d'où sorte la plupart des dessinateurs de Mickey Parade Géant).

    Quand on reprend les vieilles bandes dessinées, le contraste est vraiment impressionnant ! D'autant plus que les auteurs n'étaient pas reconnus comme aujourd'hui. Quand je feuillette une BD Disney d'il y a 20 ans, le nom de l'auteur de la BD n'apparait pas, contrairement à aujourd'hui.

    En tout cas, comme vous, j'attends un recueil qui récapitulerait toute la jeunesse de Picsou.

    Ce qui est dommage dans la BD Disney, je trouve qu'elle n'est pas reconnue comme une bande dessinée au titre des Belges ou manga, comme si c'était vraiment que pour les enfants 😪

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #286799

    Citation (karaokelao @ 29/12/2010, 17:45)
    Il est rare que je rencontre des gens fans des BD Disney <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” />

    Je te souhaites aussi la bienvenue parmi nous, pardon d'avoir oublié de le faire ! Sinon moi non plus des fans de bds Disney je n'en connais pas et c'est appréciable de pouvoir en parler ici, je ne connais même pas de fans de manga et d'animes dans mon entourage c'est dire ! 😢

    Citation
    D'ailleurs il me semble qu'on le considère comme l'un des maitre incontournables dans une université de dessin Disney en Italie (d'où sorte la plupart des dessinateurs de Mickey Parade Géant).

    Cette université existe réellement ? Je l'apprends en tous cas ! Eh, vous ne pensez pas que ce doit être un endroit merveilleux ? 😂

    Citation
    Ce qui est dommage dans la BD Disney, je trouve qu'elle n'est pas reconnue comme une bande dessinée au titre des Belges ou manga, comme si c'était vraiment que pour les enfants 😪


    Je suis bien d'accord. Les bds Disney ont une image de bds pour enfants qui leur collent à la peau (comme tout ce qui a un rapport avec Disney en fait). Or c'est oublier qu'elles sont incroyablement riches, souvent créatives et merveilleusement dessinées. Mais ce n'est pas grave, nous sommes là pour en dire du bien ! 😉

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #286800

    Citation (karaokelao @ 29/12/2010, 17:45)
    Il est rare que je rencontre des gens fans des BD Disney <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” />

    C'est tout le paradoxe : on rencontre rarement des fans, mais il existe une communauté suffisamment active et importante (et de tous âges!) pour que les éditeurs se décident – enfin ! – à rééditer les plus grands auteurs des BD Disney que ce soit sous forme de Hors Série (Trésors de Picsou, Trésors du Journal de Mickey, etc.) ou d'intégrales chez Glénat.
    Pourtant le succès est monstre de l'autre côté de nos frontières : allemagne, italie, scandinavie, espagne, c'estde la folie chez nos voisins qui bénéficient depuis longtemps de beaux ouvrages consacrés aux grands maîtres de la BD Disney.
    J'espère que ce n'est que le début d'une belle période dans l'édition.

    Citation
    Don Rosa reste un des maitres des BD de Picsou je trouve. Il a su créer des scénarios à base des histoires de Carl Barks et les dessins !!! Wow !!! Pour moi c'était une complète révolution !!!

    Don Rosa est plus qu'un grand monsieur de chez Disney : il a eu droit à une expo rien que pour lui lors du festival d'Angoulème il y a quelques années, par exemple, ou encore il a le statut de dieu vivant chez nos amis scandinaves.
    Pour résumer un peu son style, s'il se réclame comme le successeur de Barks, je trouve plutôt que ses scénarios s'inspirent très profondément de Jules Verne (qu'il a réussi à remixer à sa sauce de façon incroyable,comme par exemple son voyage au Centre de la Terre (l'histoire du Dissoutou), qui revisite complètement ce vieux thème qu'on croyait épuisé), et de Jack London (croc blanc, l'appel de la forêt, smoke belliou, etc.) pour tout ce qui concerne la jeunesse de Picsou.
    Niveau humour, je retrouve souvent chez lui cet humour très particulier qu'avait Goscinny : les habitués d'Astérix (avec Uderzo) ou de la Rubrique à Brac (avec Gotlib)ne seront pas en terrain inconnu.
    Au dessin, son trait me rappelle furieusement Robert Crumb, ou encore le français Jano, pour son sens méticuleux du détail, qui fait que chaque fois que relis une histoire, tu t'arrêtes sur un petit détail comique dans le coin d'une case, un truc que tu n'avais jamais vu lors de tes 10 premières lectures. Et c'est comme ça à chaque fois.
    Bref, tout ça pour dire que je trouve ce mec génial.

    Citation
    Quand on reprend les vieilles bandes dessinées, le contraste est vraiment impressionnant ! D'autant plus que les auteurs n'étaient pas reconnus comme aujourd'hui. Quand je feuillette une BD Disney d'il y a 20 ans, le nom de l'auteur de la BD n'apparait pas, contrairement à aujourd'hui.[…]
    Ce qui est dommage dans la BD Disney, je trouve qu'elle n'est pas reconnue comme une bande dessinée au titre des Belges ou manga, comme si c'était vraiment que pour les enfants 😪

    Citation (Sotelo @ 29/12/2010, 19:06)
    Je suis bien d'accord. Les bds Disney ont une image de bds pour enfants qui leur collent à la peau (comme tout ce qui a un rapport avec Disney en fait). Or c'est oublier qu'elles sont incroyablement riches, souvent créatives et merveilleusement dessinées. Mais ce n'est pas grave, nous sommes là pour en dire du bien ! 😉

    Quelques noms sont restés dans les mémoires tout de même parmi les auteurs des années 80. Mais il est vrai qu'être dessinateur pour Disney est assez ingrat et aucun n'a réellement su se faire un nom comme d'autres auteurs de BD franco belge plus classiques (genre troy, titeuf, etc.). Pourtant le talent était souvent là…
    J'ai aussi créé un peu ce sujet pour parler de ces auteurs de l'ombre, qui méritent un gros coup de projecteur. Et les italiens fournissent un gros contingent de talents. ^^

    Karaokelao
    Membre
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    karaokelao le #286801

    Citation
    Je te souhaites aussi la bienvenue parmi nous, pardon d'avoir oublié de le faire ! Sinon moi non plus des fans de bds Disney je n'en connais pas et c'est appréciable de pouvoir en parler ici, je ne connais même pas de fans de manga et d'animes dans mon entourage c'est dire !

    Merci Sotelo ! 😉
    Tout à fait d'accord, merci à Bub d'avoir créé ce topic sur Disney ! Meme en parlant aux personnes qui apprécient les manga ou les BD belges ou françaises, les BD Disney leur laissent indifférents… 😢 C'est vraiment dommaque q'elles aient cette image-là en France…

    Citation
    Pourtant le succès est monstre de l'autre côté de nos frontières : allemagne, italie, scandinavie, espagne, c'estde la folie chez nos voisins qui bénéficient depuis longtemps de beaux ouvrages consacrés aux grands maîtres de la BD Disney.


    Vi c'est vrai. Dans Mickey Parade, l'édition insiste sur le fait que chez nos voisins, les BDs soient bien connues.

    Citation
    Cette université existe réellement ? Je l'apprends en tous cas ! Eh, vous ne pensez pas que ce doit être un endroit merveilleux ?


    Vi vi elle existe 😂
    Je regarderai dans mes anciens Mickey Parade et vous donnerai le nom de cette prestigieuse université !

    Moi aussi, Bud, je trouve Don Rosa génial ! Il m'inspire ce gars 🙄
    Et ce qui est bien aussi avec lui, c'est “instructif” ! Ses histoires sont souvent basées sur des faits réels et merci aux Castors Juniors, on en apprend des choses !

    Ouh il était venu au festival d'Angouleme ?? snif snif je ne savais pas meme pas !!!

    Citation
    Au dessin, son trait me rappelle furieusement Robert Crumb, ou encore le français Jano, pour son sens méticuleux du détail, qui fait que chaque fois que relis une histoire, tu t'arrêtes sur un petit détail comique dans le coin d'une case, un truc que tu n'avais jamais vu lors de tes 10 premières lectures. Et c'est comme ça à chaque fois.


    Ah pour ça les détails, il adore ça !! A chaque début de BD, il marque la première case de sa signature ! Pour l'instant j'ai toujours trouvé sauf une 😢 (parmi celles que j'ai bien sur) lol

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #286802

    Citation (karaokelao @ 30/12/2010, 00:12)
    Vi vi elle existe 😂
    Je regarderai dans mes anciens Mickey Parade et vous donnerai le nom de cette prestigieuse université !

    Oui, s'il te plaît ! J'aimerai avoir plus d'infos sur cet endroit qui doit être assez incroyable !

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #286803

    Rogntudjuuu, c'est qu'ils vont finir par me convaincre, les bougres !
    Tant qu'il n'y avait que Bub avec son entonnoir sur la tête, on se disait "C'est son petit vélo, faut le laisser pédaler" ; mais vlà qu'y se mettent à plusieurs maintenant !
    Cela devient tentant…
    On en trouve comment, du Disney Don Rosa ?

    Lord-Yupa
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Lord Yupa le #286804

    Tiens je connais un Bub qui doit être content, je viens de voir dans une grande surface qui commence par Fn- et qui finit par -ac cinq grands beaux albums de Donald, Picsou, etc, signés très visiblement en couv' (pour une fois) par des dessinateurs italiens, et par un certain Carl Barks !!
    Mais yavait pas de Don Rosa.

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #286805

    Citation (Lord Yupa @ 17/02/2011, 18:54)
    Tiens je connais un Bub qui doit être content, je viens de voir dans une grande surface qui commence par Fn- et qui finit par -ac cinq grands beaux albums de Donald, Picsou, etc, signés très visiblement en couv' (pour une fois) par des dessinateurs italiens, et par un certain Carl Barks !!
    Mais yavait pas de Don Rosa.

    Hélas, pour Don Rosa, si veux acquérir des albums du maître il te faut te tourner pour l'instant encore vers les USA et amazon.
    Par exemple, pour acheter cet incontournable de la BD mondiale :

    Mais glénat est sur le coup et un jour ou l'autre on devrait enfin avoir les intégrales en album chez nous.
    En attendant, pour pas cher, tu peux chercher en librairie ou chez les bouquinistes les “Trésors de Picsou” qui compilent pratiquement toutes les histoires de Don Rosa :

    Tous les numéros jusqu'au volume 7 sont 100% Don Rosa. Ensuite, ce sont des compilations à thèmes d'excellentes histoires, avec encore du Don Rosa dans le lot.

    Je pense que le volume 13 est encore disponible dans les maisons de la presse :

    Kaiser-Panda
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kaiser Panda le #286806

    Bigre !

    Citation (Lord Yupa @ 31/12/2010, 19:04)
    Tant qu'il n'y avait que Bub avec son entonnoir sur la tête, on se disait “C'est son petit vélo, faut le laisser pédaler”

    Yupa & ses expressions ! 😂

    Citation (bub @ 29/12/2010, 20:28)
    Mais il est vrai qu'être dessinateur pour Disney est assez ingrat et aucun n'a réellement su se faire un nom comme d'autres auteurs de BD franco belge plus classiques (genre troy, titeuf, etc.). Pourtant le talent était souvent là…

    Ne peut-on pas expliquer la non reconnaissance, à la fois des auteurs & de la qualité intrinsèque de ces titres, au fait même qu'ils ne sont qu'une goutte d'eau dans l'empire Disney ? Il est vrai qu'il est difficile de concevoir que le studio qui sort des contes de fées à tout va, qui construit Disneyland & qui édite un flot continu d'histoires à l'intérêt limité puisse, au milieu de cet océan, pondre des choses plus adultes & complexes qu'au premier abord. Surtout que dans la plupart des cas, les auteurs n'ont pas l'aval d'en haut pour écrire à leur guise : ils sont donc obligés d'enrober leurs thèmes fétiches dans un emballage “enfantin” à première vue.

    Je ne suis pas un expert en la matière loin de là, mais j'ai ENFIN (sur les conseils de Bub forcément), pu avoir accès & lire l'intégralité de la Jeunesse de Picsou (d'ailleurs j'ai beauuuuuuuuuuucoup de choses à dire dessus : j'en parle ici ou existe-t-il un topic dédié ?). Bref rien que dans cette œuvre tu sens que Rosa veut en dire 10 fois plus, mais qu'il était bridé. Sans vouloir épiloguer, rien que le mystère fait autour de la mère de Donald fait vraiment pleurer de frustration quand on sait qu'il a envisagé d'écrire certaines choses que son éditeur a tout simplement refusé de publier. Bref je recauserai de tout ça, mais merci du topic & des news Glénat, j'ignorais tout ça

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #286807

    Citation (Kaiser Panda @ 17/02/2011, 20:07)
    Ne peut-on pas expliquer la non reconnaissance, à la fois des auteurs & de la qualité intrinsèque de ces titres, au fait même qu'ils ne sont qu'une goutte d'eau dans l'empire Disney ? Il est vrai qu'il est difficile de concevoir que le studio qui sort des contes de fées à tout va, qui construit Disneyland & qui édite un flot continu d'histoires à l'intérêt limité puisse, au milieu de cet océan, pondre des choses plus adultes & complexes qu'au premier abord. Surtout que dans la plupart des cas, les auteurs n'ont pas l'aval d'en haut pour écrire à leur guise : ils sont donc obligés d'enrober leurs thèmes fétiches dans un emballage “enfantin” à première vue.

    Oui et non. Comme j'ai dit plus haut, dans certains pays, ces auteurs font l'objet d'un véritable culte, comme Hergé ou Franquin en Belgique par exemple (je pense en particulier aux scandinaves et aux italiens).
    C'est en France qu'ils sont relativement anonymes.
    Don Rosa a quand même été invité et a eu droit à une chouette expo à Angoulème en… 2003 me semble.
    Qui plus est, Disney USA, c'est pas la même chose qu'en Europe. C'est d'ailleurs pour ça que Don Rosa est venu se faire publier en Scandinavie, pour être plus libre.
    Après, c'est sûr, tu peux pas faire n'importe quoi avec les BD Disney, mais par chez nous, on reste assez libre, et la censure ne doit pas être plus sévère que pour un Spirou magazine. Et je pense qu'il doit aussi y avoir une bonne part d'autocensure (l'impression d'appartenir à une grande famille et de respecter une sorte de truc “sacré” genre t'irais pas mettre du Jarjar Binks dans un Star Wars par exemple, parce que tu respectes l'univers 😉 ; celui qui veut faire du trash passera plutôt par l'underground à mon avis).

    Citation
    Je ne suis pas un expert en la matière loin de là, mais j'ai ENFIN (sur les conseils de Bub forcément), pu avoir accès & lire l'intégralité de la Jeunesse de Picsou (d'ailleurs j'ai beauuuuuuuuuuucoup de choses à dire dessus : j'en parle ici ou existe-t-il un topic dédié ?)

    Oui oui oui, ici c'est parfait !!!! Go go !!!

    Citation
    Bref rien que dans cette œuvre tu sens que Rosa veut en dire 10 fois plus, mais qu'il était bridé. Sans vouloir épiloguer, rien que le mystère fait autour de la mère de Donald fait vraiment pleurer de frustration quand on sait qu'il a envisagé d'écrire certaines choses que son éditeur a tout simplement refusé de publier. Bref je recauserai de tout ça, mais merci du topic & des news Glénat, j'ignorais tout ça

    J'attends de te lire !!!! ^^
    Concernant la mère de Donald, je suppose que ça doit déranger la maison mère que de nouveaux “Duck de sang” officiels soient développés : tu parles de la mère de Donald, je pense aussi aux parents de Riri, Fifi, Loulou. Les liens familiaux sont toujours distendus chez Disney : des oncles, des tantes, des neveux, etc. Pas de fils, de père, de mère. Au moins on a connu les parents de Picsou (avant qu'il rejoigne très vite son oncle lui aussi…). J'ai jamais eu d'explications claires sur cet état des choses.
    En revanche, pas de problème pour développer et créer des persos originaux qui n'ont pas de liens de sang : le chevalier noir par exemple, une très grande réussite. Ou encore les personnages de la bande à Picsou (dont l'inoubliable Flagada Jones !).

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #286808

    Citation (bub @ 17/02/2011, 19:30)
    Hélas, pour Don Rosa, si veux acquérir des albums du maître il te faut te tourner pour l'instant encore vers les USA et amazon.
    Par exemple, pour acheter cet incontournable de la BD mondiale :

    C'est la Jeunesse de Picsou, non ? Chef d'oeuvre ! Sinon KP, où est-ce que tu te l'est procuré ? Parce que ça m'intérésse ! 😉

    Kaiser-Panda
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kaiser Panda le #286809

    Jeunesse de Picsou

    Alors, ma super “critique” de la mort qui tue une fois toutes les Jeunesse de Picsou avalées. Déjà il faut savoir sur quoi je me suis basé. Après quelques recherches je suis tombé sur ce site, qui m'a convaincu par le sérieux avec lequel la série était traitée. D'après le rédacteur la meilleure édition des intégrales (jusqu'à ce jour ? Je ne sais pas si Glénat les a dans ses cartons ou pas, dans ce cas fuck Murphy >.<) était celle d'Avril 1998. Seulement voilà, étant incomplète j'ai dû me résoudre à prendre le second tome de la seconde édition (moins bonne mais pas le choix) : celle de Juillet 2005. Celle ci n'étant toujours pas complète (mais là c'était dû au fait que Rosa a écrit des ultimes histoires après cette parution), j'ai dû me procurer individuellement les Picsou Magazine 393 & 417, histoire de tout avoir. OUF ! Ceci étant fait, c'est avec fébrilité que je me enfin suis plongé sereinement dans tout ça.

    Je place ici la liste complète des épisodes, que l'on sache bien de quoi l'on parle. Ça pourra également éventuellement servir pour ceux qui s'y intéressent de loin mais qui veulent un peu approfondir le truc (comme moi il y a quelques mois).
    Légende : Intégrale Avril 98, Intégrale #2 Juillet 2005, Picsou Mags.

    Episode 01 : Le Dernier Du Clan McPicsou
    Episode 02 : Le Roi Du Mississippi
    Episode 03 : Buck Picsou Des Badlands

    Episode 03 bis : Le Cowboy Capitaine Du Cutty Sark
    Episode 04 : L'Aventurier De La Colline De Cuivre
    Episode 05 : Le Maitre Du Manoir McPicsou
    Episode 06 : La Terreur Du Transvaal
    Episode 06 bis : Le Protecteur De Pizen Bluff
    Episode 07 : Le Flutiste Du Désert
    Episode 08 : L'Empereur Du Klondike
    Episode 08 bis : La Fiancée Du Grand Nord (alias Les Deux Coeurs Du Yukon)

    Episode 08 ter : La Prisonnière De La Vallée De L'Agonie Blanche
    Episode 08 quarter : Dernier Raid Pour Dawson
    Episode 09 : Le Milliardaire Des Landes Perdues
    Episode 10 : L'Envahisseur De Fort Donaldville

    Episode 10 bis : La Harpie De La Percée De Culebra
    Episode 11 : Le Batisseur D'Empires Du Calisota
    Episode 12 : L'Homme Le Plus Riche Du Monde
    Episode 00 : Canards, Centimes & Destinées

    Histoires hors Jeunesse “pure”, mais ayant un rapport avec celle ci :
    Conclusion : Une Lettre De La Maison, alias Le Secret des Templiers
    Bonus : Le Rêve D'Une Vie
    Bonus : Les Rapetou Contre Le Coffre Fort
    Bonus : Le Sou Du Souvenir

    Mon avis pour la première intégrale :

    Raaaah. La découverte des Rapetous, de Grégoire Trouvetou (père de Geo ?), la rencontre géniale avec Flairsou, l'origine hors du commun du fameux Sou Fétiche, la mort de sa mère, de son père, Goldie la classe réincarnée, son départ épique d'Écosse, l'arrivée à Donaldville, la naissance de Donald… Mais putain quoi ! Quand un scénario tient la route, même un canard de chez Disney devient super attachant ! Quelle joie de redécouvrir tout ça, 10-15 ans après une première lecture rapide (& incomplète)… Cette magie tient à mes yeux en un mot : “évolution”. Là où les persos Disney sont toujours figés dans une image precalculée depuis des décennies (vous avez déjà évoqué le sujet), Rosa arrive & fait voler en éclats cette image, pour mieux analyser son origine, la modifier au gré des aleas de la vie, pour finalement retomber sur le personnage final, connu de tous. Oui, si Picsou est un gros connard (coin coin), c'est qu'il y a une raison. Rappelons que Rosa a épluché les quelques 6000 planches Picsou de Carl Barks, afin de traquer les moindres indices et coller au mieux à sa vision des choses !

    Ce qui est rigolo, c'est que le dernier épisode de la Jeunesse “pure” (le 12), n'est en fait que l'introduction à toutes les aventures dites “classiques” que l'on connait. Le raccord entre les deux “univers” se fait tout en douceur, sans accroc. La grande classe. A noter également, l'épisode 11, qui décrit la seule mauvaise action de Picsou (lourd de sens, donc), ainsi que le mythique coup de pied au cul de Donald enfant envers son oncle.

    Je relève tout de même, malgré le statut de “meilleure réédition française à ce jour” de mon bouquin d'Avril 98, un gros défaut de colorisation : selon les épisodes Hortense & Mathilda, les deux sœurs de Picsou, sont soit blonde & brune, soit l'inverse. Heureusement que leurs coiffures sont différentes, sinon j'en perdrais mon latin. Voilà, sinon pas grand chose à redire.

    Mon avis pour la seconde intégrale :

    Cette seconde édition (Juillet 2005) est moins tip top que celle de 98, mais contient quand même son lot d'histoires intéressantes. De plus, même si techniquement le papier les couleurs etc sont légèrement en deçà qu'en 1998 (& encore), cette édition gagne un point sur les petites anecdotes à chaque début d'histoire, éclairant le temps d'une page sur la genèse de l'histoire, le contexte historique du scénario, etc. J'ai bien aimé la démarche !

    Les 3 bis / 10 bis sont vraiment sympa à lire, & s'inscrivent bien dans la continuité des autres histoires de la Jeunesse : de l'épique & du culot pour Picsou avant son 1er million, de la mesquinerie & de la magouille pour le Picsou post-million. L'on croise durant ces épisodes le Cutty Sark, Roosevelt une fois de plus, l'explosion record du Kratakoa de 1883, & la construction du Canal de Panama. Autant dire qu'il est difficile de s'ennuyer en les lisant.

    Concernant l'épisode 8 quarter, je ne sais pas s'il s'inscrit dans la Jeunesse “pure” ou pas. Celui ci est une conclusion a la “saga Goldie” : il se passe a moitié dans un flashback, a moitié dans le présent. Perso j'ai bien apprécié. Par contre son numéro est a prendre avec beaucoup de pincettes ! Officiellement il a ete édité en troisième, donc est nommé “8 ter” dans ce livre. Or, un an plus tard (Octobre 2006), Rosa sortira La Prisonnière De La Vallée De L'Agonie Blanche, se déroulant entre le 8 & le 8 bis. Or mon site de référence (ainsi que Wikipedia) parle de celui-ci comme du 8 ter. Ajoutez à cela le fait qu'ils fassent une erreur de frappe en mettant bien 8 ter dans le sommaire mais 8 bis dans la page de présentation de l'histoire (ce qui fait qu'il y a deux 8 bis si on les croit), & vous obtiendrez un joli mic-mac ! ^^ Bref cet épisode 8 est assez bordélique dans sa nomination. Perso je l'appellerai quarter car chronologiquement, il se déroule en dernier dans la série des 8.

    Concernant les histoires bonus :

    Le Rêve D'Une Vie : Les Rapetous volent une invention de Géo & piratent les rêves de Picsou à la Inception pour découvrir la combinaison de son coffre –> Donald part à sa rescousse. Pour un bonus parallèle, j'ai trouvé cette histoire assez bien écrite : d'abord elle est drôle (le coup des bruitages des neveux est tout simplement épique ^^), & ensuite la fin est juste woaw quoi. J'en ai encore des frissons. Frissons également quand Donald rencontre sa mère. J'aime (surtout que ça sera la seule fois où Donald adulte “rencontrera” sa mère, même si pour de faux).

    Les Rapetou Contre Le Coffre Fort : Rapport très lointain avec la Jeunesse “pure”, mais quand même. Via leur casse, les bandits croisent pas mal d'objets symboliques du passé du canard. Gros plus de cette histoire : le plan complet du coffre nous est révélé sur 2 pages complètes. Comme pour la localisation de Donaldville sur une carte (fictive) des USA, ce genre d'éléments concrets dans un univers changeant est toujours sympathique à lire (même si au final, ça ne vaut pas tripette ! ^^).

    Le Sou Du Souvenir : Picsou du présent veut récupérer une pièce qu'il a malencontreusement donné à Donald pour acheter le journal. A retenir de cette histoire : une mise en scène originale (plusieurs pages seront du point de vue de la pièce : marrant !) & une dernière page là encore consacrée à Goldie. Rosa aime ce personnage, & le fait bien comprendre.

    Donald & La Fracture Temporelle : HS total. Picsou n'y est même pas mentionné. Donald se retrouve au temps du Roi Arthur & déclenche toute sa légende. Inutile, pas vraiment drôle & surtout complètement HS : l'arnaque du bouquin.

    Dernières histoires écrites :

    Une Lettre De La Maison, alias Le Secret des Templiers. Suite d'une autre histoire : La Couronne Des Croisés (que je n'ai pas lue, j'ignore si elle a un lien avec la Jeunesse, mais là comme ça, je dirais non). Bien que là aussi le lien avec la jeunesse ne soit pas “officiel”, on touche quand même de près à la vie du canard. Une histoire qui se paye même le luxe de m'avoir fait frissonné plusieurs fois (que dire de ce “oui je le souhaite” de la part de Mathilda ?). Dans la bonne tradition Disneyenne, cette histoire fait l'impasse totale sur Hortense (puisque son fils Donald adulte est déjà présent), mais on sent quand même la volonté de Rosa de creuser cette famille, encore & toujours, ce qui fait de ces planches une bonne histoire pour qui s'intéresse de près au background de la famille. Le coté Templier est plus là pour le folklore, par contre (même si les bases historiques sont globalement bonnes, je pense).

    La Prisonnière De La Vallée De L'Agonie Blanche : un must tout simplement. L'histoire des personnages “classiques” de Disney où la notion de couple, ou plutôt de séduction, est le plus poussé. Toute l'histoire est portée sur les caractères forts des persos confrontés à des idées… Nouvelles pour chacun d'eux. Une fin trèèèèèèèèès frustrante, à l'image de celle de l'épisode 8 bis, mais là aussi tristement nécessaire. Les deux récits sont d'ailleurs hyper cohérents, notamment dans les psychologies des deux canards. Enfin, pour finir sur du léger, comment ne pas éclater de rire face aux allusions coquines de Donald (“Bizarrement, hi hi !”) ou de Picsou (“OK on y va : entre les jambes !”) ? Bref un épisode très adulte.

    CONCLUSION :
    Attachant, c'est vraiment le mot que l'on a en refermant ces livres. Pas grand chose à dire de plus. Je rêve, mais réellement, d'un long métrage Jeunesse de Picsou avec les moyens d'aujourd'hui, & surtout le ton de Rosa non édulcoré. Il y aurait là le potentiel de faire un vrai film intéressant, à des années-lumière des Little Chicken & autres Rayponce à la noix. Puisque je parle animation, il faut savoir que Goldie est reprise dans la série TV de la Bande à Picsou, mais le coeur n'y est pas vraiment, c'est fade. Donc voilà. Je finirai en vous donnant un autre lien sur les évènements réels brossés par la série. Là aussi il y aurait beaucoup à dire.

    ANECDOTES :
    Quelques anecdotes que j'ai glanées via mes balades sur le net, choses que j'ignorais avant :

    – Picsou serait a priori mort en 1967, à l'âge symbolique de 100 ans. Mais j'ignore totalement si ce passage existe en BD… Fantasmons.

    – Autre triste anecdote : apparemment Rosa voulait également un peu approfondir le personnage de Della Duck, à savoir la nièce de Picsou, la sœur de Donald & la mère de Riri, Fifi & Loulou (c'est bien de ça dont je parlais plus haut, Bub) ! Trois fois hélas, son éditeur a dit niet, & du coup ce projet a avorté. Du coup ben on ne saura probablement jamais pourquoi Della perd la garde de ses triplés au profit de Donald… Comme dit Bub ce personnage ne peut réapparaitre, sous peine de faire écrouler toute la “dynastie” Disneyenne d'oncles/neveux. Mais rien n'empêchait de décrire le pourquoi de cette disparition, & c'est là que l'image “gamin” de Disney -celle qui limite, celle qui bride- se rappelle à notre bon souvenir… Très dommage. Au delà de Picsou même, c'est aussi ce que j'aime dans la Jeunesse : savoir pourquoi on se bouffe depuis tout petit des “onc' Donald / onc' Picsou” chez Disney, & jamais des “mamans / papa”. Cette saga défriche la voie pour Picsou / Donald, mais malheureusement les habitudes Disney ont la vie dure, & on n'en saura jamais plus. D'ailleurs à noter que la Jeunesse est une des rares histoires avec des liens parents-enfants. Vous connaissez d'autres histoire dans cette veine là ?

    – On découvre également (et bien qu'ici ca soit hyper suggéré je pense avoir raison) les parents de Gontrand Bonheur, le fameux cousin chanceux de Donald. Ben oui, “cousin” n'est pas un titre comme ca, ils le sont réellement. En discutant avec un ami, j'ai cru comprendre qu'une BD décrivait la naissance de Gontrand, décrite a priori comme “le seul jour où Gontrand n'eut pas de chance” : je suis curieux de lire ça, si cela s'avère vrai : le concept est amusant.

    – Une autre anecdote, croustillante, que j'ai lue je ne sais plus où : Daisy Duck la copine de Donald s'appelle aussi Duck, mais ne serait pas de la même famille car “le nom de Duck est très répandu à Donaldville”. Mwarf. Quand on sait que quand Picsou y foutait les palmes la première fois il n'y avait que deux bicoques qui se battaient en duel, ça fait bien sourire tout ca ! <img src="style_emoticons//happy.gif” style=”vertical-align:middle” emoid=”^_^” border=”0″ alt=”happy.gif” />

    – Enfin, dernière anecdote amusante sur les Rapetou : leur nombre réel est à ce jour inconnu. Créés par Carl Barks en 1951, ils n'avaient dans leur première apparition pas leurs numéros de prisonniers sur le torse, car ils n'avaient pas encore fait de prison. ^^ Barks en a déjà dessiné 13 dans une seule case, mais a aussi fait dire à Picsou qu'ils étaient 30. Chez Rosa leurs numéros commencent toujours par 176, suivi des trois mêmes chiffres dans des ordres différents. Ce qui donne six noms possibles… Même si dans Les Rapetou Contre Le Coffre Fort, ils sont sept ! Il est rigolo à ce sujet de constater que dans cette histoire, à chaque fois que les 7 apparaissent en même temps, il y a toujours quelque chose qui cache au moins un des nombres.

    – Pour ceux que ça intéresse, l'arbre (quasi)complet des Ducks est disponible ici : on s'y régale ! On y apprend notamment que Daisy est la belle sœur par alliance de Donald ! Ainsi qu'une pléthore de personnages que je ne connais absolument pas, j'ignorais que la mythologie remontait si loin dans les origines des parents de Donald !

    Donc voilà ! J'espère ne pas vous avoir saoulé avec mon blabla. 🙂

    Citation (Sotelo @ 17/02/2011, 22:50)
    Sinon KP, où est-ce que tu te l'es procuré ? Parce que ça m'intéresse ! 😉

    Attention, comme expliqué plus haut, j'ai dû me procurer 4 livres différents pour être sûr d'avoir l'intégralité des épisodes, avec la meilleure qualité possible ! Après, concrètement, j'ai fouillé LeBonCoin & PriceMinister principalement. Ce sont mes deux sites de ventes chouchou : efficaces, & avec des prix honnêtes si tu es patient & que tu fouilles bien. Je ne peux donc que te conseiller de foncer dès que tu trouves la bonne occasion ! Et là je dis merci Internet, car pour trouver ces tomes dans les magasins d'occasion, bonjour…

    Bref je te souhaite une bonne quête, tiens nous au courant ! ^^

    Sotelo
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Sotelo le #286810

    Merci de ta réponse et de ta critique KP. La Jeunesse De Picsou est un pur chef-d'oeuvre que tout fan de bd (et pas seulement de Disney) se doit de posséder ! Je regarderai sur les sites d'achats sur internet car depuis le temps que j'ai envie de relire cette oeuvre…

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #286811

    Wow mon kpinou ! ^^

    Oui, La jeunesse est un chef d'oeuvre intemporel.
    Il faut dire aussi que Picsou jeune a connu tous les grand événements de la fin du XIXème siècle, début du XXème.
    Le ton employé pour ces chapitres est celui mi-romanesque, mi-reportage dans la grande veine d'auteurs que je vénère comme Jack London ou Steinbeck. A la fois aventure et autobiographique. Du tout bon.

    Concernant “la fracture temporelle” à la fin du “tome 2”, c'est vrai qu'elle fait tache. Il aurait été plus judicieux d'y insérer l'excellente histoire de l'anniversaire de Picsou. Problème de place très certainement…

    Citation
    – Picsou serait a priori mort en 1967, à l'âge symbolique de 100 ans. Mais j'ignore totalement si ce passage existe en BD… Fantasmons.

    Plus qu'un symbole, c'est aussi l'année où Carl Barks a pris sa retraite. 😉

    Concernant l'avis de Don Rosa sur un éventuel retour des parents de Riri, Fifi et Loulou voilà très clairement ce qu'il dit : cela donnerait des histoires peu satisfaisantes

    Pour Gontran, oui, l'histoire de son anniversaire est juste à mourir de rire. 😉

    Kaiser-Panda
    Membre
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Kaiser Panda le #286812

    De rien Sotelo ! 😉

    –> Bub : ton lien est super intéressant ! Notamment l'article de la lettre ! Il est clair que la raison du père hospitalisé est bidon (il ne guérit jamais ? Ceci empêche Donald de rencontrer sa sœur à tout jamais ?), mais au moins il existe un début aux neveux ! Je n'étais même pas sur de ça !

    Pour ce que dit Rosa OK les hypothèses sont toutes "tristes" (en même temps quand des parents se séparent de ses enfants ce n'est jamais sensé être drôle), mais je ne vois pas en quoi ça serait "peu satisfaisant". Après tout les meilleurs passages de la Jeunesse, & de toute histoire en général, ne sont-ils pas les plus dramatiques ?

    Encore une fois on tombe sur le paradoxe Disney, qui censure… La parentalité. Je trouve ça ahurissant, je ne m'y habitue toujours pas.

    Et ton dessin de la tombe me scie aussi : c'est qu'il a l'air officiel, en plus ! ^^°

    Bon sinon à mon prochain passage sur Paris je peux dormir chez toi, histoire de lire Gontran & les 1000 histoires passionantes que tu dois avoir ? *____*

    PS : j'entends aussi parler de Fantomiald & de PK en spin-of de qualité : vous confirmez ?

    Bub
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    bub le #286813

    Citation (Kaiser Panda @ 27/02/2011, 19:45)
    –> Bub : ton lien est super intéressant ! Notamment l'article de la lettre ! Il est clair que la raison du père hospitalisé est bidon (il ne guérit jamais ? Ceci empêche Donald de rencontrer sa sœur à tout jamais ?), mais au moins il existe un début aux neveux ! Je n'étais même pas sur de ça !

    Pour ce que dit Rosa OK les hypothèses sont toutes “tristes” (en même temps quand des parents se séparent de ses enfants ce n'est jamais sensé être drôle), mais je ne vois pas en quoi ça serait “peu satisfaisant”. Après tout les meilleurs passages de la Jeunesse, & de toute histoire en général, ne sont-ils pas les plus dramatiques ?

    Encore une fois on tombe sur le paradoxe Disney, qui censure… La parentalité. Je trouve ça ahurissant, je ne m'y habitue toujours pas.

    Tu prends le problème à l'envers.
    Au départ, il s'agissait de trouver une vague explication au débarquement des neveux chez cet antisocial définitif de Donald.
    On pouvait pas lui coller un bébé dans les bras (t'imagines les gags ??? faut se replacer dans le contexte de l'époque, le Donald fou furieux et mauvais qu'il était alors)…
    Donc 3 neveux surgissant de nulle part, et toujours installés chez Donald depuis des décennies, sans que l'on se pose trop de questions, et enfin un vieil oncle acariâtre pour parachever tout ça, la recette fonctionnait très bien jusque là.

    Alors quid des parents des neveux ? A quel moment organiser une improbable rencontre entre les enfants et leurs parents ? Et surtout, comment justifier que les neveux puissent encore maintenant rester chez Donald, après tout ce temps ? Je comprends un peu le désarrois de Don Rosa.
    C'est tout à fait autre chose qu'avec Picsou, qui lui a choisi son propre destin (ces choix sont d'ailleurs le principal ressort narratif de la saga : Picsou fait des choix, on mesure ensuite l'énormité de chacune de ses décisions qui tournent donc au drame, mais c'est le prix à payer pour accéder au sommet).
    Les trois petits n'ont pas eu le choix eux, on les a placés chez Donald car ils étaient absolument ingérables. Donald c'est la DDASS quoi… C'est quand même nettement moins emballant comme ressort narratif par rapport à Picsou qui lutte contre le monde entier et contre ses propres sentiments. Picsou est le personnage romanesque par excellence, et c'est pour ça qu'il est le héros de Don Rosa.

    Citation
    Et ton dessin de la tombe me scie aussi : c'est qu'il a l'air officiel, en plus ! ^^°

    Il l'est ! ^^

    Citation
    Bon sinon à mon prochain passage sur Paris je peux dormir chez toi, histoire de lire Gontran & les 1000 histoires passionantes que tu dois avoir ? *____*

    Si tu veux, par contre les Picsou sont dans le sud chez mes parents ! ^^°

    Citation
    PS : j'entends aussi parler de Fantomiald & de PK en spin-of de qualité : vous confirmez ?

    Mouaif.
    Fantomiald c'est bien avant PowerDuck, dans les années 80, et c'était sans plus.
    J'aime pas des masses PowerDuck, qui se prend trop au sérieux.
    Je préfère de très très loin les aventures de James Ding à la grande époque du journal de Mickey (toutes les références ici).

    Felicitee
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Félicitée le #286814

    @KP: j'ai vraiment trouvé ce que tu as écrit intéressant.
    Petite j'étais une super fan de la jeunesse de Picsou. Ce côté romanesque et très, grand saga, ça me plaisait. J'avais un poster avec la généalogie de Picsou. Je l'adorais ! Il doit être dans un carton d'un qelqueconque déménagement quelque part.

    La cohérence des histoires de Rosa était super importante pour moi et c:est ce qui me plaisait le plus, j'ai toujours détesté le incohérences.

    Pour la mère de Riri Fifi et Loulou, je me souviens de l'avoir vue apparaître dans quelques épisodes… Mais peut-être pas de Rosa… D'ailleurs c'était l'un des mystères de ma vie; pourquoi les petits n'étaient ils pas avec leurs parents ? Ça me perturbais. 😂

    Enfin, merci d'avoir écrit tout ça. 😁

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 184)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 5
Xanatos, feanor-curufinwe, geoff34, Lord-Yupa, veggie11
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 166, Members: 47
Welcome to our newest member, Kabuto
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min