La Japanimanga en chair et en os, en "live" quoi!

20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 145)

Posté dans : Anime & Animation

  • Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #509055

    Au sujet de ce doublage Japonais prestigieux, j’ai aussi une anecdote intéressante à raconter à propos de Koichi Yamadera.

    Celui ci interprète en version originale le personnage de Shinji/Christopher dans le film d’animation City Hunter: Shinjuku Private Eyes.

    Christopher

    Or Christopher est interprété en version française par… Philippe Lacheau ! 😀

    Joli clin d’oeil en tout cas ! 😉

    Quant aux seiyuu historiques, outre Akira Kamiya, Kazué Ikura la seiyuu de Kaori doublera un personnage féminin Guest du film de Philippe Lacheau: peut être la femme à qui Laura demande où se trouve l’appartement de Skippy ? 😉

    A noter aussi que Philippe Lacheau sera invité au Japon en novembre prochain pour assister à l’avant première Japonaise de son film. 🙂

    En tout cas, il a bien du mérite, non seulement d’avoir si brillamment réussi son long métrage, mais aussi de ne pas avoir flanché face au torrent de haine qu’il s’est pris dans la tête sur les réseaux sociaux et Youtube. Bravo à lui d’avoir tenu bon, de ne pas s’être découragé et d’avoir pu mener à son terme ce projet qui lui tenait tant à coeur…

     

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #514587

    Un petit extrait de Nicky Larson et le Parfum de Cupidon en Japonais où nous pouvons entendre Jarry l’interprète de “Monsieur Mokkori” doublé en Japonais par… Akira Kamiya, le seiyuu de Ryô Saeba dans les animés de City Hunter ! ^_^

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #527325

    Nicky Larson Lacheau

    Remontage de topic pour vous prévenir que Nicky Larson et le parfum de Cupidon de Philippe Lacheau sera diffusé sur M6 à 21H05.

    Je me suis dit que cela intéresserait celles et ceux d’entre vous ayant adoré le film et souhaitant le redécouvrir ou bien celles et ceux ne l’ayant pas encore vu ! 🙂

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529235

    Cowboy Bebop

    Cowboy Bebop

    Réalisation : <span style=”caret-color: #202122; color: #202122; font-family: sans-serif; font-size: 14px;”>Alex Garcia Lopez, Michael Katleman </span>

    Comme tous les pingouins le savent, je suis un fan inconditionnel de Cowboy Bebop . J’avais été fasciné par les articles et dossiers que Animeland avait consacré à cette série animée de science-fiction qui s’annonçait prometteuse. Et dès que j’avais acheté les trois premières VHS VOSTFR en août 2000, l’oeuvre me combla au delà de mes espérances les plus folles. Héros et héroïnes charismatiques, réalisation technique MAGNIFIQUE (je n’avais jamais vu jusque là une série d’animation japonaise télévisée à l’animation aussi fluide et détaillée, à part les épisodes de Sherlock Holmes réalisés par Hayao Miyazaki), musiques et chansons grandioses et fabuleuses, scénarios variés mêlant récits indépendants et fil rouge…

    Ce fut un énorme coup de coeur pour moi et elle fait partie du panthéon des plus grandes séries d’animation que j’ai vu à ce jour. Je ne sais même plus combien de fois j’ai revu ce chef d’oeuvre : 30 fois ? 40 fois ?

    Sûrement une des séries animées japonaises que j’ai revu le plus grand nombre de fois avec Cobra et Shin Lupin III/Edgar le détective cambrioleur et que je pourrai revoir encore et encore, tant elle est riche, envoûtante, drôle et très émouvante.

    Quand j’ai appris le projet d’adaptation live par Netflix, j’avoue avoir été intéressé.

    Cowboy Bebop est très empreint de culture américaine (après tout c’est un vrai western futuriste !) et, entre les mains d’une équipe passionnée, cela pouvait donner lieu à une réussite.

    J’ai donc vu ce soir Cowboy Gospel le tout premier épisode de cette série live ?

    Bilan ? Du bon et du moins bon, certains éléments m’ayant beaucoup plu en ont côtoyé d’autres qui m’ont laissé perplexe ou qui m’ont déçu. Mais j’en retiens (pour le moment) davantage du positif.

    Au rayon des atouts de la série, en premier lieu : la musique.

    Le staff eut la brillante idée de recruter la grande Yoko Kanno, la compositrice de génie de la série animée originale. Elle reprend certaines des sublimes compositions musicales qu’elle a crée pour la série originale, en remixe d’autres et a crée de nouvelles musiques très réussies !

    En ce qui concerne les effets spéciaux, rien à redire, ils sont très réussis: les scènes spatiales sont visuellement splendides, on a absolument pas l’impression de voir des cinématiques cheap de jeux vidéos, et c’est un régal de voir le Bebop et d’autres vaisseaux spatiaux aller de planète en planète et parcourir l’univers. Pour moi, c’est un régal pour les yeux. 🙂

    Quant aux scènes d’action, globalement, elles fonctionnent très bien et sont efficaces.

    Dans la série animée, Spike Spiegel pratique le Jeet Kune Do , un art martial crée par le légendaire Bruce Lee ! A chaque fois que notre héros employait cette technique, il mettait au tapis ses infortunés adversaires qui avaient la folie de le sous estimer. Les seuls dans le combat au corps à corps ayant triomphé de lui dans ce domaine sont Pierrot le Fou… et le père de Ed !

    On sent en tout cas que John Cho est un expert en arts martiaux et s’est impliqué physiquement dans ces scènes de combats, certaines baston étant bien percutantes !

    Le premier épisode de la série live adapte le tout premier épisode de l’animé, Astéroïd Blues ainsi que le prologue du film d’animation cinématographique Cowboy Bebop Knocking on Heaven’s Door où Spike et Jet doivent neutraliser des braqueurs.

    Petit clin d’oeil sympathique: quand la grand mère après avoir été sauvée, demande à Spike qui il est, ce dernier lui répond “Just a humble bounty Hunter, Mam.”

    C’est une réplique tirée du doublage américain du film 😉 .

    Alors au sujet de la caractérisation des personnages, c’est pour le moment assez inégal.

    Pour le moment, je trouve que c’est Jet Black le plus proche de son alter ego animé : je retrouve bien le chasseur de prime baroudeur qui a bien roulé sa bosse, l’homme qui a la tête sur les épaules et qui, derrière son côté râleur, garde les pieds sur terre et fait preuve d’une certaine sagesse. 

    Spoiler

    On apprend même avec stupeur qu’il a une petite fille de huit ans !

    [collapse]

    Mustapha Shakir est très convaincant dans le rôle.

    Pour John Cho, ça dépend : je retrouve chez lui le sens de l’humour caractéristique du Spike Spiegel de la série animée ainsi que le côté un peu casse cou, téméraire et fonceur de ce dernier. Dans les grandes lignes, notre héros de prime abord semble avoir été respecté.

    Mais à côté de cela, je suis un peu mitigé, car Spike avait un côté très énigmatique qui se confiait relativement peu et laissait planer autour de lui une aura de mystère.

    Là, il me paraît plus “bavard” et les scénaristes dévoilent trop d’éléments de son passé d’ancien membre des Red Dragon ainsi que de sa relation avec Julia.

    Bon par contre pour Faye Valentine, c’est hélas, la grosse déception 🙁 .

    Bon je ne parle évidemment pas de sa tenue vestimentaire, je me doute bien que la tenue hyper sexy et sensuelle de la jeune femme dans l’animé aurait du mal à tenir plus de 5 minutes dans une série live, je n’en ai pas tenu rigueur aux scénaristes.

    Je n’ai pas non plus été déçu l’interprétation de Daniella Pineda : l’actrice livre plutôt une bonne interprétation et ne cabotine pas.

    Hélas, c’est l’écriture du personnage qui laisse cruellement à désirer. En effet, Faye est trop prétentieuse, trop hystérique et ils ont accentué abusivement l’aspect égoïste de celle-ci. Et je l’ai trouvé particulièrement énervante dans l’épisode.

    Alors que dans la série animée, Faye ne m’a JAMAIS énervé.

    Entendons nous bien : bien sûr que Faye a de gros défauts : elle est cupide, intéressée, colérique… Mais tout cela n’est qu’une façade. Comme le disait si bien la rédaction de Animeland, Faye est une vraie brave fille assez paumée, beaucoup moins égoïste qu’elle n’y parait (elle vole au secours de Spike en attaquant Pierrot le Fou alors que la tête de ce dernier n’a pas été mis à prix), elle a beaucoup d’humour, mais c’est aussi une femme sensible, blessée par son amnésie et qui en souffre et en quête de sa vraie identité.

    Faye Valentine est une héroïne complexe et beaucoup plus subtile qu’il n’y paraît. Or son incarnation live est, pour le moment, clairement dépourvue de nuances.

    Et même si on se base uniquement sur le troisième épisode de l’animé Honky Tonk Woman , Faye Valentine m’avait déjà emballé : je la trouvais classe, intrigante, drôle, astucieuse et débrouillarde. Je me suis immédiatement attaché à elle (comme pour Spike et Jet), ce qui n’est hélas pas le cas ici.

    Dans ce premier épisode live, on retrouve Asimov et Katrina (les premières “proies” de nos chasseurs de prime que l’on voit dans l’animé).

    Les concernant, j’ai bien aimé la mise en scène de la bagarre dans le bar El Rey quand Asimov s’injecte sa drogue: j’y trouvais des réminiscences de la réalisation de Robert Rodriguez qui n’étaient pas déplaisantes.

    J’ai cependant été un peu désappointé par leur traitement final : 

    Spoiler

    Asimov succombe à ses blessures, alors que dans l’animé, c’est Katrina qui l’a abattu, consciente qu’ils ont atteint “le point de non retour” et que leur rêve de vivre heureux pour toujours sur Mars n’était qu’une illusion… Et elle a fait cela pour mettre un terme à ses souffrances, tellement il était défoncé par sa drogue. De même, la mort de Katrina est moins poétique et onirique

    [collapse]

    . C’était des amoureux tragiques tous les deux, Watanabe avait réussi que j’éprouve de l’empathie envers eux, ce qui malheureusement fonctionne beaucoup moins ici.

    En fait, je dirai que le problème de ce premier épisode, c’est que malgré sa longueur, le staff me donne l’impression d’aller trop vite, 

    Spoiler

    on voit déjà Vicious et même Julia

    [collapse]

    ! et on dirait qu’ils veulent aller plus vite que la musique.

    En revanche ce qui est assez original et intrigant 

    Spoiler

    c’est que Julia vit auprès de Vicious et est son amant ! Alors que dans l’animé, elle était porté disparue et nul ne savait ou elle se trouvait. Vicious voulait même la tuer. Un parti pris surprenant et audacieux ma foi. Je n’ai cependant pas été convaincu par la prestation de l’acteur interprétant le némésis de Spike: le comédien en fait un peu trop et je ne retrouve pas l’extrême froideur inoubliable de ce psychopathe.

    [collapse]

    Malgré les faiblesses indéniables, j’ai cependant été également séduit par les atouts de ce premier épisode que j’ai trouvé dans l’ensemble bien divertissant.

    Je me doute bien que la série live n’égalera jamais la magie inaltérable de la série animée originale… Mais elle peut donner lieu à des perspectives intéressantes. Je serai curieux de voir comment elle évoluera et j’espère qu’elle rectifiera ses défauts en consolidant ses qualités.

    Pour résumé : ce n’est pas parfait, mais c’est assez plaisant (selon moi) et on est loin pour moi de la catastrophe.

    Je ferai également les critiques des épisodes suivants quand je les aurai vu :).

     

    See you, Space Cowboy 😉 .

     

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529239

    Deuxième épisode vu.

    L’ennemi du jour est cette fois-ci le terroriste Teddy Boomer que l’on avait vu dans le 22e épisode de la série animée qui, si il était un bouffon de première et un loser, n’en demeurait pas moins dangereux à cause des explosions qu’il provoquait.

    Il est hélas ici beaucoup moins présent, bien qu’il garde son côté pittoresque.

    Les scènes d’action sont quant à elles toujours aussi efficaces : un tueur a été lancé aux trousses de Spike au début de l’épisode et leur combat au corps à corps m’a époustouflé tant il est impressionnant et renversant !

    Sinon en terme de caractérisation, c’est pour le moment toujours Jet Black qui est le plus proche et le mieux respecté au niveau de la psychologie.

    On retrouve aussi dans cet épisode Ani qui était proche de Mao Yenraï dans l’animé, le mentor de notre héros.

    En revanche, je ne suis vraiment pas convaincu par l’écriture de Vicious : 

    Spoiler

    le voir courber l’échine et avoir “peur” des chefs de l’Organisation des Red Dragon est tellement “out of character”. Vicious dans l’animé était non seulement un homme perfide et cruel, mais il était froid comme de la glace et quand ses supérieurs hiérarchiques le réprimandaient, il ne se laissait aucunement marcher sur les pieds et les renvoyaient à leur place. En son for intérieur, Vicious n’avait qu’un maître et c’était lui même. Et il n’a que faire de l’honneur : quand dans le douzième épisode, Lin son garde du corps lui déclare solennellement qu’il donnerait sa vie pour le protéger, il lui répond froidement et sèchement “Au moins tu mourras pour quelque chose quand je t’aurai arraché le coeur”.

    [collapse]

    Ah et bonne nouvelle: Faye n’est pas dans cet épisode, hi, hi ! ^^ (je n’aurai jamais cru un jour me réjouir de l’absence de Faye, moi qui l’adore au plus haut point dans l’animé ! 😆 )

    Je remarque aussi que Spike et Jet ont des rapports plus conflictuels que dans l’animé (ils leur arrivaient bien sûr de se chamailler dans la série animée mais ce n’était pas aussi récurrent), même si on perçoit bien leur amitié.

    Sinon, le combat final contre Teddy Boomer m’a bien plu et a été rondement mené.

    Pour le moment, j’accroche toujours bien à cette série live de Cowboy Bebop qui, si elle connait ses hauts et ses bas, me plait bien pour le moment et s’avère être en fin de compte très divertissante 🙂 .

    Mais attention, je comprendrai TOUT A FAIT que des fans passionnés de la série d’animation originale ne trouvent pas leur compte avec cette adaptation live, certaines des libertés qu’elle prend par rapport au matériel original ne feront pas l’unanimité, et c’est compréhensible.

    Quoi qu’il en soit, pour le moment, j’aime bien et je continuerai à voir les épisodes suivants. 🙂

    Sharbettt
    Bloqué
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Sharbettt le #529244

    Nous avons vu le premier épisode hier soir!

    Je ne suis pas plus que ça attachée à la série Cow-Boy Bebop. Elle est magistrale, brillante, j’adore écouter le Fossoyeur de films en parler… mais elle ne me parle plus.

    Or donc, le live!

    Beeen… c’est bô. Les scènes d’action ne sont en rien décevantes. J’adore le mélange d’ambiances, rétro et futuriste (des disques vinyles?!). La musique est excellente, l’hommage à la série perceptible chaque plan ou presque… Le fan est servi.

    Les acteurs excellent, petite préférence pour Jet que j’ai a-do-ré! La première scène expose le fonctionnement du duo Spike-Jet: le premier fiche le bazar, le second se montre plus posé, mature et réfléchi. Et pour vous l’expliquer, une seule réplique suffit. Spike n’en fait qu’à sa tête et tant pis pour l’équipe.

    En revanche, contrairement à toi Xanatos, je n’ai pas été déçue par Faye du tout, au contraire. Bien sûr qu’elle apparaît comme négative, cupide… mais je trouve plutôt réaliste qu’elle se batte avec hargne pour son bout de gras dans un univers où les chasseurs de prime vivent constamment pressés par le manque d’argent. Et tu ne sais pas ce qu’elle aurait fait si elle avait réussi à capturer Katrina! Peut-être qu’elles auraient monté un coup pour obtenir l’argent et s’enfuir ensuite, pourquoi pas?

    Quoi qu’il en soit, j’attends un peu avant de faire un avis définitif sur Faye, pour une raison simple: si elle doit se révéler plus tard la fille sympa qu’elle est, forcer le trait sur ses côtés négatifs d’entrée de jeu va provoquer un contraste plus puissant que si on la captait tout de suite comme  sympa.

    Elle se montre débrouillarde, je comprends un peu aussi qu’elle trouve ces mecs débiles

            Je spoile
    à afficher leur mot de passe n’importe où, et quel mot de passe… et elle sauve Jet de la mort. C’est pas Spike qui le fait. C’est elle, alors qu’elle n’a pas de lien avec lui. Elle aurait pu choisir de le laisser mourir (un concurrent de moins, un problème en moins) avant de tirer sur Asimov. Or, elle intervient dès qu’elle le peut, sans hésiter.

    Spike en revanche n’a pas un regard pour Jet. Mourir par strangulation, ça prend des minutes entières, et Spike est trop occupé à mener son arc de ténébritude-répliques-de-héros-solitaire-fournies pour se préoccuper de son équipier alors qu’il n’est plus en danger.

    Et non seulement elle intervient, mais elle montre aussi un beau fair-play: elle parle pour reconnaître les compétences de Katrina. Elle pourrait s’énerver d’avoir laissé sa proie et tout ce paquet d’argent s’échapper, mais pas du tout: “Waouh, elle connaît son affaire, elle.” Faye est bonne joueuse.

    [collapse]

    Non, dans ce premier épisode, j’ai kiffé Faye! J’attends de voir cependant comment elle va être développée par la suite. Je reste plus réservée sur Spike en tant que perso de fiction, parce que ce que je vois de lui ne me le rend pas sympathique. J’admire le guerrier, le combattant; je méprise un peu son aspect “j’en ai rien à faire des autres”.

    Je te rejoins aussi sur l’aspect “on va trop vite”. Je n’ai pas non plus éprouvé beaucoup d’empathie pour Katrina et Asimov, ce que j’ai trouvé dommage.

    Quant à Vicious, je ne sais pas encore. Je me sens déconcertée par la rapidité des révélations, mais impossible de déterminer si c’est bien ou pas bien. J’attends de voir la suite pour me faire un avis.

    Bref, pour résumer… je ne me sens pas enthousiasmée plus que ça par la série, je la continuerai parce qu’elle n’est pas désagréable, elle reste de belle facture, avec une musique magnifique, des décors fantastiques et des persos intéressants. Elle ne mérite certainement pas d’être descendue en flèche, les qualités sont trop évidentes. Il y a des défauts, certes, mais pas rédhibitoires et largement compensés par la qualité de la réalisation sur ce premier épisode.

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529245

    Pas faux pour le côté “je m’en foutiste” de Spike dans cette adaptation live. Autant je n’ai jamais été d’accord avec les détracteurs de la série sur le caractère prétendument égoïste du personnage , autant là, c’est réellement perceptible.

    Surtout que dans l’animé, on voit plus d’une fois que c’est un homme sensible et généreux.

    Dans Waltz for Venus , il se lie d’amitié avec Stella la petite soeur de Rocco le gentil voyou qu’il avait rencontré précédemment. On le sent ému par la situation que vivent cette soeur et ce frère (Rocco qui veut voler des fleurs qui mettraient un terme à la cécité de sa soeur bien aimé qui pourrait enfin recouvrer la vue). Vers presque la fin de l’épisode, il tend les fameuses fleurs à Rocco et déclare “Elles valent presque aussi chers que la prime sur ta tête”. Rocco le menace alors avec son flingue et lui dit “TU ES VENU ME COFFRER ET TOUCHER LA PRIME ?” et Spike lui lance alors un regard compatissant et emphatique et lui répond “Ta soeur en a besoin… pas vrai ?”

    Et que dire de la fin de l’épisode où Spike hurle quand il voit Rocco s’être fait tirer dessus: il est bouleversé et veut tout faire pour lui sauver la vie.

    Et le dénouement est particulièrement poignant quand Spike dit à Stella qu’elle a été la seule personne à avoir vu réellement quel homme Rocco était.

    En bref, autant il n’a jamais été “je m’en foutiste” dans l’animé, autant dans la série live, oui, clairement. Et je comprends Sharbett que ce trait de caractère du personnage de l’adaptation live t’agace.

    Ah bien vu pour Faye ! On va voir comment elle va évoluer au fil de la série, mais tu as raison, sans son intervention, Jet aurait bouffé des pissenlits par la racine !

    Sinon, oui pour le moment, je partage ton avis sur la série live (pour les deux premiers épisodes que j’ai vu en tout cas) : c’est pas exceptionnel, mais c’est très loin d’être nul. Pour le moment, c’est vraiment sympa.

    Quant à la série animée originale, pour ma part, elle fera pour toujours et à jamais partie de mes séries animées japonaises préférées et cultes au même titre que Cobra, Lady Oscar, Lupin III ou encore Vision d’Escaflowne. 😀

     

    Sharbettt
    Bloqué
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Sharbettt le #529248

    Pas faux pour le côté “je m’en foutiste” de Spike dans cette adaptation live. Autant je n’ai jamais été d’accord avec les détracteurs de la série sur le caractère prétendument égoïste du personnage , autant là, c’est réellement perceptible. Surtout que dans l’animé, on voit plus d’une fois que c’est un homme sensible et généreux. (…)

    En bref, autant il n’a jamais été “je m’en foutiste” dans l’animé, autant dans la série live, oui, clairement. Et je comprends Sharbett que ce trait de caractère du personnage de l’adaptation live t’agace.

    Aah! Je ne me souvenais plus qu’il était moins “je marche seul” dans la série animée, merci! Alors, peut-être que rendre Spike plus égoïste est un choix pour le faire évoluer plus tard dans le bon sens et mieux nous briser le coeur à la fin 😀 Je ne serai pas contre, dans ce cas-là. Nous verrons bien!

    Je n’ai pas encore vu la suite, on alterne avec Mr Robot^^

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529279

    J’ai vu les épisodes 3 à 6.

    Dans le troisième épisode, Spike et Jet traquent Abdul Hakim (le outlaw que l’on voyait dans le deuxième épisode de la série animée Stray Dog Strut ) qui capture des chiens.

    Un épisode assez quelconque et anecdotique malgré quelques jolies trouvailles: l’appareil holographique permettant aux criminels de changer d’apparence et d’échapper à la police et aux chasseurs de prime apporte un peu de piment à l’histoire.

    Et on se rend compte que les policiers sont de vraies peaux de vache dans cette adaptation live : 

    Spoiler

    Spike et Jet arrêtent Abdul qui accepte de se rendre, se réjouissant à la perspective de toucher la juteuse prime sur sa tête : et la police l’abat pour que notre tandem ne touche pas le moindre centime ! Adbul s’en est mieux tiré dans la série animée, étant donné qu’à cause d’un accident de la route, il s’est “accidentellement” livré à la police !

    [collapse]

    C’est tout de même un épisode important, étant donné qu’il marque l’arrivée du membre le plus mignon de l’équipage du Bebop : Ein le chien ! 😀

    Ein

    Le 4e épisode est beaucoup plus convaincant ! 😀

    Il marque le grand retour de Faye Valentine, et, là pour le coup, je l’ai trouvé beaucoup mieux caractérisée et nettement plus attachante !

    Ici, elle part en quête de son identité et remonte la piste de l’entreprise qui avait raté sa cryogénisation et caresse l’espoir de recouvrer sa mémoire. Manque de pot, la terroriste écolo Twinckle Maria Murdock et son gang lui mettent des bâtons dans les roues !

    Et pour couronner le tout, son vaisseau le Red tail a été dérobée par ces terroristes !

    Elle propose donc à Spike et Jet de s’associer : ils font un partenariat, capturent Maria Murdock, touchent le pactole, partagent la récompense et elle récupère son vaisseau par la même occasion !

    Ce que je trouve amusant, c’est que dans la série animée, c’était Jet Black, qui dans les premiers épisodes, ne supportait pas Faye Valentine : ils se prenaient tout le temps le bec et il ne pouvait pas l’encadrer alors que Spike l’a accepté plus rapidement. Ici, c’est Spike qui a du mal à la voir en peinture (il menace plusieurs fois de lui faire sauter le caisson) alors que Jet se montre beaucoup plus conciliant avec elle.

    L’épisode regorge de plusieurs excellentes scènes d’action et d’un humour qui fait mouche. Et je retrouve enfin la Faye que j’aime tant dans la série animée: une jeune femme qui, derrière son caractère irascible et sa cupidité est bien plus sensible et emphatique qu’il n’y parait et a vraiment bon coeur.

    Par exemple 

    Spoiler

    elle avance enfin dans sa quête pour retrouver la boite qui l’avait entubé pour la cryogénisation, elle touche au but… mais quand elle voit que Maria Murdock a envoyé des missiles vers Spike et Jet pouvant les tuer et les transformer en arbre, elle n’hésite pas à risquer sa vie pour sauver la leur en employant son vaisseau pour dévier la trajectoire des missiles !

    [collapse]

    Et là pour le coup, je trouve que l’intégration de Faye à l’équipage du Bebop est mieux amenée et moins abrupte que dans la série animée.

    Le 5e épisode lui adapte le fameux Black Dog <b>Sérénade </b> qui nous dévoilait les circonstances au cours desquelles le pauvre Jet Black perdit son bras du temps où il était un policier. Jet décide de renouer avec son ancien partenaire Fad pour coincer ceux qui l’avaient piégé jadis.

    Un épisode passionnant dans l’ambiance de film noir le rend envoûtant comme dans l’épisode d’origine de l’animé (bien qu’il soit nettement moins violent que ce dernier !).

    Il permet aussi à Spike et Faye de faire plus ample connaissance et de mieux s’entendre: le moment où ils comparent leurs cicatrices respectives qu’ils ont eu en tentant de coincer de dangereux hors là loi est très sympa et rappelle cette scène mythique des Dents de la Mer où Quint et Hooper comparaient leurs “blessures de guerre” quand ils devaient attraper des poissons.

    Le sixième épisode adapte Brain Scratch où notre joyeuse équipe doit neutraliser le gourou d’une secte utilisant l’informatique pour endoctriner ses fidèles.

    Il montre certaines fêlures et blessures psychologiques de Spike Spiegel qui pour le coup se montre vraiment touchant, John Cho livrant une superbe prestation.

    Bon en revanche, un élément me laisse passablement perplexe et donnera du grain à moudre aux détracteurs de Netflix avec ce qui semble être devenu l’un des éléments de leur “cahier de charge” : 

    Spoiler

    Une mécano a été engagé par Jet pour réparer le Bebop, Faye est chargée de la surveiller… et elle tombe amoureuse d’elle, couche avec elle et lui dévoile tout ce qu’elle sait sur son passé. Cela me donne vraiment l’impression de tomber comme un cheveu sur la soupe. Déjà d’une part dans l’animé, Faye est hétérosexuelle, elle était tombé follement amoureuse et Witney Hagas Matsumoto qui l’a aidé à s’adapter au XXI siècle et j’ai pensé personnellement qu’elle est ensuite tombé amoureuse de Spike. D’autre part, suite à la déconvenue dont elle fut victime avec l’entreprise de cryogénisation qui l’a entubé, elle est devenue très méfiante et n’accorde pas sa confiance à n’importe qui. Et là, elle fait l’amour avec une inconnue et lui dévoile absolument tout ? Bon à la rigueur, que Faye soit lesbienne ou bisexuelle dans cette adaptation live, OK, je veux bien… Mais qu’elle se montre… si peu prudente, cela me déconcerte

    [collapse]

    .

    A part cela, l’épisode est rondement mené et le voyage spatial est de toute beauté et spectaculaire !

    On a aussi en filigrane le fil rouge avec Vicious et Julia. Autant je ne suis toujours pas convaincu par la caractérisation du premier, autant pour Julia, c’est différent, je trouve intéressant qu’elle se montre si intelligente et ait plusieurs cordes à son arc pour pouvoir s’en sortir.

    Malgré quelques réserves, pour l’instant j’aime toujours beaucoup cette adaptation live: les actrices et les acteurs sont pour la plupart excellent(e)s, les effets spéciaux sont splendides, les scènes d’action sont soignées et les histoires sont globalement intéressantes, ne sont pas des bêtes copiés collés de celles de l’animé. 🙂

    Plus que quatre épisodes. Je ferai ensuite un bilan complet de la saison 1 quand je l’aurai fini.

     

    Nael_hitengo
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    nael_hitengo le #529280

    hé ben, tu avances bien Xanatos.
    Pour l’instant, nous n’avons fini que l’épisode 3 ce soir.
    Je trouve pour l’instant que cette série tient ses promesses, (bon elle ne m’en avait fait aucune, donc je ne pouvais pas être déçu).
    J’adore le travail apporté a l’univers, la richesse des détails, l’ambiance. le vaisseau de Spike ne pouvait pas etre plus realiste, je ne vois pas de trucage quand il décolle, tellement le réalisme est saisissant.
    Les costumes sont magnifiques, je n’avais jamais remarqué qu’une partie de la veste de Spike était retournée dans l’animé. Merci a la version live.
    C’est une très bonne relecture de l’histoire, les épisodes que l’on a vu semble bien reprendre ce dont je me souvenais de la série, avec des petits changements, mais c’est normal. 20 ans après la série originale, la narration change, le public change.
    Il est encore trop tôt pour se prononcer sur le scénario de la série, mais pour l’instant j’aime ce que je vois.
    Le premier plan de la série m’a fait beaucoup rire, avec ce casino au nom improbable. Cela m’a fait pensé à la première phrase du Nicky Larson de Philippe Lacheau. tout est là pour dire “regardez les fans, on pense a vous, détendez vous, et profitez du spectacle”.
    la musique, j’adore, parfaitement choisit et qui insiste bien sur les rythmes, elle fait partie du décor. j’ai l’impression qu’elle est plus présente que dans l’anime.
    Vivement la suite, il me tarde de découvrir le reste de la série.

    Sharbettt
    Bloqué
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Sharbettt le #529298

    Nous en sommes à l’épisode trois et demi (je me suis endormie pendant le quatrième).

            Spoil épisodes 2 et 3
    Ca va mieux de façon générale: Spike devient plus sympathique, il s’inquiète de ce que Jet pourrait penser de lui. Leur relation et leur décalage provoquent gags et dialogues hilarants! Leurs chamailleries me font penser à un couple en crise (“Et t’étais où pour ces nouilles? -Ca n’a pas d’importance… -Qui désactive son traceur pour manger des nouilles? -Couwa? Tu me surveilles, maintenant? -Je ne peux pas te faire CONFIANCE!”)

    Et je suis très surprise d’apprendre que Spike maîtrise non seulement l’art du combat, mais aussi les codes et les pratiques BDSM! Quel coquinou! (entre parenthèses, la pratique nommée l’anaconda de l’Alabama a l’air d’exister réellement o_O J’en ai trouvé une description, en tout cas. Je n’ose pas tout comprendre du truc, ç’a l’air de faire bigrement mal au monsieur.)

    En parlant de combat, je reste étonnée de reconnaître de véritables pratiques de self-defense dans les gestes de Spike. Je crois que c’est la première fois que les combats me paraissent presque plausibles. Quoi qu’il en soit, les bastons m’impressionnent: je les trouve belles et drôles à la fois. J’aime beaucoup comment la série multiplie les hommages et références sans trop se prendre au sérieux elle-même.

    Ensuite, les costumes! Ils sont magnifiques. J’aime beaucoup ce qu’ils ont fait avec la tenue de Faye: on garde les couleurs, elle reste sexy… et pourtant sa tenue lui permet de bosser, de bouger, de se battre, choses qui ne me semblaient possibles dans la série animée que parce que la magie de l’animation le permettait 🙂 Un peu comme les courses en talons dans les films d’action: la magie du cinéma 😀

    Ne vous vexez pas si vous êtes un fan pur et dur,  je me moque gentiment. Tout ce que je veux dire, c’est que le choix de costume de Faye est tout à fait judicieux: c’est une vraie personne qui le porte, on ne peut donc pas se permettre les mêmes libertés qu’avec un dessin sans peau, ni chair, ni besoin de confort, qu’on anime.

    Cependant, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi Xanatos sur l’aspect quelconque du scénario de l’épisode 3. J’y ai retrouvé ce qui faisait le charme de la première série, l’aspect “on est de vaillants losers”. Dans mon souvenir, l’équipage du BeBop court après les primes sans toujours réussir à les obtenir. C’est ce que je revois dans cet épisode: tous leurs efforts sont sans cesse réduits à néant. Parfois c’est drôle (la poupée… et encore, ce Jet qui n’arrive pas à trouver sa place de père divorcé, je trouve ça tellement triste), parfois c’est franchement inquiétant (l’exécution par les flics…).

    Je trouve l’épisode intéressant aussi pour sa façon de révéler l’univers dans lequel vivent les persos, par petites touches: on ne peut plus posséder d’animal, la police a droit de vie et de mort sur les primes, l’exploitation des misérables atteint des proportions abominables… et aussi parce que… ben… je trouve aussi qu’il résonne avec l’actualité actuelle. Ces gens qui travaillent dans le labo clandestin… Vicious leur donne un nom, “fugees”, et ce terme particulièrement lourd suffit à faire comprendre qui sont ces esclaves, pourquoi ils sont là. Et pourquoi il est aussi facile de s’en débarrasser… personne ne va les chercher ni les réclamer, et on peut les renouveler comme on veut.

    Et puisqu’on parle de Vicious, je partage tes réserves sur le perso, pour moi, il représentait le méchant parfait, froid, sadique, cruel… j’ai du mal à le voir comme un simple pion, haut placé certes, mais un pion, dominé par une institution plus forte que lui. Je ne sais pas encore qu’en penser.

    [collapse]
    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529330

    Je te rejoins Sharbett sur le fait que les combats au corps à corps sont superbement chorégraphiés et en mettent plein la vue ! 🙂

    Dans ce registre, la série est une complète réussite.

    Et ta mémoire ne te trahit pas, nos vaillants chasseurs de prime galéraient beaucoup à empocher des primes juteuses.

    Il a fallu attendre le huitième (!) épisode Waltz for Venus où Spike et Faye neutralisèrent des pirates de l’air afin de pouvoir toucher une récompense pécuniaire hautement méritée. Dans les épisodes précédents, soit les outlaws mouraient (Isamov et Katerina dans Astéroïd Blues) soit ils se livraient accidentellement à la police (Abdul Hakim qui conduisit sa voiture qui le propulsa directement… dans le commissariat de police dans Stray Dog Strut ! 😆 ).

    Sinon, j’ai vu l’antépénultième épisode ce matin que je considère pour le moment comme LE meilleur épisode de cette série, étant donné qu’il est focalisé sur le passé de Spike, comment il a rencontré Julia, son ancienne amitié avec Vicious.

    Un épisode passionnant, très émouvant et superbement réalisé.

    A noter qu’originellement, Shin’ichiro Watanabe avait prévu de réaliser un TV Spécial d’une heure qui était justement axé sur le passé de Spike Spiegel et comment il fut recruté par les Red Dragon, son amitié avec Vicious (on entr’apercevait des bribes de leur passé dans la série animée où ils étaient solidaires et se serraient les coudes) et son histoire d’amour avec Julia…

    C’est le premier épisode quasi entièrement inédit et non basé sur des épisodes préexistants de la série animée originale et c’est une complète réussite.

    Et il nous donne un aperçu de ce à quoi aurait pu ressembler le téléfilm d’animation que Watanabe avait en tête 🙂 .

    Je reviendrai plus tard sur le topic pour parler plus en détail des épisodes 7 et 8, surtout que l’un d’entre eux est basé sur les épisodes majeurs et marquants de la série animée originale: Pierrot le Fou !

    + 1 avec toi Sharbett au sujet de la tenue vestimentaire de Faye Valentine.

    Autant j’adore sa tenue dans la série animée qui lui va comme un gant (et qui met bien en avant son glamour et son sex appeal ! 😀 ), autant j’aime aussi beaucoup les vêtements de Faye dans la série live qui lui correspondent parfaitement bien et n’occultent aucunement le côté sexy de l’actrice. 🙂

    Comme tu dis, autant la tenue du personnage dans l’animé ou pour des cosplay marche, autant pour une oeuvre live où l’actrice qui l’incarne en chair et en os doit accomplir plusieurs scènes d’action, cela aurait nettement moins collé !

    Je te conseille de revoir le 4e épisode (et je ne te blâme pas de t’être endormi devant, cela m’est arrivé plusieurs fois, même devant des épisodes de séries live que j’aime beaucoup !) car c’est l’un des meilleurs de la série. 🙂

    Nael_hitengo
    Participant
    • Offline
      • Habitué
      • ★★★
    nael_hitengo le #529378

    Je te conseille de revoir le 4e épisode (et je ne te blâme pas de t’être endormi devant, cela m’est arrivé plusieurs fois, même devant des épisodes de séries live que j’aime beaucoup !) car c’est l’un des meilleurs de la série.

    Pour cela ne t’inquiète pas, nous avons pris le temps de revoir l’épisode.
    Nous avons vu jusqu’à l’épisode 7 ce soir, on se régale toujours autant 🙂

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #529379

    Puisque tu évoques l’épisode 7, voici mon petit topo de l’épisode ! 🙂

    Pour ma part, je l’ai vraiment bien aimé !

    Voir Faye Valentine être contrainte de collaborer avec sa “mère adoptive” afin d’avoir davantage d’indices sur son passé donne lieu à des échanges entre elles qui sont particulièrement savoureux ! 🙂

    Spike et Jet ne sont bien sûr pas dupes et se doutent qu’il y a anguille sous roche.

    On a également quelques moments très drôles où Jet emploie son projecteur holographique pour assister à la pièce de théâtre de sa petite fille chérie tandis que le pauvre Spike doit se battre en arrière plan contre plusieurs bandits !

    J’avais bien aimé cet humour décalé. Il y avait pas mal de retournements de situation bien amenés.

    Quant à la conclusion : 

    Spoiler

    elle nous renvoie immédiatement à l’un des épisodes clés de la série animée originale: Speak like a child où Spike et Jet ont récupéré une vieille VHS et où Faye découvre avec stupeur qu’il s’agissait d’une vidéo d’elle quand elle était enfant. La fin de l’épisode dans l’animé était très émouvante, celle de la série live est tout aussi touchante, Danielle Peneda livrant une superbe prestation : on la voit pleurer sans verser des larmes de crocodile pour autant et elle arrive à retranscrire à la perfection la détresse, le chagrin et l’incompréhension de la jeune femme, se voyant quand elle était petite alors qu’elle n’en a gardé aucun souvenir.

    [collapse]

    L’épisode 8 comme je l’ai évoqué plus tôt adapte l’un des tout meilleurs épisodes de la série animée : le sensationnel Pierrot le Fou sûrement l’épisode le mieux animé d’entre tous, tant l’animation fait davantage penser à un film d’animation cinématographique à gros budget.

    Bon on ne va pas se mentir: cet épisode ne rivalise pas avec celui de l’animé, MAIS il n’en demeure pas moins réussi et a certaines bonnes trouvailles.

    Premier bon point : cet épisode tient compte du précédent 

    Spoiler

    étant donné que les évènements de la fin de l’épisode 7 sont évoqués : Spike et Jet ont été sincèrement touchés par ce qui est arrivé à Faye et l’ont emmené dans une salle de bowling pour l’aider à se changer les idées… Et on eu la délicate attention de lui offrir un gâteau d’anniversaire ! Je me souviens que ma soeur (qui aimait bien la série animée mais sans plus) a été émue par la fin de l’épisode de Speak like a child et elle a été très déçue qu’on ne fasse plus allusion à ces révélations lors de l’épisode suivant Wild Horses et qu’il fallut attendre le 24e épisode Hard Luck Woman avant qu’on reparle de cette VHS et que Faye reparte en quête de son passé.

    [collapse]

    On sent que les liens des membres de l’équipage du Bebop se sont raffermis au fil des épisodes et qu’ils ressemblent de plus en plus à une famille 🙂 .

    Alors au sujet de Pierrot le Fou : alors l’acteur est bon et même très bon et ses rires sont aussi terrifiants que celui du seiyuu de la VO ou de Bruno Magne en VF.

    il est en effet un tueur très dangereux, cinglé et imprévisible qui donnera bien du fil à retordre à notre héros. On a par ailleurs de très belles références à l’épisode de l’animé : à un moment donné du récit, on voit les ombres chinoises de Pierrot et Spike se refléter sur un mur et où le tueur psychopathe donner plusieurs coups de pied au chasseur de primes sans qu’il ait le temps de riposter. De même, peu avant le climax de l’épisode, lors de la fête foraine, on voit Pierrot s’adresser à Spike lors de leur deuxième confrontation et il lui déclare “HELLO WELCOME! LET’S PARTY!” Ce qui sont mot pour mot les phrases qu’il a employé dans la série animée.

    Après pour l’épisode original de l’animé, il m’avait réellement terrifié et glacé le sang : Pierrot le Fou ressemblait à un démon incontrôlable surpuissant qui était véritablement effrayant. Et c’était la toute première fois dans la série animée qu’on voyait Spike avoir réellement peur pour sa vie et être aussi désemparé.

    Là dans la série live, Pierrot est certes très dangereux, mais il n’est pas aussi angoissant et dérangeant que son alter ego animé.

    Il y a eu aussi un changement au niveau de sa phobie : il a à présent peur des chiens, alors que dans le DA, il était terrorisé par les chats. Mais cette modification est pertinente car lors de son combat contre Spike, il a été déconcentré et épouvanté par Ein qui était sur les lieux, ce qui permit à Jet et Faye d’aider leur ami.

    Il y a aussi quelques bonnes idées comme 

    Spoiler

    Pierrot, qui malgré sa haine et peur des chiens se sert de Ein pour espionner à leur insu notre trio de chasseurs de primes, même si il sera vite percé à jour. Cela m’a en revanche fendu le coeur que notre équipage abandonne Ein comme une vieille chaussette alors que ce n’était pas de sa faute ! 🙁 Le fautif c’est Pierrot ! J’aurai pensé que Jet allait le soigner.

    [collapse]

    Le dernier épisode enfin voit Spike retrouver son ennemi juré Vicious dans l’église, rendant évidemment hommage à l’un des épisodes clés de la série TV Ballad of Fallen Angels. On entend par ailleurs les chanson “Rain” avant que Spike entre dans l’église et “Ave Maria” plus tard. Et les répliques que s’échangent les deux ennemis héréditaires (quand Vicious pointe sa lame contre Spike et ce dernier le tient en joue avec son revolver) sont les mêmes que celle de la série animée.

    Un épisode spectaculaire, bourré d’action sombre et très émouvant.

    J’ai aimé en tout cas que 

    Spoiler

    ce soit Faye qui sauve la vie de Spike et Jet dans l’église grâce à son Red Tail. Cela offre un miroir intéressant avec l’animé où là c’était Spike qui est allé sauver la vie de Faye

    [collapse]

    .

    Il y a cependant un retournement de situation qui désarçonnera plusieurs fans purs et durs de l’animé mais qui pour ma part m’a surpris et pourtant plu : 

    Spoiler

    Julia a sombré du côté obscur et a décidé de s’emparer du pouvoir des Red Dragon. Vicious a déteint sur elle et a corrompu son âme. Si d’après les propres propos de Faye dans l’animé, Julia était un ange au visage de démon dans cette série live, elle est devenue un démon au visage d’ange. Et je me demande même si le sort de Spike n’est pas pire dans la série live. Dans l’ultime épisode, Julia mourut, tué par une balle de l’un des sbires de Vicious. Le seul, l’unique but dans la vie de Spike Spiegel était de retrouver la femme qu’il aime qui est son âme soeur. Sans elle, sa vie n’a plus aucun sens. Il est alors parti la venger en tuant le commanditaire de son assassinat en l’occurence Vicious… Et après, il a probablement succombé à ses blessures. Mais là, que va devenir Spike ? La personne qu’il aimait le plus au monde l’a trahi ! Et son meilleur ami Jet ne veut plus le voir ! Va-t-il reprendre espoir ? Surtout avec cette nerd de Ed !

    [collapse]

    En conclusion, j’ai beaucoup aimé cette adaptation live de Cowboy Bebop.

    Les actrices et les acteurs livrent pour la plupart des prestations de grande qualité, les scènes d’action sont nombreuses et efficaces, les musiques de Yoko Kanno sont comme toujours absolument fabuleuses, l’humour se révèle souvent très drôle et plusieurs passages m’ont ému.

    Alors oui, certes, on ne retrouve pas tout à fait l’ambiance douce amère caractéristique de la série animée originale, l’écriture de Vicious laisse cruellement à désirer 

    Spoiler

    ses “Daddy Issues” sont assez ridicules

    [collapse]

    et il y a quelques petites longueurs.

    Mais la plupart des histoires sont très bonnes et on sent que l’équipe qui s’est attelé à ce projet est composé de fans inconditionnels de la série animée originale qu’ils aiment de tout leur coeur et ne l’ont aucunement galvaudé.

    Pour moi, cette série live de Cowboy Bebop et je pense même que je pourrai la revoir avec plaisir 🙂 . Et si des gens découvrent Cowboy Bebop via cette série live et qu’elle leur donne envie de découvrir la série animée originale (qui est revenu sur Netflix) ce sera formidable ! 😀

     

    Sharbettt
    Bloqué
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Sharbettt le #529525

    Nous avons fini la série de notre côté aussi.

    Xanatos, je partage tes réserves

            Spoils divers et variés
    sur la relation lesbienne de Faye. Ca ne me gêne pas que le live trahisse la série, mais ça arrive tellement vite, j’avais un peu l’impression d’un “on cherche un prétexte et on ajoute de l’inclusivité pour faire raconter son histoire”.

    Dans l’ensemble, cela reste pour moi une excellente trahiptation (pour trahison et adaptation) de la série originale.

    J’ai beaucoup aimé le fait que Spike évolue: il cesse de ne se préoccuper que de lui et montre qu’il craint ce que Jet peut penser de lui. Il m’est devenu plus sympathique (de toute façon, je n’aurais pas pu rejeter longtemps un perso qui déplore de ne pas pouvoir s’offrir un Alabama anaconda). Que Fearless éprouve cette peur-là, celle de décevoir et de perdre quelqu’un qu’il estime, me le rend plus humain, plus attachant.

    La complicité que le trio finit par tisser est tellement touchante!

    Spike traverse une crise de migraine. J’en fais souvent, et je peux vous l’affirmer: le bruit du bol sur la table, non, c’est pas une blague, non, ce n’est pas de la fiction, oui, ça produit vraiment cet effet-là 😀

    J’ai été étonnée par le traitement de Pierrot le Fou. J’ai eu l’impression qu’il était… comment dire? Un peu comme s’il était le reflet de Vicious. Dans cet épisode, Caliban déclare à son fils qu’il n’est jamais qu’un petit garçon qui pleure. Et lorsque Pierrot est blessé, il sanglote comme un petit garçon… y a-t-il un jeu de miroir entre les deux persos? Probable que non, mais j’ai trouvé cette réplique placée là assez frappante dans le reste de l’épisode.

    Cette réplique  et le changement soudain de Pierrot le Fou m’a aussi fait penser à Locke and Key… mais je préfère ne pas en dire plus pour ne pas divulgâcher.

    Et last but not least, le coup de théâtre final qui arrive à la fin, j’en suis tellement chamboultournée que je redonde! Fichtre! Je ne l’avais pas vu venir, celle-là! J’ai été bien baladée!

    [collapse]

    Bref, Netflix s’est approprié un matériau et l’a transformé en quelque chose plus au goût du XXIe siècle. C’est souvent réussi (les combats magnifiques, les costumes, les femmes filmées sans plans racoleurs, les vaisseaux, la musique, les persos secondaires…), c’est parfois raté, oui… je maintiens ce que je soupçonnais depuis le premier épisode: l’adaptation live ne mérite pas d’être descendue en flèche. C’est un travail de fans pour les fans et les non-fans, un hommage à la série originale et un hommage au cinéma d’arts martiaux.

    See you, space cow-boy!

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #529696

    Je vous rejoins sur cette adaptation live de Cowboy Bebop, j’en suis à l’épisode 7 et même si on ne retrouve pas tout ce qui fait le côté unique de l’anime, en particulier son côté mélancolique, c’est loin d’être la catastrophe dont tout le monde semble parler sur les internets.

    Autant je ne suis pas trop convaincu pour l’instant sur Vicious et Julia, autant le trio Spike-Jet-Faye est très charismatique à sa façon. Je préfère largement le nouveau look de Faye à sa tenue originale (que je n’ai jamais aimé) et même si sa personnalité d’arnaqueuse avide d’argent a quasiment disparu, elle garde la répartie et le côté comique qui ont toujours fait son charme.

    Pour l’instant j’aime beaucoup, à voir une fois que j’aurais terminé.

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Tom-Le-Chat
    Participant
    • Offline
      • Ancien
      • ★★★★
    Tom Le Chat le #530140

    Netflix a annulé la seconde saison de ce Cowboy Bebop :

    https://www.animenewsnetwork.com/news/2021-12-09/netflix-cancels-live-action-cowboy-bebop-show/.180460

    C’est dommage, la fin laissait présager un développement qui se détachait plus de l’anime, ça m’aurait intéressé de le voir.

    A part ça, au final j’ai bien aimé cette adaptation live. La partie sur Vicious et Julia est le gros point faible de la série. Dans l’anime, cette partie était très peu évoquée ce qui lui donnait un côté mystérieux que la série live n’arrive pas à compenser en développant ces personnages qui sont assez décevant de banalité ; j’ai eu beaucoup de mal sur l’épisode flashback. Par contre le coup de théâtre final réhaussait un peu l’intérêt :

    Spoiler
    avec la trahison de Julia

    [collapse]

    Le gros point fort de cette adaptation reste le trio Spike-Jet-Faye que je trouve très attachant, ils vont me manquer. J’ai globalement passé un très bon moment sur cette série live, je pense qu’elle souffre d’être juste très bonne et de manquer d’un peu de folie comparé à l’anime qui est lui mythique.

    Et je suis de plus en plus persuadé que s’agissant des adaptations ou des remakes, il ne faut pas trop écouter l’avis des fans réels ou opportunistes (les antiwoke, les types qui chouinent sur un bout de chiffon, etc), on ne les satisfera jamais.
    Je sais un peu de quoi je parle, je suis sûr à 95% que je rejetterais n’importe quelles nouvelle version d’Evangelion, peu importe sa qualité car j’ai un trop grand attachement à la série TV d’origine.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 2 mois par Tom-Le-Chat Tom Le Chat.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 2 mois par Tom-Le-Chat Tom Le Chat.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 2 mois par Tom-Le-Chat Tom Le Chat.

    [Insérez une citation qui donne l'air intelligent ici]
    null
    flickr

    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #530180

    Hyper déçu et très mécontent de l’annulation si rapide et abrupte de la série live de Cowboy Bebop 🙁 (à peine trois semaines après son lancement !).

    Cela ne me donne même plus envie de regarder leurs futures séries live si elles connaissent toutes le même destin funeste : qui nous dit que les adaptations live télévisées de One Piece et Avatar le Dernier Maître de l’Air ainsi que Vikings Valhalla le spin off de l’excellente série Vikings ne seront pas elles aussi annulées aussitôt après et au bout d’une seule saison ?

    Encore heureux que la plupart de leurs séries animées soient mieux traitées et sont annulées beaucoup plus rarement.

    Je te rejoins aussi sur l’avis de certains fans.

    Cela ne me dérange pas du tout que des fans de l’animé n’aiment pas du tout l’adaptation live faite par Netflix : chacun ses goûts après tout.

    Je conçois tout à fait que l’on aime pas le jeu des acteurs et des actrices, certains changements narratifs opérés par les scénaristes, pas de soucis…

    Je connais aussi des fans qui n’ont pas envie de voir l’adaptation live et préfèrent se contenter de la série animée et le film d’animation et je comprends et respecte totalement leur point de vue.

    Mais il y a des fans qui me donnent l’impression d’être des hypocrites et de se moquer du monde.

    Certains ont prétendu que les musiques de la série live sont de la m…

    PARDON ???

    La moitié des musiques et des chansons sont les mêmes que celles de la série animée originale et elles sont toujours aussi extraordinaires et fabuleuses et l’autre moitié des musiques sont inédites et tout aussi fantastiques !

    J’ai même vu un Youtuber américain se plaindre du fait que dans la série live, un épisode sombre et sérieux était suivi ensuite par un épisode loufoque faisant penser aux Looney Tunes…

    MAIS A-T-IL VU L’ANIME ?

    C’était déjà le cas de celui-ci ! Un épisode comme Black Dog <b>Sérénade</b> où Jet Black est mis en avant est sombre, sérieux, dur, violent et sanglant alors que l’épisode suivant Mushroom Samba est complètement dingue, hilarant, cartoonesque, farfelu et déjanté !

    Cela me rappelle certains fans de films Marvel qui pleurnichaient sur le fait que Hulk soit intelligent et s’exprime dans un langage châtié dans Avengers Endgame des frères Russo, que le film aurait prétendument trahi le personnage de Hulk…

    Alors que non, pas du tout : le film se base sur le run de Peter David dans les comics où le docteur Samson et le maître des Manèges ont fait fusionner la personnalité de Bruce Banner et de Hulk, donnant lieu à un Hulk vert, intelligent, surpuissant et plein d’humour.

    C’est sur cette version des comics que le film se base.

    Mais bon ces fans ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

    Et quand ils disent “Ouin, c’est pas bien que Hulk dabe”… Oui bien, le même Hulk intelligent, je l’ai vu combattre sur un champ de bataille avec des chaussons de lapin roses dans le run de Peter David et aucun lecteur ne s’en était plaint à l’époque.

    Comme quoi, il est toujours aussi important de se faire son propre avis.

     

     

    Sharbettt
    Bloqué
    • Offline
      • Padawan
      • ★★
    Sharbettt le #530308

    Hyper déçu et très mécontent de l’annulation si rapide et abrupte de la série live de Cowboy Bebop 🙁 (à peine trois semaines après son lancement !).

    Oh nooooooon! Je voulais voir la suite!

    Voilà, je me sens Jean-Baptiste Emmanuel Zorg: “Je suis très désappointée, maintenant!” et un peu en colère aussi. La série ne méritait pas ça.

    Je reste très déçue que la suite soit annulée, certes, elle n’est pas parfaite, mais elle n’est pas non plus de mauvaise facture ni de mauvaise qualité… le travail est bon, quoi, et il ne mérite pas de ne pas être prolongé! Et je ne dis pas ça juste parce que je suis désormais secrètement amoureuse de John Cho, non, pas du tout! Bon, peut-être un p’tit peu, d’accord, mais surtout… comment l’histoire va se conclure?

    Sinon, Tom, je suis plus mitigée que toi, sur la partie Vicious-Julia.

            Vicious et Julia
    J’ai trouvé que les violences conjugales étaient réalistes dans leur comportement à tous les deux. Elle est coincée, isolée, ne peut partir parce qu’il ne la laissera jamais tranquille et se convainc elle-même que ça ira mieux.

    L’épisode flash-back a fonctionné sur moi parce que je suis une midinette qui se laisse émouvoir par les histoires d’amour impossibles: on reste dans un schéma classique “meuf qui va épouser le mauvais gars, mais qui va partir avec le bon”, toujours efficace depuis Titanic. Sur moi, ça marche.

    Je trouvais aussi que le flash-back répondait de façon satisfaisante à la question que je me posais depuis le début: “Mais comment ils ont fini ensemble, ces deux-là?”

    Il fallait que Vicious reprenne ce qui lui appartenait et supprime le garçon qui voulait lui prendre son jouet pour se venger, voilà comment.

    En revanche, j’ai un peu plus de mal avec la partie “Les problèmes de Vicious”, enfant maltraité devenu adulte sadique.

    [collapse]
    Xanatos
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Xanatos le #530520

    Une pétition a été mise en ligne par de nombreux fans pour sauver la série live de Cowboy Bebop afin qu’elle ait droit à une deuxième saison qui poursuivrait et conclurait l’histoire.

    Voici le lien si vous souhaitez y participer et la signer :

    https://www.change.org/p/netflix-save-the-live-action-cowboy-bebop

    Cela ne coûte rien d’essayer et qui ne tente rien n’a rien, d’autant plus que certaines pétitions par le passé ont pu sauver certaines séries et les prolonger (Sliders les mondes parallèles, Kim Possible et Le Caméléon eut droit à deux téléfilms faisant suite à la saison 4).

    Pour ma part, je la signerai, ayant beaucoup aimé cette adaptation live qui, comme l’a dit Sharbett, ne méritait absolument pas d’être annulée si abruptement !

20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 145)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 0
No users are currently active
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 10
veggie11, Cyril, feanor-curufinwe, bub, Josephine Lemercier, dekamaster2, Xanatos, Lord-Yupa, Renjihiro, geoff34
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 168, Members: 48
Welcome to our newest member, Camyrose
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min