Les comics de Super Héros

2 sujets de 581 à 582 (sur un total de 582)

Posté dans : Manga & BD

  • Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #523456

    Lu Batman Bimestriel #6

    Batman 66 à 69 :
    Je crois que j’ai atteint le point de rupture avec Tom King. Si pour lire une histoire intéressante ou même simplement décente de lui je dois passer par autant de chiasse, je préfère arrêter net. Qu’il s’amuse autant qu’il veut avec ses dialogues ridicules et ses projections sur Batman si ça lui chante, moi ça m’emmerde profondément. Quand je vois la différence entre son Bat amorphe, mou du genou et de la teub, une loque qui n’a que sa Cat en tête, et le Batman de Tynion, et surtout la différence de sensations que les deux versions me procurent… non, en fait il n’y a qu’une version qui me procure des sensations, et c’est pas celle de King.
    Je crois que les chapitres 68 et 69 m’ont achevé, c’était la mise en espace du vide, comme pourrait le dire Gérard Saint-Brice (“souviens-t-en-z-en”).

    Detective Comics 1000 à 1002 :
    Le chapitre 1000 écrit par Tomasi est un prologue à la nouvelle intrigue, mettant en scène un nouvel ennemi prenant les traits et le nom de Chevalier d’Arkham (en référence au dernier jeu Batman Arkham sorti), une suite de pleines-pages revenant sur des moments marquants de la carrière de Batman. L’occasion pour le vilain de se présenter comme celui qui purgera la ville de ce justicier intolérant envers les gens différents que sont les super-vilains (oui, c’est vraiment son leitmotiv…).
    Alors qu’une épidémie semble toucher et tuer tous les chiroptères de Gotham, un culte de chevaliers menés par le Chevalier d’Arkham prend Batman pour cible et le considère comme un criminel responsable de tous les maux que la ville subit depuis son arrivée.
    Pour l’instant, rien de très neuf, que ce soit le coup du vilain qui joue les justiciers ou de l’énième accusation de Batman d’être responsable des vilains qui se sont lâchés sur Gotham. Reste le mystère de l’identité du Chevalier d’Arkham et la participation de Robin dans le chapitre 2002 qui relèvent un peu l’intérêt. Et puis surtout de l’action, des civils en danger et un Batman qui agit, ça fait plaisir. Ce qui était le minimum syndical pour une histoire du Chevalier Noir, et c’est devenu presque exceptionnel aujourd’hui…

    Green Lanterns 50 à 57 :
    Pour clôturer cette série, c’est Monsieur Dan Jurgens qui vient raconter une histoire complète en huit chapitres impliquant tout le Corps des Green Lantern, et boudiou que c’est bon, Ohlàlà.
    Le gars en profite pour ressortir ses fondamentaux et de vieilles menaces du placard, en mettant en lumière les Green Lantern qui ont rasé les murs ces derniers temps, et mieux, sans avoir à les déprécier face à Jessica et Simon pour mettre ces derniers en avant. Oui, je pense à Guy Gardner qui, incroyable, ne s’est pas pris un seul coup de poing dans la tronche par Simon ou Jessica tout du long de ces huit chapitres !
    Les Green Lantern terriens sont mis en avant mais pas seulement eux, c’est tout le Corps qui doit faire face à une menace importante lorsque les Ravageurs envahissent et détruisent peu à peu la planète Penelo. Ce n’est que le début d’une succession d’emmerdes cosmiques qui toucheront également les anneaux des Lantern. Mais qui est derrière tout ça ?
    C’est un final de toute beauté pour une série très irrégulière en qualité, et si toutes les séries se terminaient de cette manière, ce serait Noël toute l’année. J’adore.

    Feanor-Curufinwe
    Participant
    • Offline
      • Grand maitre
      • ★★★★★
    Feanor-Curufinwe le #524138

    Lu Batman Bimestriel #7

    Batman 70 à 73 :
    Révélations du plan de Bane.

    Apartés, phrases choc (“genre des phrases choc”), Batman misérable, révélation du plan de Bane pour briser le Bat (en gros provoquer un rapprochement décisif entre Bat et Cat pour finalement provoquer leur séparation), et du décalage qui doit certainement avoir un certain sens dans la tête de King avec papa Wayne qui chante dans le désert. Le concentré du Batman par Tom King. Ben ça valait le coup de patienter le temps de 73 chapitres pour enfin tout comprendre. J’imagine. Pour moi, ça a suffit pour me refiler la gerbe. JPP.

    Detective Comics 1003 à 1005 :
    Suite et fin de l’arc du Chevalier d’Arkham. Robin se voit proposer une offre qu’il ne peut pas refuser, rejoindre le Chevalier d’Arkham. Ce dernier lui dévoile son visage.
    Le Gros Point Fort : la dynamique du duo Batman / Robin, la relation père / fils, toutes deux vraiment bien rendues, sans conteste les meilleurs moments de cette histoire, et j’avoue que ça faisait un bail que j’avais pas ressenti ça. Rien que pour ça je ne regrette pas du tout cette lecture. Comme toujours c’est le point fort de Tomasi à mes yeux.

    Le Gros Point Faible : l’origine de l’Arkham Knight, sans conteste l’idée la plus bancale de cette histoire.
    Si c’étaient des détenus lambda d’Arkham qui avaient aidé Ingrid Karlsson à accoucher et qui ensuite étaient devenus les amis de sa fille Astrid voire sa seconde famille, j’aurais pas eu grand-chose à en redire. Mais le Joker et les autres super-vilains de Gotham, ceux que l’on considère comme les pires psychopathes de la ville, attendris par les soins d’un médecin !? Le Joker !? Pourquoi il s’est emmerdé Batman ? Il suffisait d’atteindre leur petit coeur, derrière toute cette noirceur, et voilà tonton Joker !

    Detective Comics Annual 2 :
    Est-ce que cet Annual sert d’intro a une nouvelle histoire ou bien est-il juste présent pour ressortir de vieilles affaires ainsi que le fameux Dossier Noir si cher à Grant Morrison ?
    Le récit est pas mauvais, par certains aspects il rappelle l’excellent film le Fantôme Masqué de Batman TAS, tout en renvoyant aux premières années de publication de Batman, mais ça demande plus de développement pour être potentiellement intéressant. Si l’histoire ne va pas plus loin, je ne lui trouve aucun intérêt. À voir.

    Batman and the Outsiders 1 à 6 :
    Batman envoie les Outsiders à la recherche d’une jeune femme, Sofia, ancienne cobaye avec sa mère et son père d’une organisation cherchant à créer des métahumains, et rescapée, grâce à Batman, de cette dernière qui a éliminé tous ses sujets tests. Dernièrement un homme a tenté de la tuer. Serait-il lié à l’organisation ? Tandis que le Chevalier Noir part enquêter en Markovie, il demande à Black Lightning de retrouver et protéger Sofia.

    Cette histoire m’a laissé sur un sentiment mitigé. Son plus gros défaut étant la caractérisation de certains de ses personnages.
    Black Lightning est constamment en opposition avec Batman, lance des petites piques dignes d’une collégienne entre deux phrases et lui reproche tout et son contraire. Il est insupportable du début à la fin. Le pire, c’est qu’il a le même comportement envers Batman que Signal / Duke Thomas a envers lui, sauf que Signal a au moins l’excuse de sa jeunesse.
    Cette histoire sur les Outsiders, non dénuée de bonnes idées (notamment des personnages intéressants, Kalibre et Ishmael, et un dernier chapitre qui pourrait relever le niveau pour la suite), se voit entachée et parasitée par ces passages cliché à mi-chemin entre psychologie de comptoir et réunion des passifs agressifs anonymes qui passent leur temps à se plaindre du manque de confiance du patron tout en se convainquant qu’ils sont de meilleures personnes. C’est fatiguant. En revanche, le dessin et la mise en scène de Dexter Soy rattrapent brillamment le coup. À part pour la coiffure de Sofia. Faut arrêter ces horreurs. C’est plus possible.

2 sujets de 581 à 582 (sur un total de 582)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Members Currently Active: 1
Lord-Yupa
Membres en ligne pendant les dernières 24 heures : 9
Lord-Yupa, Cami-sama, Mauser91, geoff34, Xanatos, feanor-curufinwe, dekamaster2, Dareen, Matthieu Pinon
Keymaster | Moderator | Participant | Spectator | Blocked
Additional Forum Statistics
Threads: 10, Posts: 165, Members: 47
Welcome to our newest member, Laraf2006
Most users ever online was 8 on 6 June 2016 17 h 13 min